Archives de
Étiquette : m/m

[Chronique] GMO Project Next-Gen, tome 1 : Outbreak – Rohan Lockhart

[Chronique] GMO Project Next-Gen, tome 1 : Outbreak – Rohan Lockhart

GMO project next-gen 1


Le projet GMO, découvert il y a maintenant vingt ans, a permis l’émergence de nouveaux mutants, entraînant avec elle la création de l’ORSM (Organisme de Régulation et de Surveillance des Mutants).
Ash Blossom et Sanka Lawford, deux étudiants porteurs du gène et Guardians auprès de l’ORSM, patrouillent le soir après les cours pour faire la chasse aux criminels. Insouciants, ils n’espèrent qu’une chose : mettre un jour la main sur un Outlaw et toucher le pactole. Mais le monde est à l’aube d’une confrontation entre mutants et anti-mutants, et personne ne sait qui frappera en premier…
Embarqués malgré eux dans des histoires qui les dépassent, Ash et Sanka verront leurs convictions voler en éclat.

Mon avis

Vingt ans après la découverte du projet GMO, nous suivons Ash et Sanka que nous avions aperçus dans Legacy, le recueil de nouvelles qui clôture le premier arc de la saga. Avec la next-gen, c’est tout un nouvel univers qui s’offre à nous…

Ce premier tome de la next-gen peut se lire indépendamment de Genesis, l’auteure y faisant très peu référence au cours de son histoire. Vous pouvez donc commencer aisément par ce tome sans se retrouver perdu au milieu de tous ces nouveaux personnages !

Nous nous concentrons principalement sur deux personnages : Ash et Sanka, respectivement les enfants de RubyxRichter et CodyxGlen, deux jeunes hommes au caractère diamétralement opposés mais néanmoins meilleurs amis. Tous deux apprentis Guardian pour l’ORSM, c’est l’une de leur patrouille qui va changer le cours de leur vie. Entre xénophobie, amour et politique, les deux amis vont devoir surmonter bien des épreuves…

Tout ne se passe pas comme prévu et on va de surprise en surprise, que ce soit concernant la première génération des GMO ou leur descendance, personne n’est épargné. Pour qui suit la saga depuis le début, certaines révélations sont assez déconcertantes, sans vouloir spoiler.

Pour avoir lu Legacy juste avant celui-ci, j’ai pu me rendre compte des différences entre Genesis et la Next-gen. Tout d’abord, l’histoire prend énormément en maturité, et ça se ressent sur les personnages et les sujets traités. De plus, ce tome est beaucoup plus fluide que les précédents. L’auteure a fait évoluer sa saga dans le bon sens, la rendant encore plus agréable à lire.

La fin est sacrément frustrante, s’arrêter sur une révélation pareil c’est sadique ! Vivement que le deuxième tome sorte ! 😀

Merci à l’auteure et aux éditions MxM Bookmarks pour cette lecture !

[Chronique] GMO Project Legacy – 6san

[Chronique] GMO Project Legacy – 6san

gmo project legacy

  • Éditeur : Auto-édition (2013)
  • Pages : 456
  • Genre : Romance M/M
  • Plus édité

Ce recueil de nouvelles lève le rideau sur des personnages secondaires de la série GMO-Project. Leur passé et leur futur sont dévoilés au travers de neuf histoires.

Fay, leader consciencieux et intransigeant des S2U, découvrira une autre facette de Raphaël, membre de son groupe. Entre curiosités etrévélations, le jeune homme devra alors faire face à ses nouveaux sentiments.

Adam vient de raccrocher ses gants et rêve d’une réorientation professionnelle, afin de mener une vie paisible. Mais c’était sans compter sur la rencontre d’un homme à la carrière exceptionnelle, bien décidé à décrocher le titre de prétendant.

Après leur fuite de Brehm Island, Zack et Will tentent de retrouver une vie normale dans l’orphelinat de Little Seed. Après tant de tribulations, trouveront-ils le bonheur et la quiétude ?

Hyeong, ancien chanteur du légendaire groupe Terra et désormais manager des S2U, n’a pas toujours été une célébrité. Fils d’un martyr du soulèvement de Gwanju, il avait des rêves plein la tête avant de quitter sa campagne natale.

Rain est un artiste égoïste et misanthrope. Lorsqu’il décide d’ouvrir son cœur pour s’exprimer, cela se transforme en une troublante confession.

Enfin, le rideau se referme sur les premiers pas d’une nouvelle génération prête à prendre la relève de ses prédécesseurs.

 

Mon avis

Legacy est un recueil qui regroupe neuf nouvelles, deux doujinshis et une galerie d’illustrations R18 par Lehanan. Ce recueil ferme le premier arc de la saga, et nous prépare à la suite avec la next-gen, tout en répondant à certaines questions : que c’est-il passé entre Hyeong et Jin pour qu’ils ne s’entendent plus, comment Zack et Will ont fini chez Ivan, comment les GMO se sont retrouvés à porter des bracelets pour limiter leurs compétences… Bref, un recueil indispensable !

Chronique garantie sans spoil

Petits jeux entre amis se concentre sur Raphaël et Fay, deux membres de SU2. Nous allons en savoir plus sur la petite vie du leader du groupe, ce qu’il en est de sa famille, mais aussi son rapprochement avec son ami et collègue. Une nouvelle assez longue, mais qui se laisse lire malgré quelques répétitions, “le chanteur aux yeux céruléens” revenant par exemple assez souvent.

L’adolescent de Boseong revient sur le passé de Hyeong, l’homme impassible et un tantinet sévère qui s’occupe des SU2. Et quelle surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ça concernant son passé, ni même pour Jin. L’auteure nous explique enfin pourquoi il a du quitter Terra. Une nouvelle assez surprenante, mais qui au final répond à bien des questions sur ce personnage.

Quant à L’homme au coeur nébuleux est une courte nouvelle centrée sur Ivan Millers, le fils d’un des créateurs du projet GMO .Ce qu’on y apprend est assez surprenant également. Cependant, j’aurais bien aimé en savoir plus sur ce personnage.

Les souvenirs du centre remonte à l’enfance des GMO, au moment où leurs hormones commencent à les travailler, et où Stella se voit avec Gush, Ruby avec Shin ou encore Glen avec Cody, mais aussi revient sur les raisons qui ont poussés les scientifiques à leur créer des bracelets pour limiter leurs compétences, ainsi que la découverte de ses dernières.

Confession est, comme son nom l’indique, une confession de Rain, le personnage misanthrope de la saga. Et pour être déroutante, elle l’est ! Si certains GMO tombait sur cette confession, ils seraient très… surpris, voir même plus que le jour où ils sont rentrés dans sa chambre et qu’ils sont tombés sur ses boy’s love ^^

Cher professeur est elle aussi une histoire courte sur Alan, le père de Kain et Ruby et Camille, qui est très étonnante, mais pas moins amusante, au vue de la situation…

You’re Beautiful se concentre sur Adam et un autre personnage, qui offre un pairing surprenant ! En plus de faire un pairing de l’improbable, nous en apprenons plus sur la vie d’Adam, sa vie après le free-fight et sa relation avec Cody. Bien que ce ne soit pas un personnage qui m’avait marquée dans la saga, j’ai trouvé cette nouvelle fort sympathique et assez drôle.

La dernière nouvelle, Les graines du futur, présente les personnages du deuxième arc de GMO Project, quand ils étaient encore que des enfants, autour d’un repas avec leurs parents, la première génération des GMO. Elle permet de se mettre dans le bain avant de continuer sur la Next-Gen.

Dans l’ensemble, j’ai adoré ce recueil, qui est en tout point très surprenant, mais qui répond aux questions que je me posais. Les nouvelles peuvent se lire indépendamment les unes des autres, et se lisent assez rapidement. Pour ma part, je n’ai passé que deux soirées dessus. Et puis, je n’avais pas envie de le lâcher quand il fallait que je m’arrête, il faut dire !

Concernant les doujins, il y en a deux : un premier sur Kain et Camille et leur chat Cécil, et un autre qui reprend une scène de la première nouvelle. Les dessins sont très jolis, les personnages sont très bien travaillés et reconnaissables facilement. C’est un travail de qualité qui a été fournit sur ces deux doujins !

Quant aux illustrations, c’est une joie de retrouver Lehanan dans ce recueil, ayant eu un coup de cœur pour ses illustrations dans les deux premiers tomes de la saga !

En bref, un très bon recueil indispensable pour conclure ce premier arc, répondant à (presque) toutes les questions que les fans de GMO Project peuvent se poser !

[Chronique] Yellow, édition limitée Perfect, Volume 2 – Makoto Tateno

[Chronique] Yellow, édition limitée Perfect, Volume 2 – Makoto Tateno

yellow 2


Goh est enfin parvenu à percer une brèche dans la carapace de Taki, son partenaire qui, assailli par de douloureux souvenirs, refuse de se livrer et se replie sur lui-même. Mais quand, lors d’une nouvelle affaire, les deux équipiers découvrent le dealer assassiné avec comme seul indice une mystérieuse note, les fantômes du passé rattrapent le jeune homme…
Taki ouvrira-t-il son cœur à Goh ?

Mon avis

Suite et fin de Yellow (initialement découpé en quatres tomes et regroupés en deux après avoir été redessiner), ce deuxième tome est totalement à l’opposé du premier. En effet, le premier mettait en place nos personnages, Goh et Taki, leur métier et s’ensuivait un certains nombre de missions et d’un jeu du chat et de la souris entre les deux partenaires, Goh étant tombé amoureux de Taki, qui lui a toujours été hétéro.

Dans ce deuxième tome, nous retournons sur le passé tragique de Taki avec les Sandfish, deux partenaires qui eux ne sont pas récupérateurs, mais exécuteurs. L’un d’entre eux était tellement amoureux de Taki, qu’il a pris la solution de changer de sexe pour plaire à son ancien protégé, dans l’espoir de le récupérer et faire de lui un exécuteur. Taki se laissera-t-il séduire par son ancien collègue, ou avouera ses sentiments à Goh?

L’action est toujours omniprésente, les Sandfish cherchant à se débarrasser de Goh pour récupérer Taki. D’un autre côté, nous en apprenons plus sur le patron de café qui donne les ordres de missions aux récupérateurs et surtout son passé commun avec Taki. En bref, beaucoup de révélations pour ce tome-ci. Une très bonne suite qui conclu une saga soft, mais intense.

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 2 – Setona Mizushiro

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 2 – Setona Mizushiro

le jeu du chat et de la souris 2


Kyoichi est désormais un homme divorcé, mais la relation qu’il a nouée avec Imagasé est toujours aussi ambiguë. Au fil des jours, il se laisse entraîner par son ami et partage son intimité, mais l’apparition de Tamaki, une jeune fille attirée par Kyoichi, jette la confusion dans cette relation encore vacillante…

Mon avis

Kyoïchi et Imagase vivent ensemble, malgré qu’ils ne soient pas en couple. Imagase est toujours amoureux et s’accroche tant bien que mal, tandis que du côté de Kyoïchi, il ne sait pas du tout où il en est. Alors que leur relation n’est pas encore tout à fait stable, Tamaki simmisce entre les deux… Kyoïchi et Imagase auront-ils droit à un Happy End?

Ce dernier tome a fini de m’achever! Autant j’avais tooootalement adoré le premier, ce deuxième tome m’a emportée là où aucun manga yaoï ne m’a encore transporté. Bien au delà des scènes de sexe à foison, comparé au premier tome, c’est une véritable débâcle des sentiments! L’un comme l’autre, ils vident leur sac et mettent enfin des mots sur ce qu’ils ressentent…

On est aspiré dans cette spirale de sentiments, on partage avec eux la joie, la peine, mais aussi leurs disputes et retrouvailles, espérant le meilleur pour eux d’eux. Ce tome montre bien combien l’amour peut être cruel et destructeur, au point d’en être complètement paranoïaque.

En bref, j’ai totalement adoré cette mini-série, qui se trouve dans mon top 3 des meilleurs yaoïs que j’ai pu lire jusqu’ici. Une véritable histoire d’amour qui pourra plaire aux fans du genre, comme aux non-fans!

[Chronique] Yellow, édition limitée Perfect, Volume 1 – Makoto Tateno

[Chronique] Yellow, édition limitée Perfect, Volume 1 – Makoto Tateno

yellow ed limitée 1


Goh et Taki partagent tout. De leur appartement à leur activité d’agents… très spéciaux. Il y a pourtant quelque chose qu’ils n’ont pas du tout en commun et que Goh cherche à tout prix à partager avec son ami, sexy en diable. Taki est hétéro et il ne semble pas prêt à changer d’avis sur la question… Le fantasme de Goh deviendra-t-il réalité ? Franchira-t-il la ligne jaune avec Taki ?

Mon avis

L’édition limitée Perfect regroupe les deux premiers tomes de la saga Yellow, parue initialement en quatre tomes, il y a quelques années. Ne connaissant pas ce yaoï, cette édition tombe à pic pour moi! Mais quoiqu’estcequique raconte Yellow?

Yellow raconte l’histoire de Taki et Goh, l’un irrémédiablement hétéro, l’autre à 100% gay, et pourtant si proches pour leur travail qu’ils ont en commun, celui de récupérateurs. Généralement de la drogue et des armes, ces deux récupérateurs travaillent pour le compte d’un patron de café, qui reçoit ce genre de missions de la police et de la mafia locale. Outre leur travail, Goh est tombé amoureux de Taki, et il a beau lui faire des avances, ce dernier fini toujours par le repousser… Goh arrivera-t-il à faire craquer Taki?

Histoire très intéressante, celle de leur métier de récupérateurs, qui promet du danger et de l’action en perspective, et danger et action il y a! On passe beaucoup plus de temps à s’occuper de leur travail que des fantasmes de Goh, si bien que nous en sommes encore qu’à l’étape des sentiments. Notre mangaka prend donc tout son temps de ce côté là.

Au lieu de s’intéresser uniquement au sexe dans cette histoire, Makoto met en avant également les sentiments et le passé de Taki et Goh, ainsi que leurs appréhensions. Nous sommes donc dans une véritable histoire d’amour avec un grand A, pour notre plus grand plaisir.

Côté graphismes, j’adore! Le trait est fin, le découpage est fluide et les expressions des personnages sont très bien représentées sans tomber dans l’extrême et les clichés que l’on à le droit habituellement dans un manga. Pour l’édition limitée Perfect, Makoto a entièrement redessiner ce manga, pour notre plus grand plaisir!

En bref, autant au niveau de l’histoire que du dessin, j’ai adoré! Yellow étant un yaoï soft, je le recommanderais à toute personne faisant ses premiers pas dans le monde du boy’s love. J’ai hâte de lire la suite!

[Chronique] The Gardener, Volume 1 – Marc G.

[Chronique] The Gardener, Volume 1 – Marc G.

the gardener 1


Ambroise Archibald, jeune homme fortuné et bien mis de sa personne, s’est retiré au manoir familial après quelques soucis de santé. Il y coule des jours paisibles jusqu’à sa rencontre avec Léo, le jardinier en charge du domaine. Il est alors confronté à un homme qui ne lui ressemble en rien et qui va pourtant susciter chez lui une vive émotion.

Mon avis

The Gardener est un webcomic publié périodiquement sur internet que je suit depuis bientôt un an, il était donc temps que je vous en parle, de cette petite perle! Ce webcomic met en scène Ambroise, un jeune homme fortuné en convalescence au manoir familial après un accident de polo. En se baladant sur le domaine, il fait la rencontre de Léo, le jardinier et c’est le coup de foudre pour notre convalescent…

Contrairement à d’autres boy’s love, l’auteur prend tout son temps pour installer la romance entre nos deux protagonistes et il en va de même pour les scènes de sexe, qui au final sont peu nombreuses et plutôt bien intégrées à l’histoire.  Au contraire, Ambroise et Léo apprennent à se connaître, et pour l’un passer au dessus de ses petites appréhensions (c’est qu’il est timide notre Ambroise!), et passer sur ses préjugés pour l’autre.

J’ai eu un petit coup de cœur pour Eugène, le majordome de la famille. Il s’occupe de l’emploi du temps d’Ambroise et de sa remise en forme. Quant à Léo, il a tout de l’ours mal léché, mais on sent tout de même une certaine sensibilité derrière. Comme dit plus haut, Ambroise devient timide quand il s’agit de son jardinier, ce qui donne des situations parfois cocasses.

Côté graphisme, on sent une inspiration tirée des comics pour le design des visages et des corps, et une influence du style graphique des mangas pour ce qui est du découpage des scènes et des expressions des personnages, le tout restant très cohérent, offrant au lecteur un webcomic de qualité.

En bref, j’ai passé un bon moment avec The Gardener, que ce soit au niveau des graphismes ou de l’histoire, j’en ressort séduite!

Lire The Gardener

the gardener illu

©MG

[Chronique] GMO Project : Homecoming – 6san & Creative Alchemy

[Chronique] GMO Project : Homecoming – 6san & Creative Alchemy

homecoming

  • Auto-édition (2013)
  • Genre : Romance M/M
  • Plus disponible

Doujinshi sur KainxCamille dessiné par Caim-Thomas et scénarisé par 6san.

Mon avis

Ce doujinshi est une tranche de vie concernant Kain et Camille, suite à la guérison du dernier. Kain rentre chez eux, et au lieu d’aller voir Camille directement, s’occupe de leur petit chat, Cecil, ce qui rend son amant un peu jaloux. Camille dit regretter le Kain du passé, et ce dernier va lui prouver au lit qu’il n’a rien à regretter… Quel plaisir de voir ces deux-là dans un doujinshi, et aller bien plus loin qu’avec le roman et ses belles illustrations. Et puis Cecil est tellement mignon! Comme c’est avant tout visuel, on va se concentrer sur la partie graphique.

Les dessins sont très bien faits, le trait est simple. Les personnages sont bien proportionnés d’une case à l’autre et leurs visages sont très expressifs malgré la simplicité du trait. Côté découpage des cases, le tout est assez classique mais ça se laisse lire. Quant aux scènes de sexes, elles sont explicites, après tout cela reste un boy’s love. Ces scènes ne laissent pas indifférentes, sans toutefois tomber dans le vulgaire. Et je le répète Cecil est vraiment mignon!

En bref, ce doujinshi est complémentaire à la saga GMO Project sans forcément être indispensable, mais il serait dommage de ne pas le lire…

homecoming dédicace

[Chronique] GMO Project, tome 2 – 6san

[Chronique] GMO Project, tome 2 – 6san

GMO project 2

  • Auto-édition (2013)
  • Pages : 492
  • Genre : Science-fiction, M/M
  • En cours de réécriture

Les résidents du Centre prennent petit à petit leur envol, suite à la rébellion de Ruby qui s’est sacrifiée pour Rain. Chacun mène sa vie à sa façon, mais tout le monde n’est pas au bout de ses peines.
Kain se bat aux côtés de Camille pour l’aider à combattre sa maladie et trouver une solution, Glenn désormais une idole s’éloignera de ses camarades pour vivre sa vie tandis que Cody démarrera une carrière dans le free-fight. Sans oublier de nouvelles rencontres qui permettront à nos héros de découvrir le monde extérieur du Centre.
Venez découvrir le destin des GMO dans le dernier volet de la saga mêlant aventure et sentiments.

Mon avis

GMO Project est à la base une webfiction publiée gratuitement et périodiquement sur le site officiel de la saga, suivi par pas moins de 3700 personnes à l’heure où je tape cet article! Comment passer à côté de ce phénomène boy’s love made in France?

Ce deuxième tome reprend nos GMO là où nous les avions laissés dans le premier. Ruby et Richter sont en couple, la première s’est sacrifiée pour faire revivre Rain, qui lui vit le parfait amour avec Shin malgré un départ assez… compliqué, Cody démarre sa carrière dans le free-fight, tandis que son compagnon, Glen, commence sa carrière d’idole, mais entre eux rien ne va plus. Kain est de plus en proche de Camille et le soutient totalement pendant sa longue hospitalisation, et Gush et Stella préparent leur avenir également, tandis que Youri, le Gouverneur du Centre, se dénonce aux autorités pour son projet GMO, ce qui chamboulera les petites vies de ses protégés.

Nous suivons chacun des GMO et leurs créateurs, ce qui nous permet de bien comprendre chaque point de vue et mieux saisir leur motivation par moment. Étant donné que Ruby était réduite à un tas de cendre, elle ne m’a pas tellement manquée, j’ai apprécié ne pas l’avoir à chaque fois qui essaye de diriger tout et n’importe quoi au sein du Centre, comme dans le premier tome (on peut dire que ce n’est pas un de mes personnages préférés). Encore une fois j’ai apprécié que les sentiments soient plus mis en avant que les scènes de sexe, donnant une pointe de réalisme à l’histoire. L’action est omniprésente, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer en passant d’un personnage à l’autre.

Nous découvrons dans ce tome le passé des protégés d’Ivan : Will et Zack. Un chapitre particulièrement touchant et triste qui relate leur rencontre et ce qu’ils ont vécu avant d’être placé en foyer. L’auteur retranscris avec habilité les sentiments de ses personnages, faisant ressentir au lecteur la profondeur de ces derniers. Ajoutons à cela une écriture fluide qui transporte très facilement le lecteur dans l’univers des GMO, ce qui en fait un tome parfait, malgré les petites coquilles et quelques fautes que j’ai pu relever.

Comme pour le premier tome, nous nous retrouvons avec une belle galerie d’illustrations par Nominee84 et Lehanan, deux dessinateurs/trices dont j’ai eu un coup de cœur pour leurs illustrations dans le tome précédent. Je suis ravie de les retrouvés ici encore une fois.

En bref, la saga GMO Project, c’est un coup de cœur pour moi, je suis absolument satisfaite de cette lecture! 🙂

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 1 – Setona Mizushiro

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 1 – Setona Mizushiro

le jeu du chat et de la souris 1


A cause de son caractère indécis. Kyoïchi s’est laissé prendre plusieurs fois au piège de l’adultère. Mais un jour apparaît devant lui un homme que son épouse a engagé pour enquêter sur ses infidélités: il s’agit d’Imagasé, un garçon qu’il a connu à la fac. Ce dernier accepte de garder le secret. Mais en échange, il lui réclame son corps… Entre les deux hommes, c’est le début d’une histoire d’amour qui ne manquera pas de vous serrer le cœur.

Mon avis

Kyoïchi va avoir trente ans, il est hétéro et n’a jamais connu l’amour, le vrai. Plusieurs filles l’on pourtant aimé, mais ça n’a jamais été réciproque. Par peur d’être trop insistant, il n’a jamais fait le premier pas, que ce soit un baisé, pour coucher ou un rendez-vous, et par culpabilité, il n’a jamais su dire non quand quelqu’un lui demandait de coucher avec, même pendant son mariage. Sa femme, ayant des doutes, engage un détective privé qui n’est autre que Imagasé, un ancien camarade de Kyoïchi à la fac, et qui était éperdument amoureux de lui. Ce qu’il va lui proposer est simple : en échange de son corps, Imagasé ne dira rien à la femme de Kyoïchi, qui pourra continuer à jouer les maris « fidèle ». Quelques jours après, sa femme le quitte, voyant que leur relation ne mène à rien, laissant le champ libre à Imagasé qui en profite pour s’installer chez Kyoïchi…

Si je devais conseiller un manga pour commencer à lire du yaoï, je citerais celui-ci sans hésiter. Comparé aux autres mangas du même genre, Le jeu du chat et de la souris et plutôt un manga mature beaucoup plus axé sur les sentiments que le sexe en lui-même, bref un yaoï plutôt psychologique. Un autre code du yaoï est bouleversé, concernant l’uke et le seme qui sont normalement respectivement jeune=uke plus âgé/plus mature=seme (on retrouve les définitions ici), et qui se retrouve totalement inversé dans ce tome-ci. En effet, Imagasé est le seme et Kyoïchi est l’uke. Un premier tome plutôt soft, pas trop cru, bref tout ce qui pourrait plaire à quelqu’un débute dans la lecture de yaoï.

Concernant le dessin, c’est un peu fouillis, le trait est propre, le découpage des cases est fluide et on arrive à suivre les flashbacks, mais une impression par moment de dessin bâclé à la va vite reste quand même, mais que l’on pardonne à l’auteur étant donné que Le jeu du chat et de la souris est une de ses premières publications.

En bref, un bon premier tome que je conseille à toute personne voulant se lancer dans le yaoï !

[Chronique] GMO Project, Tome 1 – 6san

[Chronique] GMO Project, Tome 1 – 6san

gmo project 1

  • Auto-Edition (2012)
  • Pages : 453
  • Genre : Science-Fiction, M/M
  • En cours de réécriture

Douze adolescents aux pouvoirs hors du commun vivent depuis toujours dans un centre de la Terces Corporation, une entreprise pharmaceutique, qui répond à leurs besoins et toutes leurs envies. Ruby, flamboyante télékinésiste, troublée par des rêves plus vrais que nature, se met à douter de leurs origines. Elle entraine alors avec elle tous ses compagnons dans une quête infernale pour la vérité.
Mais cette aventure est périlleuse et ils devront se tenir prêts à bien des sacrifices pour découvrir leurs véritables origines : leur innocence, leurs amis, voire peut être leur vie. Au cours de leur périple, les liens se resserrent et d’autres se dévoilent. L’amour et l’amitié seront mis à rude épreuve. Doivent ils se réjouir ou trembler de peur avant de partir à la recherche de leur passé ? Une chose est sûre : ils ne sont pas seuls !

Mon avis

GMO Project est une saga que j’ai découvert sur internet l’année dernière, quelques mois avant Japan Expo. Malheureusement pour moi, la lecture sur écran me donne des migraines pas possible, je m’étais donc résolue à ne pas suivre la saga, jusqu’au moment où j’ai appris que la version papier allait sortir, je ne vous raconte pas mon bonheur quand j’ai reçu mon premier tome ~

GMO « Genetically Modified Organism »

Ruby, une GMO, vit avec ses amis dans un centre dirigé par le Gouverneur, qui les a vus grandir, évoluer et surtout qui les a accompagnés pendant le développement de leurs dons.

Mais Ruby fait de plus en plus de rêves où elle voit son passé et commence à réfléchir sur sa venue dans le Centre… Étaient-ils tous réellement orphelins, sans familles ? Que s’est-il passé pour qu’ils se retrouvent au Centre avec leurs capacités spéciales ? Et pourquoi personne ne veut leur dire la vérité ? Avec ses amies Stella et Glen, elles feront tout pour découvrir la vérité, mais cette dernière à un prix bien élevé…

Par où commencer ? Tout d’abord, ce roman est un boy’s love, mais il n’y a pas que des relations homosexuelles et toutes les situations ne sont pas prétextes à coucher, comme j’ai pu le voir plusieurs fois dans certaines fictions. Les sentiments que partagent les protagonistes sont placés en avant, donnant une pointe de réalisme à notre histoire. Rajoutez à ça les hormones de nos adolescents qui commencent à ne plus voir qu’en eux des coéquipiers ou des membres d’une famille de cœur, mais bien plus que ça.

Côté capacités spéciales, nous sommes gâtés ! Télékinésie, force surhumaine, contrôle mental, médiumnité, régénération… J’en oublie sûrement, surtout que certains des GMO, comme Ruby, Glen et Richter mutent et apprennent de nouvelles capacités qui s’ajoutent aux premières. Pour limiter ces capacités et toujours avoir un contrôle sur leurs sujets test, les scientifiques du centre ont créés des bracelets électroniques. D’ailleurs à ce sujet, dans la scène de la piscine avec Shin et Rain, ce dernier se sert de sa capacité alors qu’il porte un bracelet et il n’est précisé nulle part qu’il l’enlève ou quoi que ce soit. Enfin comme ça n’arrive qu’au début du tome (donc fait parti des toutes premières publications de 6san), on lui pardonne cet oubli 😉

Durant toute ma lecture, je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer étant donné que l’action est omniprésente et que l’on va de révélations en révélations. J’ai plus particulièrement aimé suivre les couples CodyxGlen et KainxCamille (d’ailleurs j’ai le doujinshi sur ces derniers dédicacé par l’auteur et l’illustratrice, acquis à Japan Expo, j’en parlerais après ma lecture du deuxième tome ~)

La galerie d’illustrations est bien fournie et j’ai eu un coup de cœur pour celles de Nominee84, LAS-T et Lehanan, vous pouvez en voir certaines sur le site officiel de la saga. Quant à la couverture, avec ses nuances bleu-gris est particulièrement jolie et me renvoie vers le style graphique du manga Akira.

En bref, une lecture fort sympathique et je file de ce pas commander le deuxième tome !