[Chronique] Viewfinder, Volume 2 – Ayano Yamane

[Chronique] Viewfinder, Volume 2 – Ayano Yamane

viewfinder 2


Après sa confrontation avec Asami et les yakuzas au Japon, Feilong, le chef de la mafia chinoise rentre à Hongkong. Il se souvient alors de sa première rencontre avec Asami, il y a longtemps, quand son père était encore en vie et qu’il officiait sous les ordres de son frère Yancui comme éxécuteur de la mafia de Hong Kong. C’est à ce moment qu’est apparu Asami, qui bouleversa la vie de Feilong jusqu’à laisser des traces indélébiles…

Mon avis

Je m’attendais beaucoup à ce que l’on voit la relation Takaba/Asami évoluer, mais ce n’est pas le cas. En dehors d’un chapitre, le reste du manga est un flashback sur la vie de Feilong, personnage que l’on croisera bien plus souvent dans le tome 03 et la suite de D.N.A of Love.

Viewfinder : En effet, en dehors du premier chapitre, on ne revoit plus du tout Takaba. Ça faisait un petit moment qu’il ne voyait plus Asami et il cherchait des réponses. Comme une de ses connaissances qui est dans la police en cherchait aussi, ils se rendent ensemble dans un des clubs super-select’ de Asami, dans l’espoir de trouver des réponses, mais tout ne se passera pas comme ils l’auront prévu!

Même si on regrette (énormément) que Yamane laisse Takaba de côté pour introduire Feilong, l’histoire de ce dernier est intéressante, puisqu’elle met en scène sa rencontre avec Asami, ce qui nous laisse imaginer que ce ne sera pas simple dans les prochains tomes pour Takaba, si Feilong a toujours envie de Asami…

Nous ne savons pas si Feilong va revenir auprès de Asami pour se venger ou jouer avec lui, voir même essayer de construire un semblant de relation, la mangaka s’étant vraiment penché uniquement sur leur passé commun. Ce deuxième tome est donc ce que l’on pourrait appeler un tome d’introduction pour la suite.

En bref, une bonne suite pour Viewfinder, même si je regrette de ne pas avoir vu plus que ça Takaba. L’introduction de Feilong est extrêmement longue, mais met en avant les sentiments qu’il y a eu à ce moment là. J’ai hâte de lire la suite!

D.N.A of Love : Histoire bien moins complexe que Viewfinder, je ne m’attendais pas à ce qu’une suite sois publiée dans ce tome. Dans ce chapitre, on reprend les deux amis Hiyama et Mizuno. La mère de ce dernier étant partie en voyage, c’est son père qui s’occupe de la cuisine. Mais il cuisine tellement mal que Mizuno tombe malade. Quand le père de Hiyama l’apprend, il prétexte une visite de courtoisie pour aller les voir, mais surtout pour voir son amant, qui est autre que le père de Mizuno… Pendant que les adultes discutent au rez-de-chaussé, Mizuno en profite pour sauter sur son camarade, qui finit une fois de plus par se laisser faire…

Ce n’était pas ma nouvelle préférée dans le premier tome, ça a été une surprise de la voir continuer ici. Malheureusement, une certaine routine se dessine petit à petit, celle de Mizuno qui saute sur Hiyama qui fini toujours par accepter. Espérons que Yamane ne continuera pas dans cette voie-là.

En bref, le tome complet m’a plu, mais je reste un peu déçue de ne pas voir plus que ça Takaba, j’en attend beaucoup du troisième tome et de l’évolution de la relation entre Asami et le jeune photographe, qui se retrouvera très certainement parasitée par Feilong.

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *