Archives de
Étiquette : xian nu

[Chronique] Troublemaker – Rohan Lockhart

[Chronique] Troublemaker – Rohan Lockhart

troublemaker

  • Éditeur : MxM Bookmark (2015)
  • Pages : 224
  • Genre : Romance M/M, SF
  • Prix : 13€
  • Acheter Troublemaker

À la mort de son frère, Evan est effondré. Orphelin depuis l’enfance, son monde s’écroule comme un château de cartes. Il se retrouve seul et désemparé à l’âge de dix-sept ans.
Au cours de la lecture du testament, il apprend alors qu’il doit partager son toit avec un jeune détenu récemment libéré, Keith. Ce dernier, qui possède un lien mystérieux avec son défunt frère, entre dans sa vie de façon déconcertante, voire un peu brutale, à l’opposé de son mode de vie.
Mais la collocation avec l’ancien hors-la-loi va s’avérer plus compliquée que prévue : l’ombre de la solitude et de l’isolement plane et ranime les blessures du passé.

Mon avis

Evan est dévasté par la mort de Leeroy, son grand frère, mais aussi celui qui était sa seule famille. Alors que sa relation avec Ash n’avance pas comme il le souhaiterait, il se voit imposer la présence de Keith, un outlaw, à cause du testament de son frère. Est-ce que les deux jeunes hommes arriveront à cohabiter ensemble ?

Troublemaker se déroule  au début du deuxième tome de GMO Project Next-Gen et peut se lire indépendamment de la saga. On redécouvre cette période du point de vue de Evan, et entre la perte d’un proche, sa relation avec Ash, l’arrivée de Keith avec qui il va devoir vivre et les examens de fin d’année, il va devoir se montrer fort pour supporter tout cela. C’est donc tout un panel d’émotions et de sentiments que vivent à la fois Evan, mais aussi le lecteur. Car entre Flowers never lie, Troublemaker ou encore Interlude, les émotions et les sentiments sont beaucoup plus mis en avant que dans les romans principaux, ce qui n’est pas forcément pour nous déplaire 😉

Keith est un outlaw que nous avions brièvement rencontré dans le premier tome de la Next-Gen, Outbreak. C’est un jeune homme renfermé sur lui-même et qui parle très peu. Evan doit faire preuve de patience pour avoir des réponses ! Mais petit-à-petit, Keith va commencer à s’ouvrir et présenter de nouveaux aspects de sa personnalité.

Avoir le point de vue de Evan sur ce qu’il a vécu depuis la mort de son frère est très intéressant. J’aime beaucoup redécouvrir les histoires avec d’autres points de vue, alors évidemment avec Troublemaker, je suis satisfaite !

Pour les illustrations, on retrouve aux commandes Xian Nu, dont je suis l’évolution depuis bientôt trois ans, et je dois dire que c’est de plus en plus parfait. Les illustrations de Troublemaker sont douces, parfois chaudes, mais toujours belles. Si certaines sortent en carte un jour, elles rejoindront ma petite collection >o<

En bref, Troublemaker est un bonus indispensable de la saga GMO Project Netx-Gen qu’il faut absolument lire. C’est bourré d’émotions, d’illustrations très jolies, et le must : une belle histoire pour Evan J’espère que nous recroiserons ces deux-là dans le prochain tome de la Next-Gen ! 😀

[Chronique] Amour Sucré, Volume 3 : Le masque des souvenirs – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour Sucré, Volume 3 : Le masque des souvenirs – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 3


Après son séjour en camping avec ses amis, Lynn reprend le chemin du lycée.

Inquiète pour Viktor depuis son malaise, elle est aussi troublée par des événements étranges qui s’y sont déroulés et dont il serait à l’origine. Un sac a été échangé provoquant le trouble dans leur organisation et un masque contenait un message à son attention.

Cherchant du soutien sans succès auprès de ses amis Nathaniel, Castiel et Lysandre, elle va finalement répondre aux sollicitations de Peggy après la découverte d’une clef cachée dans son masque de plus en plus mystérieux. Cette dernière veut l’emmener espionner dans l’entreprise de Viktor. Cette mission “impossible” menée avec plusieurs de ses amis, parmi lesquels Kentin, Armin et Alexy, la conduira sur le chemin de ses souvenirs et d’autres mystères qui entourent la vie de Viktor.

Mon avis

Amour Sucré est un manga tiré du jeu éponyme qu’on ne présente plus. Je n’ai pas aimé le premier tome. J’ai trouvé des améliorations dans le deuxième, qui pouvaient laisser présager qu’une seule chose: le troisième tome ne pouvait qu’être parfait si l’équipe continuait dans cette voie-là. Ont-ils comblés mes attentes de lectrice fana du jeu? Il y a du bien, il y a du moins bien, mais on va décortiquer tout ça ensemble.

Nous retrouvons Lynn à la recherche de Viktor, qui a disparu suite à son malaise à la fin du deuxième tome. Plus de nouvelles, Lynn s’inquiète, Peggy veut ab-so-lu-ment le rencontrer pour l’interviewer, et Ambre fait encore des siennes. Alors Lynn et Peggy vont monter une véritable mission commando pour infiltrer l’entreprise du père de Viktor, dans l’espoir d’avoir de ces nouvelles. Et comme dirait le vice-président de VKT:

-D’ordinaire, ou envoie des SMS, ou des e-mails lorsque l’on veut prendre des nouvelles de quelqu’un…

-O-on fait jamais rien comme tout le monde… ah ah.

Lynn va encore être envoyée vers les garçons du jeu pour obtenir leurs avis avant de se lancer dans cette mission, si bien que l’on passera une bonne partie de ce tome à ça, alors que pas mal de sujets auraient mérités qu’on les développes dans ce tome-ci, alors qu’on ne fait que les effleurer comme la maladie du père de Viktor, la disparition de sa mère ou même l’état du jeune homme. Je suis un peu déçue de ce côté-là, vu qu’en dehors des habituels dialogues avec les lycéens de Sweet Amoris, en définitif il ne se passe pas grand chose, voyons le comme un tome de transition. Mais le problème de vouloir faire un tome de transition, c’est qu’il faut être prêt à publier le tome suivant dans moins de six mois pour éviter de perdre l’intérêt du public. Là, le tome suivant est attendu pour 2015, ce qui n’est pas très rassurant. Je n’aurais pas un aussi grand intérêt pour le travail de Chino et Xian, j’aurais très certainement arrêté cette saga maintenant, voir même au premier tome.

Côté dessins nous sommes enfin dans du vrai et pur shôjo, Xian-Nu s’est encore améliorée et ça se ressent au fil des pages. Certaines expressions sont trop exagérées – trop en comparaison des shôjo les plus connu – , mais ça passe et on ne fait plus trop attention à ce détail une fois habitué. Les visages sont de plus en plus ressemblants à ceux du jeu, ce qui fait doublement plaisir.

En bref, une histoire un peu trop plate à mon goût vu qu’il ne se passe pas grand chose au final dans ce tome, des dessins de plus en plus réussis et de plus en plus ressemblant à ceux du jeu. J’en attend beaucoup du prochain tome, pas mal de points méritent d’être éclaircis par la suite.

[Chronique] Amour sucré, Volume 2 : Speed Camping – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour sucré, Volume 2 : Speed Camping – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 2


Lynn, l’héroïne du jeu Amour Sucré, part en camping à la mer avec ses amis.
Mr Faraize et Boris les conduisent tant bien que mal, avec ses camarades sur les lieux du séjour organisé par le lycée. Mais un imprévu va tout bouleverser: un des sacs à été échangé et, surtout, la moitié des tentes ont disparu!
A quoi est due cette disparition?
Lynn tentera de le découvrir avec l’aide de Castiel, Nathaniel, Lysandre, mais aussi Dake le dragueur surfeur venu d’Australie et Viktor, l’ami d’enfance.
Lynn devra-t-elle partager une tente avec chacun des garçons?!
Comme dans le premier tome, tes choix, tout au long de la lecture, influencent l’histoire. Mais cette fois-ci, le hasard est aussi de la partie!

Mon avis

Nous retrouvons nos élèves du Lycée Sweet Amoris pour des vacances d’été dans un camping, avec comme organisateurs M. Faraize et Boris… Habitué(e)s du jeu, vous savez oh combien laisser l’organisation à ces deux là ne peut que déboucher sur des situations totalement abracadabrantesques voir loufoques et comme toujours, ce sont aux élèves de trouver la solution à leur problème. (Oui, la logique a fui à l’instant même.)

Parce que oui, problème il y a, pour ne pas changer. Mais cette fois-ci, fini le problème de l’anniversaire de Lynn que j’ai trouvé totalement débile, à vrai dire l’héroïne a prit énormément en maturité en quelques mois (si si) et donc ça se ressent sur l’histoire, qui Dieu merci est ‘achement mieux que le tome précédent ! Si l’équipe de Beemoov continue comme ça, le troisième tome ne pourra être que parfait (sortie le 06 mars 2014, au faite).

Bref, revenons à nos moutons. En prenant le train pour aller au camping, M. Faraize perd un des sacs contenant la moitié des tentes et se retrouve avec un sac rempli de matériel de plongée à la place. Résultat les élèves devront dormir à deux dans des tentes une place et devinez qui dormira dans la tente d’un des gars de sa classe et qui au final dormira avec pas moins de trois mecs différents en quelques jours ? Sans compter le retour de Drake et son ami ? Lynn et ses amis mèneront une enquête pour retrouver le sac perdu, tout en profitant des activités que Drake leur proposera. Quand je vous disais que l’histoire s’était améliorée, le côté cucul et mièvre est laissé au premier tome et ça fait du bien, vraiment.

Quand aux graphismes, Xian-Nu a levelup et tous les soucis trouvés dans le premier tome ne sont plus qu’un lointain souvenir. Les personnages sont plus expressifs même si par moment c’est trop exagéré, mais on lui pardonne, c’est ce qui fait le charme des shôjo. En tout cas, moi qui ai été déçue pour le premier tome, je ne m’attendais pas à aimer celui-ci ni même envisager de me prendre la suite.

Alors, bravo à l’équipe de Beemoov et surtout, continuez comme ça !

[Chronique] Amour Sucré, Volume 1 : Le SMS mystère – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour Sucré, Volume 1 : Le SMS mystère – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 1


Lynn, l’héroïne du jeu en ligne Amour Sucré souhaite organiser son anniversaire. Sa tante, d’habitude si compréhensive et gentille, le lui interdit. D’abord démoralisée et finalement remontée à bloc par ses prétendants malgré eux, Lynn va finalement décider de l’organiser. Son plan va être parasité par un mystérieux SMS qui va la conduire dans les bras des trois garçons qui l’attirent.

Mon avis

Le shôjo Amour Sucré est tiré du jeu du même nom qui connait un petit succès depuis quelques temps. J’ai donc profité de mon passage à la Japan Expo pour pouvoir me procurer les deux tomes, d’une part pour les codes offerts pour le jeu, et pour voir ce que cela donnerait un visual novel en manga. Nous avons tous connus les ”aventures dont vous êtes le héros” avec des choix à faire très souvent pour pouvoir arriver à une fin unique. Je me suis demandée comment les auteurs auraient pu adapter le jeu, étant donné que quasiment à chaque dialogues nous devons choisir la réponse idéale pour avancer dans le jeu.

Nous retrouvons donc Lynn, dont c’est l’anniversaire. Elle décide donc de le fêter chez elle mais sa tante s’y oppose. Là, c’est le drame. Pleurs, cris, déprime, notre petite héroïne décide donc d’en faire qu’à sa tête en allant répéter à chaque personnage de l’histoire que c’est son anniversaire, et qu’ils doivent absolument l’aider à l’organiser. Comment ça que j’ai eu envie de lui donner des claques ? 🙄 Autant le jeu a une petite part de naïveté, autant là on tape dans le cucu, la mièvrerie et on ne peut continuer l’histoire qu’en se répétant que ce n’est qu’une cruche qui visiblement n’aurait qu’un seul soucis dans sa vie : fêter son anniversaire…

J’ai été déçue qu’ici nos choix se fassent qu’à la fin des chapitres, et qu’on en ai que six. Un chiffre pair alors qu’au final nous devons compter le nombre de ”A”, ”B” et ”C” , si au final tu tombes avec deux ”A” et deux ”B”, et bien tu ne sauras pas quelle sera ta fin, et c’est bien dommage. Il aurait fallu donner plus de choix au lecteur, l’emmener vraiment un peu partout dans l’histoire au lieu de lui donner une fin différente à chaque chapitres avec les garçons du jeu.

Niveau graphisme, ont voit bien que ce n’est pas la dessinatrice du jeu, ChinoMiko qui les a fait, mais Xian Nu. La différence se voit très bien et les visages ne sont presque pas ressemblant par rapport à ceux déjà existants dans le jeu. De plus Xian a un énorme problème avec les ombres/ombrages et nous en colle à toutes les sauces, même sur les endroits où la lumière passe. L’exemple le plus flagrant reste les nez qui sont au final tout le temps ombragés. Certes, les dessins sont jolis, mais ils ne reflètent pas l’univers du jeu et comportent pas mal de défauts.

En bref, j’en attendais beaucoup vu que le jeu m’avait plu, mais au final ce fut une déception autant au niveau de l’histoire que des graphismes. Rendez-vous au prochain tome pour voir si le tout a évolué…