Archives de
Étiquette : présentiment

[Chronique] Glitch, tome 1 – Heather Anastasiu

[Chronique] Glitch, tome 1 – Heather Anastasiu

glitch 1


L’amour est une arme.
Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu’elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place.
L’amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Il y a deux siècles de cela, l’humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d’éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte…

Mon avis

Zoe a, comme tous les habitants de la Communauté (survivants de la guerre nucléaire qui a rasé la surface de la terre), une puce qui la relie au Lien et qui lui bloque toutes ses émotions, ses sentiments ainsi que sa faculté de penser par elle-même. Sauf qu’un jour, sa puce glitche (elle a bugué, quoi) et elle commence à ressentir différentes émotions. Mais elle commence aussi en parallèle à développer un don pour la télékinésie. Elle doit à tout prix cacher tout ça si elle veut éviter d’être désactivée par les Supérieurs !

Dystopie à forte consonance romantique, Glitch est le premier tome d’une trilogie terminée. On y suit, comme vous vous en serez douté, les premiers glitchs de Zoe qui doit vivre avec, mais les cacher à sa famille et à toute personne qu’elle pourrait croiser, car la délation est fortement conseillée, autorisée, promulguée par tous les moyens – s’en est même un point de leur credo – .

Mais heureusement, une dictature ne va pas sans une bonne résistance, qui est ici représentée par Adrien, l’archétype du beau-jeune-mystérieux-ténébreux-sentimental-amoureux pour qui Zoe développera des sentiments. On à même le droit aux prémices d’un triangle amoureux grâce à Max, le total contraire de Adrien, bad guy qui pense qu’à mettre la donzelle dans son lit (Vient là, j’vais t’apprendre de nouvelles émotions lol) depuis qu’il à découvert le plaisir en solitaire. Voulant fuir ce monde aseptisé, Zoe pourra compter sur ces deux-là.

Quant à l’univers, il est particulièrement oppressant. Tous les humains raccordés au Lien ne pensent plus par eux-mêmes, au point qu’ils donnent tous l’impression d’être des coquilles vides, des robots. Ça se ressent aussi dans leur manière de parler, d’une façon totalement automatisée. Zoe tranche avec tout ce petit monde en réfléchissant, ressentant la peur et la culpabilité à chaque instant. Cependant, je me pose encore pas mal de questions sur cet univers, j’ai bel et bien l’impression que l’auteure ne nous a pas tout dit dans ce premier tome…

Hâte de me mettre à la suite !

[Chronique] Pré-sentiment, tome 1 : Réminiscence – Éloïse Clunet

[Chronique] Pré-sentiment, tome 1 : Réminiscence – Éloïse Clunet

pré-sentiment 1


Cassandre possède des dons lui permettant d’entrevoir l’avenir, qui ont fait d’elle une jeune fille à part. L’arrivée de Lucas, un jeune homme d’abord vu en rêve avec un inconnu devant une colonnade céleste, va bouleverser sa vie. Il entreprend de la séduire et l’aide à développer ses dons, malgré des drames qui s’enchaînent autour d’elle. Elle découvre qu’elle fait partie d’un groupe d’individus doués de pouvoirs psychiques où elle n’a malheureusement pas que des amis. Il y aura Aaron, le protecteur, et une très puissante et énigmatique rivale.

Mon avis

Ce premier tome de Pré-sentiment met en avant Cassandre, une jeune fille qui a toujours eu des intuitions qui se sont révélées être justes. Après avoir rêver de deux inconnus, elle rencontre l’un d’eux, qui devient élève dans la même formation qu’elle. Entre eux deux, se sera le coup de foudre… Mais qui est donc le deuxième homme qu’elle avait vu, et qu’est-ce que c’est que cette espèce de présence terrifiante qu’elle ressent?

Ce premier tome est une agréable surprise, je ne m’attendais pas du tout à ça. Et pourtant, les débuts s’annonçaient mal. Étant le premier livre de l’auteure, il comporte quelques cafouillages, et le style des premiers chapitres est tout sauf fluide. Mais plus on avance dans l’histoire, plus la plume d’Eloïse se fait précise et devient très agréable à lire.

J’étais devenue totalement réfractaire à ce style de livres depuis ma lecture de Secret de Lune, de Angélique Ferreira. En effet, les trop nombreuses scènes de sexe improbables m’avaient plus donner envie de vomir et me rendaient mal à l’aise (un comble pour une lectrice de romans érotiques). Ici, les scènes de sexes sont totalement probables, peu nombreuses et surtout réfléchies par notre personnage principal qui prend la peine de se questionner sur son irrésistible attirance pour Lucas et Aaron et sur la facilité déconcertante qu’elle a à abandonner ses principes pour eux. Sincèrement, chapeau!

L’univers de Cassandre nous est expliqué petit à petit, mais je trouve qu’il nous manque certaines informations de ce côté là, j’ai l’impression d’avoir survolé le moment des révélations où elle apprend qui elle est, et le comment du pourquoi de toutes ses questions. J’espère que l’on reviendra dessus dans le tome 02, histoire d’approfondir un peu tout ça, car il y a forcément une raison derrière (me retenir de spoil, je dois).

J’ai totalement adoré le personnage de Lucas, son petit côté énigmatique et “je suis là surtout quand tu ne t’y attends pas”. Cependant, je ne peux pas en dire plus, sinon ce serait du spoil et gâcherait totalement le plaisir de la découverte à de potentiels lecteurs…

En bref, malgré quelques cafouillages, j’ai adoré découvrir Cassandre, Lucas et Aaron et j’ai hâte de connaître la suite de leurs aventures! En attendant, il me reste plus qu’à me le procuré en version papier! Merci beaucoup à l’auteure, Eloïse Clunet pour ce service de presse 🙂