[Chronique] Doubt, Volume 1 – Yoshiki Tonogai

[Chronique] Doubt, Volume 1 – Yoshiki Tonogai

doubt 1


Rabbit Doubt fait fureur au japon : dans ce jeu sur téléphone portable, des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires… Mais pour cinq fans du jeu, Rabbit Doubt ne tarde pas à virer au cauchemar: ils se réveillent enfermés dans un bâtiment désaffecté avec, à leurs côtes, le corps d’une camarade assassinée. Tatoué sur la peau des adolescents, un mystérieux code-barres qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte différente, semble être leur seul espoir de salut. Pas de doute: un loup se cache bien parmi eux, et il leur faudra le démasquer avant d’être dévorés…

Mon avis

Doubt est un énorme rappel au jeu du Loup-Garou de Tiercelieux, c’est bien pour ça qu’à l’époque je ne ratais pas une seule sortie de cette saga déclinée en quatre tomes. Les éditions Ki-oon ont frappés fort avec, si bien qu’encore aujourd’hui, pas mal d’auteurs reprennent ce concept à leur sauce (la fausse suite de Doubt avec Judge, et plus récemment, King’s Game).

The Liar must Die

Les graphismes sont à la fois simplistes et trashs. Nous nous trouvons dans ce qui ressemble à un hôpital désaffecté, dont les portes s’ouvrent à l’aide de code-barres tatoués sur notre équipe de joueurs, avec dans une des pièces, le cadavre de l’une de leurs amies, crucifiée au mur. De là, va s’ensuivre une enquête pour leur survie, car n’importe qui peut être le tueur.

Les personnages sont attachants mais révèlent tous une part de mystère, si bien que le lecteur ne peut pas deviner qui est le loup dès le premier tome. Nous irons de surprises en surprises, qui nous feront au final douter de notre propre hypothèse. La dernière page est, quand à elle, un appel à lire la suite au plus vite !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *