[Chronique] Viewfinder, Volume 3 – Ayano Yamane

[Chronique] Viewfinder, Volume 3 – Ayano Yamane

viewfinder 3


Feilong est de retour au Japon, bien décidé à s’emparer de ce qu’Asami l’a empêché de voler. Et pour ce faire, tous les moyens sont bons, surtout les plus indécents ! De nouveau, Takaba se retrouve entre les deux hommes au détriment de sa vie paisible. Qui du yakuza ou du membre des Triades aura la mainmise sur le jeune paparazzi ?

Mon avis

Feilong is baaack! Je l’avais bien dit dans mon dernier avis, ce long passage sur le passé commun d’Asami et de Feilong ne pouvait présagé  qu’une seule chose: son retour. Et il est pas très content de s’être fait piqué les informations dans le premier tome, donc il a envie que tout le monde sache qu’il : 1.est en colère 2.veut se faire Takaba pour embêter Asami 3.veut tuer des gens 4.veut récupérer les infos qui ne lui appartiennent pas 5.se comporter comme une fille, dixit Asami.

Moi qui déplorait un manque de rapprochement entre Takaba et Asami, c’est chose faite dans ce troisième tome qui plaira énormément aux fans de boy’s love! Et avec un Feilong qui tente le tout pour récupérer ce qu’il veut, il ne va pas faire dans la dentelle. Il tentera le tout, en passant par la violence et les menaces pour se faire entendre, ce qui ne plaira pas à Asami.

Ce tome réconciliera les fans de la série qui étaient déçu par le deuxième tome, bien en dessous des attentes. Cependant, le chassé-croisé constant entre le yakuza et le membre des Triades pourra bien énerver certains lecteurs, vu que l’action en elle-même ne se déroule que dans les dernières pages de ce tome, laissant les lecteurs naviguer entre les menaces de l’un, et des scènes de sexe à 75% présentes avec l’autre.

Des nouvelles sont encore présentes dans ce troisième tome, deux cette fois-ci:

Baked Sweet Glasses : une histoire peu palpitante et assez banale. Fujiya est commercial pour vendre des slips, et son dernier rendez-vous avec un homme d’affaire, Mikami, ne s’est pas très bien déroulé. Pour se faire pardonner, il lui offrira plusieurs cadeaux, notamment des gâteaux fait-maison. Mikami fini par être touché et couche avec Fujiya. Bref, une nouvelle qui ne me plaît pas plus que ça.

D.N.A of Love : La suite, un flashback sur les deux pères, comment ils se sont rencontrés et comment ils en sont venus à partager des sentiments l’un pour l’autre. Très sincèrement, je n’en voit pas l’utilité et je me suis plus ennuyer qu’autre chose.

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *