[Chronique] Übel Blatt, Volume 1 – Etorouji Shiono

[Chronique] Übel Blatt, Volume 1 – Etorouji Shiono

ubel blatt 1


Privé de la juste reconnaissance de ses faits d’armes, celui à qui l’on donne le surnom infamant de “lance de la trahison” continue son périple après avoir changé d’identité et d’apparence… Sa quête de vengeance mène Köinzell à Rielde Velem, ville dirigée par le « monastère », un groupe religieux rongé par la corruption et qui multiplie les exécutions publiques…

Mon avis

Afin d’enrayer l’invasion de nos terres sacrées par l’armée des Ténèbres de Wischtech… L’empereur confia une mission à 14 jeunes gens qu’il dota de lances sacrées. Trois d’entre eux périrent en chemin. Quatre d’entre eux trahirent l’Empire et furent exécuté. C’est ainsi que commença… L’ère glorieuse des Sept Héros.

Sauf que l’histoire n’est pas celle que tout le monde croit. L’on apprenait dans le volume 0 que nos Sept Héros étaient loin de la vérité. En réalité, les Quatre Lances de la Trahison sont les véritables héros. Tandis que les Sept ont fuit le combat, les Quatre ont menés leur mission à bien. Ne voulant pas que tout le monde soit au courant de leur traîtrise, ils ont lâchement abattu leurs compagnons, en récoltant la gloire éternelle qui leur revenait. Ascheriit, un des Quatre, n’est pas mort, et grâce à un Elfe, il pu retrouver une forme « humaine ». Il était devenu le semi-elfe Koïnzell, qui n’avait plus qu’une idée en tête : venger ses compagnons.

Pour atteindre ses cibles, Koïnzell doit traverser la ville-frontière Rielde Velem, un monastère dirigé par des moines corrompus qui ont pour simple mission de vérifier votre « vertu » pour savoir si vous êtes dignes de passer. Pour ces hommes, la « vertu » n’est rien d’autre qu’un sac rempli de pièces d’or. Il rencontre dans son périple Peepi et Vido, qui souhaitent eux aussi passer la frontière. Ce dernier les aides, en les emmenant à un passeur qui accepte de les emmener seulement si Koïnzell lui donne un peu de plaisir…

On rencontre ici les nouveaux compagnons de route de notre semi-elfe : Peepi, Vido et Altea. Peepi est une jeune fille qui a tout perdu, qui n’a plus personne et qui n’a qu’une idée en tête, celle de venger ses amis et sa famille. Vido est un homme bien mystérieux mais plein de ressources, j’espère qu’on en apprendra plus sur lui dans les prochains tomes. Quant à Altea, elle n’est rien d’autre que le passeur, très attirée par Koïnzell. Tout aussi mystérieuse que Vido, j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur la jeune femme.

J’ai hâte de lire la suite et voir ce que ça va donner, avec Koïnzell qui avait l’habitude d’avancer en solitaire une bonne partie du temps, et surtout en apprendre plus sur ses nouveaux compagnons de route !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *