[Chronique] Doubt, Volume 3 – Yoshiki Tonogai

[Chronique] Doubt, Volume 3 – Yoshiki Tonogai

Doubt 3


Bouleversé par les documents découverts dans lune des salles, Yû refuse cependant de croire que Haruka ait pu commettre un meurtre.
De nouveaux éléments font bien vite s’effondrer toutes ses certitudes et, désormais, le jeune homme n’a plus qu’un objectif : franchir avec Mitsuki l’ultime porte qui les sépare de l’extérieur ! Plus question de faire confiance à qui que ce soit. Mais les cadavres n’ont pas fini de s’amonceler autour de Yû : le loup est loin d’avoir achevé sa macabre besogne et, maintenant que les joueurs sont divisés, il va pouvoir passer a la vitesse supérieure…

Mon avis

On retrouve notre équipe réduite, se composant après ces deux tomes de Hajime, Mitsuki, Haruka et Yû, seuls survivants dans l’hôpital désaffecté du jeu macabre Rabbit Doubt. Haruka est portée disparue, et Hajime est toujours attaché à sa chaise car Yû le suspecte toujours. En cherchant des preuves avec Mitsuki, cette dernière fait un malaise suite à une blessure à la jambe. Yû libère alors Hajime juste pour qu’il la soigne, le rattache et repart à la recherche d’autres preuves pour trouver le loup… Jusqu’au moment où il trouvera la tête de Haruka enfouie dans un de ces énormes masques de lapin, en comprenant que Mitsuki est en danger, seule et affaiblie avec celui qui pourrais être le loup !

Les évènements s’enchaînent, et une hypothèse s’impose à nous : c’est forcément Hajime qui est dans le coup, c’est lui le loup. Mais encore une fois, Yoshiki Tonogai défait notre hypothèse en quelques pages. Il nous présente notre coupable, mais quand on sait qu’il y à un quatrième tome, on se dit  »Non ! Ça ne peux pas être ça ! Impossible ! ». Et le tome se fini comme ses prédécesseur, avec un appel à lire la suite, et ici si je puis dire… Lire la fin !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Articles pouvant vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.