[Chronique] Les lutins urbains, tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor – Renaud Marhic

[Chronique] Les lutins urbains, tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor – Renaud Marhic

lutins urbains 1


On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie…

Mon avis

En ville, c’est la cata ! Plus d’une centaine de livreurs de pizza se sont fait agressés au cours des derniers mois, uniquement pour les pizzas qu’ils transportaient… Gustave Flicman est à la poursuite de l’agresseur quand il se rend compte que c’est un lutin et que des enclumes peuvent tomber du ciel avec le sort d’écrabouillette…

Vous ne comprenez rien ? Et bah vous comprendrez quand vous serez p’tits !

Les lutins urbains est une petite saga qui vise un public de 8 à 10 ans, mais c’est une lecture que l’on peut se faire à tout âge, bien que notre personnage principal soit un adulte. En effet, Gustave est un bleu, il vient d’arriver et vit encore chez ses parents avec ses sœurs, les plus jeunes aimeront donc suivre ses aventures au fil des pages.
Les calembours, les jeux de mot, les rimes, les sponsors… Tout est là pour faire rire et faire passer un bon moment. Pour moi qui ai gardé mon âme d’enfant et aimant beaucoup l’absurde, j’ai été conquise avec cette petite lecture.

L’histoire est simple à suivre, rien de bien complexe et à condition que le lecteur se prenne au jeu, il adorera très certainement ce premier tome qui reste une belle entrée en matière dans l’univers de l’auteur, le petit reporter de l’imaginaire. Le tout accompagné de quelques dessins pour illustrer l’histoire, et plusieurs notes psiiit où l’auteur s’adresse directement au lecteur, l’auteur créer un lien avec le lecteur.

Psiiit

Ah ! Cher lecteur, c’est le moment ! Maintenant, tu attrapes le dictionnaire et tu assommes tous ceux qui passent à ta portée. N’hésite pas à cogner fort, ils ont la tête dure. Allez ! 10 points les gros, 5 les moyens, et pour les petits, les félicitations du jury… ça urge, hein, parce que Gustave, lui, il vient de tomber dans les pommes…

En bref, j’ai adoré ce premier tome placé sous le signe de l’humour et j’ai très envie de me plonger dans le deuxième tome des aventures des Lutins urbains !

Merci à l’auteur pour cette lecture !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *