[Chronique] Luuna, Volume 3 : Sur les traces d’Oh-Mah-Ah – Crisse & Keramidas

[Chronique] Luuna, Volume 3 : Sur les traces d’Oh-Mah-Ah – Crisse & Keramidas

luuna 3


Une fois de plus, une nuit de pleine lune, Luuna cède à la folie et obéit à la noirceur d’Unkui. Elle se réveille comme d’habitude complètement déboussolée en pleine forêt.
Avec ses compagnons et ses totems, elle repart en direction du Sud, où elle espère rencontrer des sorciers assez puissants pour la délivrer de sa malédiction.
Quelle n’est pas leur surprise, en chemin, de tomber sur des empreintes gigantesques. Luuna décide de les suivre…

Mon avis

Comme d’habitude, Luuna se fait posséder par son loup noir et Unkuit, et ravage tout ce qui se trouve sur son passage. Mais cette fois ci, les êtres qui peuplent la forêt, les Shinakas du renouveau (des mini-pinpitus bleu, avec des ailes), demandent réparation. Alors elles envoient Luuna dans la caverne d’Oh-Mah-Ah pour tenter de réparer ses dégâts. Mais la nuit d’après, Luuna se re-fait posséder de force par son loup noir, alors que ce n’est pas sa nuit, quels problèmes cela va engendrer?

Ce troisième tome avance côté malédiction, et ça fait du bien car le précédent tome était plus accès sur Lynx Invisible et son passé. Beaucoup plus drôle que les précédents, avec des jeux de mots et des blagues un tantinet foireuses venant des pinpitus, ou le running gag de l’aigle qui lâche son poisson sur nos voyageurs, même dans les moments les plus critiques.

On a un bestiaire qui s’agrandit avec les pinpitue des eaux (des femelles toutes bleues), les Shinakas et les grands pieds avec Oh-Mah-Ah. J’ai hâte de voir la suite, avec cette fin qui n’annonce rien de bon pour notre Paumanok, j’ai envie d’en savoir plus!

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *