Archives de
Étiquette : chroniques lunaires

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 4 : Winter – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 4 : Winter – Marissa Meyer

winter

  • Éditeur : Pocket (2016)
  • Pages : 987
  • Genre : Science-Fiction
  • Prix : 22.90€
  • Acheter Winter

La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent?

Mon avis

Enfin, enfin ! Il est sorti ! Je l’attendais avec une telle impatience… Et on y est.
Winter est la belle-fille de Levana, considérée comme folle car elle a des hallucinations, puisqu’elle refuse de se servir de son pouvoir lunaire. Mais le peuple l’aime tout de même, bien plus que Levana, qui comme à son habitude – et avec sa paranoïa légendaire – va être encore plus horrible…

Le conte revisité cette fois-ci est Blanche Neige et les sept nains ! Et encore une fois, le tout s’imbrique extrêmement bien. Tout y est ! Le “chasseur” qui doit tuer la princesse, la pomme, le baiser du sauveur… Ah, tellement d’émotions dans ce tome qu’on en ressort pas indemne ! C’est le tome le plus puissant des quatre au niveau des sentiments et émotions, et on ne peut pas rester indifférents face à tous ces évènements. Clairement, Winter est mon tome préféré ! Il clos merveilleusement bien la saga, tout en restant dans la même veine que les autres tomes, et gardant la même ligne de conduite des personnages à tout instant.

C’est un plaisir de rencontrer enfin la princesse folle, Winter. On voit au delà de sa folie une personne altruiste, toujours prête à tendre la main. C’est un personnage plein de bonté, qui n’a jamais un acte méchant envers quelqu’un. Elle refuse de se servir de son don pour éviter de faire du mal, elle est très douce, aimante. Je crois que Winter rentre dans mon top des personnages littéraires préférés !

Problème de lectrice : je suis à la fois contente d’avoir lu ce dernier tome, découvert cette fin et Winter, mais je suis aussi triste, car il n’y aura plus de prochaine sortie, plus de chroniques lunaires. Il va falloir vraiment que je relise cette saga l’année prochaine, entre un marathon Harry Potter et Le seigneur des Anneaux !

En bref, ce quatrième tome clos en beauté cette saga qui m’aura transportée dans chacun de ses tomes. Marissa Meyer a tout d’une bonne conteuse, et je serais ravie de la retrouver dans d’autres histoires. Les chroniques lunaires est une saga coup de cœur que je recommande sans hésiter !

[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 3.5 : Levana – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 3.5 : Levana – Marissa Meyer

levana

  • Éditeur : Pocket (2015)
  • Pages : 201
  • Genre : Science-Fiction
  • Prix : 16.90€
  • Acheter Levana

“Miroir, mon beau miroir,
dis-moi, qui est la plus belle ?”

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

Mon avis

Levana, c’est la reine lunaire psychorigide qui casse les pieds de tout le monde depuis le premier tome de la saga. Avec ce hors-série de 200 pages, nous allons découvrir l’enfance de la reine, et en parallèle le moment où la princesse Sélène vivait encore au palais, avant que la folie ne s’empare de Levana. Parce que oui, on peut le dire clairement, elle est folle. Depuis que sa sœur lui a brûlé le visage, Levana se cache derrière son pouvoir lunaire, pour paraître toujours aussi belle.

A l’époque, elle n’est que princesse et évolue dans l’ombre de sa grande sœur, devenue reine depuis le meurtre de leurs parents par une coquille. De son côté, la princesse vit un amour à sens unique avec un garde déjà marié qui se considère juste comme son ami… Mais c’est sans compter sur la perfidie de Levana, qui, dans sa folie, va manipuler ses sentiments pour avoir l’illusion d’un vrai couple.

Clairement, tout ce qu’on apprend sur la future reine lunaire ne la rend pas attendrissante, ça la rend juste – à mes yeux – encore plus psychopathe qu’elle ne l’était déjà ! Pour Levana, tout est sous le signe du destin : la mort, la manipulation, le moindre évènement… Même si c’est elle qui l’a provoqué ! Elle a certes eu une vie tragique, mais elle n’a pas amélioré son sort, puisqu’elle s’est enfermée dans sa petite prison d’illusions, se croyant aimée, adulée pour son physique, les actes de son entourage… Bref Levana vit sa vie par procuration, en quelque sorte. Mais au moins, on comprend mieux ses motivations dans les tomes précédents, grâce à ce hors-série qu’il est impossible de laisser de côté, celui-là est vraiment indispensable. Et en plus il est en papier, rien de mieux pour compléter sa petite collection !

Il est rare que je me prononce sur la couverture des livres, mais là il le faut, car je ne suis pas d’accord avec les choix vis-à-vis du texte. En effet, on apprend aussi pourquoi Levana se voile, on en parle souvent dans les autres tomes (surtout dans le un), et de sa couronne. En VO, les lecteurs ont droit à ça, qui colle parfaitement au texte :

levana VO

Le voile blanc, presque transparent mais dont on ne voit rien en dessous, avec la couronne, décris dans chaque tome. Nous, en France, on a eu droit au remake du chaperon rouge…

Je ne comprends pas, parce que sur toute la saga, Pocket Jeunesse a toujours fait des choix judicieux, c’était parfait. Là… Je ne comprends pas, mais pour moi ça ne représente absolument pas la reine Levana.

Bref, pour moi Levana reste inconsidérablement dérangée et je pense qu’elle ne manquera pas si Cinder l’emporte sur elle dans les prochains tomes ! Vivement la sortie de Winter ! (Et on l’espère, avec une couverture à la hauteur du personnage).

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 3 : Cress – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 3 : Cress – Marissa Meyer

cress

  • Éditeur : Pocket (2014)
  • Pages : 658
  • Genre : Science-fiction
  • Prix : 18.90€
  • Acheter Cress

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

Mon avis

Dernier tome des Chroniques Lunaires paru (en dehors des tomes x.5 qui sont des nouvelles), Cress nous tient en haleine jusqu’au bout. Et pour cause, les personnages des deux premiers tomes sont enfin réunis et nous apportent leurs lots de révélations croustillantes ! Et puis surtout, nous rencontrons Cress, le personnage mystérieux qui faisait de courtes apparitions dans les tomes un et deux. Ici, c’est une réécriture du conte de Raiponce qui nous est proposé, à la sauce science-fiction : une jeune fille retirée à sa famille étant enfant et qui vit seule dans un petit satellite, sans le moindre contact extérieur, sauf avec la personne qui l’a enfermée ici.

– Croyez-vous que ce soit le destin qui nous ait réunis ?
Il plissa les paupières et, après avoir réfléchi un moment, secoua la tête.
– Non, je suis presque sûr que c’était Cinder. Pourquoi ?

Ce troisième tome est rempli de retournements de situation, mais aussi de révélations, dont certaines… Je ne m’y attendais pas du tout !  Jusqu’au bout, l’auteure nous balade et nous fait décrocher la mâchoire tellement elle est sadique ! Comment voulez-vous qu’après ça on attende sagement et calmement la sortie de Winter, prévue pour novembre 2015 en VO ? En plus, chez nous ça ne sortira qu’en 2016, c’est rageant !

Comme je le disais plus haut, on découvre le personnage de Cress, qui a vécu toute sa vie dans son petit satellite, abreuvée d’images de la Terre, dont elle en a une vision idyllique. Alors quand elle va découvrir cette planète de ses propres yeux – après s’être extasiée sur la moindre chose qu’elle croisera – , elle va être rattrapée par la réalité et la dureté de la vie : racisme anti-lunaire, vente au marché noir de lunaires… C’est tout de suite différent ! Et à côté, Cinder ne sera pas en reste non plus, entre tenter de contrôler son pouvoir et empêcher que Levana ne se marie avec Kai pour sauver la Terre, elle va être bien occupée. On rencontre également Winter, le personnage qui donnera son nom au quatrième tome, une jeune fille qui vit dans l’ombre de la Reine Lunaire et est devenue un peu dérangée en enfermant son pouvoir lunaire en elle. Je me demande quel conte ce personnage est tiré…

 – Tu es à bord d’un satellite ? répéta Thorne.
– Oui. En orbite polaire de seize heures autour de la Terre.
– Depuis combien de temps vis tu là-dedans ?
Elle entortilla une mèche de cheveux autour de ses doigts.
– Sept ans… à peu près.
– Sept ans ? Toute seule ?
– O-oui. (Elle haussa les épaules.) Ma maîtresse me ravitaille en eau et en nourriture, et j’ai l’accès au net, donc ce n’est pas si mal, mais…
– Mais tu es prisonnière, acheva Thorne.
– Je préfère dire “demoiselle en détresse”, murmura-t-elle.

En tout cas, je suis totalement impatiente, j’ai tellement hâte que le tome quatre sorte ! Vivement !

[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 2.5 : L’armée de la reine – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 2.5 : L’armée de la reine – Marissa Meyer

l'armée de la reine


Dans cette nouvelle inédite, découvrez les origines de l’armée de Levana, mais aussi l’enfance et l’initiation d’un des personnages les plus charismatiques de la série !

Lorsqu’ils vinrent le chercher aux petites heures du jour, Ze’ev ne fut pas surpris : il avait toujours su que ce moment viendrait.
Depuis tout petit, on l’élevait dans l’attente d’une visite des thaumaturges de la reine au cours de sa douzième année. Il allait servir la Couronne. Cela ferait la fierté de sa famille et de son quartier. Mais Z était loin de s’imaginer les épreuves qu’il devrait traverser pour se faire une place dans l’armée de la reine Levana…

Mon avis

Encore un hors-série pour cette saga qui les collectionne : presque un entre chaque tomes. Autant la préquelle était intéressante et plantait le décor des Chroniques Lunaires, autant L’armée de la Reine n’apporte rien à l’histoire. Mais replantons le contexte : fin du tome deux, nous avions un aperçu de la fameuse armée de Levana. A travers le personnage de Loup, nous traversions une France sur le point d’être ravagée.

Nous retrouvons ce personnage, avant qu’il ne porte son surnom. Ze’ev est un jeune garçon qui vient tout juste d’être recruté dans l’armée de la Reine. Nous suivons donc son opération pour en faire un être génétiquement modifié, plus fort, plus puissant, plus… lupin. On vit donc avec lui ses derniers moments avec sa famille, l’intégration dans son équipe et comment il a du se battre pour gagner la place qu’on lui connait dans le deuxième tome de la saga.

Que dire de plus ? Pas grand chose, j’en ai bien peur. Ce hors-série n’apporte rien, il n’est pas indispensable à la saga et on peut aisément s’en passer, à moins que l’on s’intéresse à l’univers des Chroniques Lunaires. Ça reste une bonne lecture, mais sans plus. Cependant, la nouvelle est gratuite, alors pourquoi s’en priver ?

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 2 : Scarlet – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 2 : Scarlet – Marissa Meyer

chroniques lunaires 2

  • Éditeur : Pocket (2013)
  • Pages : 476
  • Genre : Seinen
  • Prix : 17.90€
  • Acheter Scarlet

Bien loin de l’asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.

Mon avis

Scarlet est une jeune française qui vit avec sa grand-mère. Sauf que la pauvre dame a été enlevée, et personne ne sait ni pourquoi, ni par qui, et encore moins où elle peut bien être… Marissa Meyer nous livre ici une réécriture du conte du Petit Chaperon Rouge, après celui de Cendrillon avec Cinder.

Après ma lecture du premier tome, j’avais une crainte, celle de ne pas retrouver la magie du un, sachant que l’on changeait de personnage. Mais heureusement, on suit aussi Cinder, qui finit par rejoindre Scarlet. Et j’ai bien aimé retrouver l’univers de Chroniques Lunaires avec ce nouveau personnage qui apporte une certaine fraîcheur et un nouveau point de vue sur la situation, c’est très agréable.

Il y a aussi de nouveaux personnages qui font leur apparition : Thorne, le “commandant” un peu barré qui tombe amoureux de toutes les filles qu’il croise, et Loup, le compagnon de la jeune française, qui apporte une part de mystère à ce nouveau tome avec tout ses secrets. De nouvelles relations, de nouveaux alliés, mais aussi un pan du passé oublié de Cinder qui se révèle.

D’où venait-elle? Où est-elle passée tout ce temps durant l’opération qui la changea en cyborg suite à son accident? Tout ça nous est dévoilé en détail. Et pour la première fois, on suit le personnage de Levana sur sa planète, pendant un court instant. Court, mais très instructif. J’aimerais tellement en savoir plus sur elle et sur ses motivations les plus profondes !

Ce deuxième tome tient ses promesses et est dans la lignée du premier, je me suis régalée tellement cet univers SF est addictif ! Je lirais la suite le mois prochain, c’est une saga que j’ai envie de dévorer sans attendre !

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 1 : Cinder – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 1 : Cinder – Marissa Meyer

chroniques lunaires 1

  • Éditeur : Pocket (2013)
  • Pages : 412
  • Genre : Science-Fiction
  • Prix : 17.90€
  • Acheter Cinder

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

 

Mon avis

Cinder est une cyborg amnésique depuis l’accident qui a coûté la vie de ses parents. Elle a été adoptée par une famille asiatique vivant à New Beijing qui ne l’a jamais totalement acceptée. Sous le couvert de sa tutelle, sa marâtre la prend pour une domestique et elle veut à tout prix lui interdire d’aller au bal que donne le prince Kai… Une réécriture du conte de Cendrillon, sans la bonne fée !

Cinder est mécanicienne pour subvenir aux besoins de sa famille d’accueil, dans un monde où les droïdes de compagnie et autres font partie intégrante du paysage. Mais aussi un monde ravagé par la létumose, une maladie qui emporte des milliers de citoyens sur son passage et dont aucun remède existe. Mettons par dessus les Lunaires qui veulent assouvir les Terriens, de la manière la plus subtile qui sois, mais je n’en dirais pas plus…

Bref, c’est un univers bien fourni avec plusieurs intrigues qui se présentent à nous, le tout très bien ficelé et cohérent. Ce premier tome est un récit très bien mené et qui ne s’emmêle pas les pinceaux. Un véritable pageturner, je n’ai pas vu le temps défiler pendant ma lecture.

Cependant, j’ai très vite deviné qui était Cinder (son origine ainsi que son passé) très tôt, trop rapidement ! Un peu déçue de ce côté là, car même si je n’ai eu la confirmation qu’en deux parties et dont la dernière à la fin de ce premier tome, je le savais déjà, donc pour la surprise et le cliffangher, on repassera…

J’ai en tout cas très envie de découvrir la suite, bien qu’un peu septique, car nous suivrons d’autres personnages que ceux du premier tome. Je lirais la suite, mais avec des pincettes…

[Chronique] Il était une fois… Cinder – Marissa Meyer

[Chronique] Il était une fois… Cinder – Marissa Meyer

il était une fois cinder


À tout juste 11 ans, Cinder découvre New Beijing et sa nouvelle famille. De l’Europe et de ses vrais parents, elle n’a aucun souvenir. Elle ne sait d’eux que ce que son beau-père lui a appris : ils sont morts dans un accident qui a aussi failli lui coûter la vie. Pour la sauver, les médecins ont dû lui greffer une main et une jambe de robot. Cinder a des difficultés à s’habituer à son nouveau corps de cyborg. Sans parler des informations encyclopédiques qui sont projetées dans son champ de vision sitôt qu’elle est confrontée à une situation inconnue. Si elle se lie facilement d’amitié avec ses nouvelles sœurs, Pearl et Peony, Cinder comprend très vite que sa belle-mère ne l’accueille pas de gaité de cœur. Et le drame qui menace sa famille d’accueil ne va rien arranger…

Mon avis

Cinder est une jeune cyborg adoptée par une famille d’accueil à New Beijing, dans un futur dystopique. Depuis l’accident qui a coûté la vie à ses parents, elle a été reconstruite avec des pièces robotisées. Depuis, elle a les informations sur toute chose qui lui défile devant la rétine. Cinder est amnésique est n’a aucun souvenirs de sa vie d’avant l’accident.
Dans sa famille d’accueil, elle est vite adoptée par le père, mais surtout par ses nouvelles sœurs, Pearl et Peony, tandis que sa nouvelle mère semble la détester au plus haut point…

Je connaissais la saga Cinder de nom, mais je n’ai jamais réellement osé commencer la saga. J’avais peur d’être déçue, de ne pas avoir ce que je cherchais… Du coup, quand j’ai vu qu’une préquelle était sortie, je me suis dit que ce serait l’occasion ! Deux ans après son téléchargement, je me lance dedans – enfin – grâce à la Lecture Commune organisée sur Livraddict.

Dès les premières pages, on est vite plongés dans l’univers de Cinder : le côté SF est très présent dès le départ : les véhicules, le fait que ce soit une cyborg, que les habitants aient des androïdes qui s’occupe des taches ménagères à leur places… On est vraiment dans un univers futuriste !

Côté personnages, la couleur est donnée aussi dès le début : on sent très rapidement que tout le monde ne voit pas l’arrivée de Cinder de la même façon.

Pour l’écriture, c’est très fluide ! Ça se laisse lire très rapidement et facilement. En bref, une bonne mise en bouche qui donne envie de lire le premier tome !