[Chronique] Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas – Tahereh Mafi

[Chronique] Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas – Tahereh Mafi

insaisissable 1


“Ne me touche pas” je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours.

Mon avis

Juliette est enfermée depuis 264 jours depuis qu’elle a commis l’irréparable. Il se passe des choses étranges avec elle, personne ne peut la toucher sans en subir les conséquences. Ça fait presque un an qu’elle vit seule, dans un asile, avec aucun contact extérieur, jusqu’au jour où Adam, un ancien camarade de classe, partage sa cellule avec elle…

L’univers est particulièrement bien amené, le Rétablissement également, on est pas perdu une seule seconde. Cependant, on en sait encore trop rien de la hiérarchie du Rétablissement, si ce n’est que deux personnes, dont un que nous ne croisons pas une seule fois de tout ce premier tome. Et, nous en savons un peu plus sur la résistance mise en place, le Point Oméga.

La romance mise en avant dans le résumé, résume à peu près l’ambiance du livre: pleurs de Juliette, Juliette dit non à tout, Juliette tombe amoureuse, Juliette coeurcoeurlove jusqu’à la fin du livre. Je suis très peu habituée à la dystopie pour pouvoir être clairement objective sur le sujet, mais du peu que j’ai lu jusqu’ici, la romance était moins mise en avant, ce qui m’a énormément gênée. De plus, pour quelqu’un qui ne veut pas être touchée, je trouve qu’elle se fait beaucoup trop peloter à mon goût. Pour tout vous dire, j’ai eu beaucoup de mal avec Juliette en général. Tant qu’elle n’a pas rejoint Castle (promis, no spoil), je la trouve trop naïve, trop nunuche et trop dégoulinante d’amour fou pour moi.

Le tout se laisse lire agréablement bien, l’écriture de l’auteure étant fluide et nous transporte avec facilité. Avec les nombreuses descriptions, on imagine sans peine les lieux où se trouve Juliette, et certains dialogues m’ont faite sourire. Cependant, au début de l’histoire, Tahereh Mafi à la fâcheuse habitude de rayer pas mal de phrases de Juliette, ce qui se révèle assez énervant au final. Mais plus nous avançons dans l’histoire, moins les phrases sont rayées.

En bref, malgré un personnage principal que je n’ai pas trop apprécié, j’ai plutôt bien aimé ce premier tome de la saga Insaisissable, et je lirais très certainement la suite.

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

2 réactions au sujet de « [Chronique] Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas – Tahereh Mafi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *