[Chronique] GMO Project Next-Gen, tome 2 : Shadow – Rohan Lockhart

[Chronique] GMO Project Next-Gen, tome 2 : Shadow – Rohan Lockhart

gmo project next gen 2

  • Éditeur : MxM Bookmark (2015)
  • Pages : 417
  • Genre : Science-fiction
  • Prix : 20€
  • Acheter Shadow

Le calme est toujours de courte durée à Triel. Après la rébellion qui a poussé certains membres de l’ORSM à devenir des Outlaw, c’est maintenant le vol de sérum GMO qui frappe la ville, mettant les Guardian en alerte. Un homme surnommé Shadow frappe au hasard et demeure insaisissable. Parallèlement, le Chancelier Hellstrom est soupçonné d’avoir altéré la mémoire de la Gouvernante de l’ORSM. Mais comment faire la lumière sur une affaire que l’on a oubliée ? Il faudra à Ruby tout son courage pour affronter les démons qui l’ont privée d’une vie et de sa famille. De leur côté, Ash, Sanka et Kei s’apprêtent à vivre leurs derniers instants ensemble au lycée, avant de prendre des routes différentes. Les chemins qu’ils vont prendre les amèneront à faire des choix difficiles et parfois douloureux : oublier un amour déçu, apprendre à accepter ses sentiments et réussir à ouvrir son cœur.

Mon avis

Suite directe de Outbreak, Shadow nous ramène dans l’univers des GMO. Nous retrouvons Ash et Sanka, qui doivent faire face à de nouveaux sentiments, tandis que Ruby se rend compte qu’elle a oublié 10 ans de sa vie, et que son chancelier y est pour quelque chose. Alors que les jeunes mutants se préparent à l’examen de fin d’année, un homme mystérieux vole le sérum GMO dans les hôpitaux. Totalement insaisissable, la charge de l’arrêter revient à Dean, le fils de Gush et Stella, deux GMO Primus que l’on a déjà rencontré dans le premier arc de GMO Project.

C’est la première fois que j’ai un livre papier de chez MxM Bookmark entre les mains, et je suis agréablement surprise ! La couverture est très douce au toucher, et les pages sont d’un papier de qualité. Autant dire que le prix de ce grand format vaut largement, rien que pour la qualité de l’ouvrage.

Et c’est un plaisir de retrouver Ash et Sanka, mais surtout de découvrir Kei, qui va avoir une sacré remise en question de ses sentiments, tout comme les deux meilleurs amis, mais surtout plusieurs scènes assez drôles. Ce sont toujours des relations saines qui nous sont présentées là, ce qui est le point fort de MxM, qui met un point d’honneur à bannir les situations trop récurrentes dans le boy’s love, tel que le fameux syndrome de Stockholm, et c’est très agréable !

L’histoire de Shadow, notre voleur de sérum, est très bien tournée. Je n’ai pas arrêter d’extrapoler et de chercher ses raisons jusqu’au bout. Qu’est-ce qui pousserait un homme à voler, alors qu’il a un toit et un travail ? On devine vite qui il est, mais l’intérêt réside dans le fait de chercher ses motivations. En tout cas, j’espère que l’on reverra ce personnage par la suite !

On avait découvert dans le premier tome de la Next-Gen, Kaeden, le fils de Camille et Kain, un personnage discret que j’avais bien vite oublié, jusqu’à ce que l’on apprenne qu’il fait des allers-retours dans un monde inconnu, sans toujours rien dire… C’est le personnage le plus intriguant et mystérieux, il faut absolument que je lise Daydream, le spin-off qui raconte ses voyages, pour savoir ce qui a bien pu se passer et où va-t-il !

En bref, Shadow est une suite très intéressante qui plaira aux fans de la première heure et du premier arc, puisque l’on rencontre quasi l’intégralité des GMO Primus. C’est toujours un récit de qualité, bien écrit et très bien fourni qui nous est proposé là. Étant donné que l’on peut commencer la Next-Gen sans avoir lu les Origins (en cours de réécriture), c’est LA saga qu’il faut s’offrir pour Noël (en toute objectivité) (ou pas). 

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *