Archives de
Étiquette : quête

[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

noob 10


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne qui fait fureur. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, toujours en quête du sacro-saint niveau 100, redoutent de voir leurs efforts réduits à néant dans les prochains jours, car leur faction est sur le point d’être rayée de la carte. Depuis la chute de Fantöm, les joueurs de l’Empire, dépités, ont déserté massivement le jeu, laissant la voie libre à la Coalition, leur ennemi juré. La situation est si désespérée que même la guilde Noob, fidèle au poste en dépit de ces temps difficiles, pourrait bien avoir un rôle à jouer, aussi infime soit-il…

Mon avis

Un an s’est écoulé depuis la sortie du tome 09 de Noob, c’est long, on est loin des deux voir trois BD par an, un rythme auquel l’équipe nous avait habitué depuis 2010. Mais les films demandent très certainement plus de boulot que la série, ce que l’on peut comprendre aisément. Nous voilà donc obligés, pauvres fans en souffrance, de prendre notre mal en patience (pauvre de nous 😥 ).

On retrouve, à ma grande surprise, Saphir, la recruteuse de la guilde Justice, qui travaille IRL dans un cyber-café parisien. On y fait la rencontre de Mist, qui n’est autre que sa sœur, la première joueuse à avoir été numéro un sur Horizon lors des débuts du jeu, il y a 11 ans ! Mist, qui est aussi le nouveau personnage du prochain film, c’est une belle entrée en matière. Elle va être un atout considérable, puisque Fantöm est toujours bas level et est encore dans la guilde Noob, avec Spectre qui apparaît de temps à autres pour le faire avancer, réfléchir et lui ouvrir les yeux sur certains points. C’est un album de transition entre les deux films donc, histoire de rester dans le bain en attendant le deuxième film.

Côté graphisme, je n’y reviens pas souvent, car quand les tomes sortaient plus rapidement, il n’y avait pas de grosse évolution. Mais avec ce tome 10, c’est différent. Quand je regarde les premiers tomes (tous dans la biblio de mon frère, on me pique mes livres, mais on me les rend jamais, hein), on remarque une sacré évolution et j’ai été particulièrement subjuguée par les premières pages in game avec la vue magnifique sur Centralis. Le découpage des cases à évolué lui aussi, il est devenu beaucoup plus dynamique. J’ai totalement apprécié !

Bref, un tome 10 qu’il est bon de lire en attendant (impatiemment) le prochain film ! 🙂

[Chronique] Torfa et le Roi dragon – Valentin Frété

[Chronique] Torfa et le Roi dragon – Valentin Frété

torfa et le roi dragon

  • Éditeur : Les éditions du Panthéon (2013)
  • Pages : 240
  • Genre : Fantasy
  • Plus édité

Torfa, jeune montagnard, mène une existence paisible à traquer les troupeaux égarés pour le compte des éleveurs de la vallée. Son destin bascule le jour où il se voit confier l’avenir de son royaume. Il doit aider par tous les moyens un jeune dragon à recouvrer le trône qui lui a été usurpé deux siècles plus tôt.

Sans attendre, il quitte sa demeure et traverse le Royaume de Mirslark, affrontant de nombreux ennemis, plus dangereux les uns que les autres. La route est longue à travers ces terres hostiles où la mort guette le voyageur à chaque instant.

Armé de sa vieille épée et de son courage, il plonge dans cette aventure épique, ne sachant pas s’il en sortira vivant ni même s’il parviendra à accomplir son destin.

Mon avis

Torfa est un jeune montagnard, célibataire, qui rend service aux éleveurs de la vallée de temps à autre. Un jour, un vieil homme et un Dragon se présentent à sa porte. L’un est un messager des Dieux, l’autre un jeune Dragon qui a perdu son royaume deux siècles avant, et il se doit de le récupérer pour sauver le monde. Et seul Torfa peut l’aider dans sa quête…

Quand en quatrième de couverture j’ai lu que l’auteur était un joueur de jeu de rôles et de jeux de figurines, je me suis dit qu’on allais bien s’entendre, j’affectionne autant l’un que l’autre. Mais je ne m’attendais pas à avoir l’impression de lire un rapport de jeu de rôle de bout en bout, agrémenté de bout de textes. L’auteur aurait rajouté au beau milieu du texte « Torfa fait un test de perception, il lance un D20 » (un test de perception sert à découvrir si il y a des ennemis ou des trésors dans une pièce), je l’aurais totalement trouvé à sa place.

En effet, c’est tellement RP (RolePlay)! Surtout les échanges entre personnages! C’est typiquement ce que l’on peut entendre autour d’une table de jeu de rôle! C’est poussif, exagéré, drôle par moments, mais ce n’est vraiment pas ce que l’on attend d’un roman de fantasy.

Outre les dialogues, les personnages sont également exagérés. Que ce soit Röllgard, le nain accro à sa bière, Joj l’elfe qui sait incroyablement bien se battre, Ard le voleur/assassin/roublard (je n’ai pas saisi sa catégorie, mais les trois vont tellement bien ensemble), qui est incroyablement bon pour voler/assassiner rapidement et discrètement, et Torfa le montagnard qui est l’exemple type du personnage qui commence niveau un et qui gagne ses niveaux à chaque batailles, le lecteur non habitué aux longues parties de jeu de rôle en aura vite marre.

Et pourtant, moi qui aime bien ça, passer la moitié du livre, le style « jeu de rôle » commençait vraiment à m’épuiser. On sait que le personnage principal a une destinée, donc il ne mourra pas tant qu’elle ne sera pas accomplie avec ses camarades de route, on a pas le frisson habituel pendant une bataille, avec l’espoir que notre personnage principal s’en sortira vivant, puisque de toute façon, il vivra jusqu’au bout.

Malgré le fait que je me sois plus sentie dans une partie de jeu de rôle qu’un roman fantasy, j’ai eu beaucoup de mal à certains moment de ma lecture pour comprendre certaines phrases. De nombreuses coquilles sont à noter et concernant la fin, je l’ai trouvée particulièrement mal écrite. Telle une liste de course, on nous explique la dernière bataille dans les grandes lignes: « Là il tranche un bras. Là il fait ça. Là l’ennemi fait ceci. etc etc », l’auteur ne se prend pas la peine de nous expliquer plus que ça le moment clé que l’on attendais depuis le début de l’histoire.

Ce roman part sur une bonne base, malheureusement trop peu exploitée. Le lecteur qui n’y connais rien au jeu de rôle ne saura pas noter les similitudes et sera vite blasé face à ce style assez exagéré. En bref, il faudra s’accrocher pour finir jusqu’au bout ce qui n’est au final qu’un « porte-monstre-trésor » perpétuel…

Merci aux éditions du Panthéon et au forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat.

[Chronique] Noob : Mauvaise réputation – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Mauvaise réputation – Fournier, Cardona & Torta

noob 9


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec la manifestation d’un étrange phénomène. Tous les personnages non joueurs semblent leur en vouloir, au point de les rejeter où qu’ils aillent et quoi qu’ils fassent. La guilde Noob va se rendre compte que ce revirement de comportement, au sein de leur propre faction, est dû à une accumulation de gaffes de leur part. Leurs points de réputation sont désormais au plus bas, et il va falloir y remédier ! Peut-être en s’enrôlant dans l’armée, et en participant à des champs de bataille, qui sait ?

Mon avis

Nos noobs se font refouler à l’entrée d’une boutique sur Horizon 2.0, et comprennent que c’est à cause de leur mauvaise réputation. Si ils ne veulent pas se retrouver avec un curseur gris et sans faction à cause de cette réputation négative, ils doivent absolument s’enrôler dans l’armée de l’empire et participer à des champs de bataille si ils veulent s’en sortir! Et cette fois-ci nous en apprenons un peu plus sur Dark Avenger, le PK qui a perdu sa réputation de meilleur player killer depuis que Sparadrap lui a mit la raclée de sa vie…

Pour une surprise, c’est une surprise! Ça faisait deux tomes que les BD Noob ne me faisaient plus rire et que je trouvais de moins en moins d’intérêt à continuer de lire cette saga. Avec ce neuvième tome, je suis satisfaite! C’est drôle, bourré de références geeks (encore plus qu’avant!), et surtout, j’ai ri.

Toujours entrain d’aider Fantöm à retrouver sa gloire d’antan, nos noobs sont toujours les mêmes : entre Gaea la cupide, Zel le misogyne, Ivy qui s’endort tout le temps et Sparadrap le meilleur soigneur d’ennemi de tous les temps, je suis ravie de les retrouvés tels quel! Une fois de plus, c’est une histoire complète qui nous est proposée, ce qui satisfait la fangirl de la web-série que je suis.

En bref, quoi penser de ce dernier tome? Pour ceux qui, comme moi, étaient un peu déçus des derniers tomes, foncez, vous serez comblés! Du geek, de l’humour, du Noob à l’état pur, que demander de plus? Je crois qu’il ne me reste plus qu’à me mettre aux romans en attendant l’avant-première du film, prévue pour le 10 janvier 2015 au Grand Rex!

Listen to : Mokozt – Je suis un Noob ♪ *Ohoh un noliiiife un vraiiii, je jouuuuue auuuux mmorpgggg*

[Chronique] Luuna, Volume 3 : Sur les traces d’Oh-Mah-Ah – Crisse & Keramidas

[Chronique] Luuna, Volume 3 : Sur les traces d’Oh-Mah-Ah – Crisse & Keramidas

luuna 3


Une fois de plus, une nuit de pleine lune, Luuna cède à la folie et obéit à la noirceur d’Unkui. Elle se réveille comme d’habitude complètement déboussolée en pleine forêt.
Avec ses compagnons et ses totems, elle repart en direction du Sud, où elle espère rencontrer des sorciers assez puissants pour la délivrer de sa malédiction.
Quelle n’est pas leur surprise, en chemin, de tomber sur des empreintes gigantesques. Luuna décide de les suivre…

Mon avis

Comme d’habitude, Luuna se fait posséder par son loup noir et Unkuit, et ravage tout ce qui se trouve sur son passage. Mais cette fois ci, les êtres qui peuplent la forêt, les Shinakas du renouveau (des mini-pinpitus bleu, avec des ailes), demandent réparation. Alors elles envoient Luuna dans la caverne d’Oh-Mah-Ah pour tenter de réparer ses dégâts. Mais la nuit d’après, Luuna se re-fait posséder de force par son loup noir, alors que ce n’est pas sa nuit, quels problèmes cela va engendrer?

Ce troisième tome avance côté malédiction, et ça fait du bien car le précédent tome était plus accès sur Lynx Invisible et son passé. Beaucoup plus drôle que les précédents, avec des jeux de mots et des blagues un tantinet foireuses venant des pinpitus, ou le running gag de l’aigle qui lâche son poisson sur nos voyageurs, même dans les moments les plus critiques.

On a un bestiaire qui s’agrandit avec les pinpitue des eaux (des femelles toutes bleues), les Shinakas et les grands pieds avec Oh-Mah-Ah. J’ai hâte de voir la suite, avec cette fin qui n’annonce rien de bon pour notre Paumanok, j’ai envie d’en savoir plus!

[Chronique] Le royaume d’Estompe – Deveney & Domas

[Chronique] Le royaume d’Estompe – Deveney & Domas

le royaume d'estompe


Il était une fois Noémie, une jeune fille de 12 ans.
Le jour de l’enterrement de son grand-père,
elle découvre l’automne de la vie, les brumes
de la tristesse et les larmes de son père.

La nuit qui suit, alors qu’elle s’endort avec difficulté dans la demeure familiale, Noémie entend un appel à l’aide. Dans un rêve lointain, un jeune prince vient de voir son Roi vaincu et enlevé par l’Estompe, inquiétante créature ennemie du Royaume. Elle va alors basculer dans un monde onirique et parallèle au nôtre où, en compagnie de Mister Piggs, son cochon en peluche, du Prince et du Chevalier Mulhot, elle va se lancer à la recherche du Roi disparu. Elle devra alors affronter la mort, l’oubli et le silence.

Mon avis

J’ai découvert cette BD au salon du livre « Des planches et des vaches » d’Hérouville Saint Clair et j’ai profité de l’occasion pour me la faire dédicacée et discuter un peu avec la dessinatrice qui s’essayait pour la première fois à la fantasy avec cette BD. En tout cas je ne regrette pas mon achat, c’est un véritable petit bijou.

Le Royaume d’Estompe raconte l’histoire de Noémie, une jeune fille de 12 ans, qui retourne chez ses grands-parents paternel. D’habitude l’été et les rires ponctuent ses venues chez eux, mais cette fois-ci nous sommes en automne et la tristesse domine, car Noémie et ses parents sont venus pour l’enterrement de son grand-père. Une fois couchée, elle entend un appel à l’aide. Aidée de sa peluche-cochon Pigg, elle plonge dans le rêve d’un homme qui vient de perdre son père le Roi: il a été enlever par l’Estompe, une créature maléfique qui prend des formes plus horribles les unes que les autres. Accompagnée du Prince, de son cochon et du Hérault Mulot, Noémie va plonger dans les profondeurs de ce monde onirique pour sauver le Roi, coûte que coûte…

L’histoire est enfantine, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier le message qu’elle véhicule autour de la perte d’un être qui nous est cher. Le seul bémol est que pendant la première moitié de la BD, il fallait chercher les solutions, c’était argumenté, mais une fois partis avec le Hérault, les solutions tombent toutes seules, le travail est limite mâché pour notre Noémie, qui au final n’a plus besoin de réellement réfléchir pour arriver au bout de son périple. J’aurais vraiment apprécier que le style « quête » sois présent jusqu’au bout, et non jusqu’à la moitié de l’histoire, qui est très belle au demeurant.

Côté dessin, tout est fait à la peinture, ce qui nous replonge vraiment dans le monde de l’enfance. Les dessins sont propres, très bien fait même si ils sont un peu simples par moment, mais ce n’est pas gênant car ça nous plonge un peu plus dans l’histoire, avec des dialogues très bien fournis.

En bref, un petit coup de cœur pour cette magnifique BD pour enfants, mais aussi pour adultes.

[Chronique] Luuna, Volume 2: Le crépuscule du Lynx – Crisse & Keramidas

[Chronique] Luuna, Volume 2: Le crépuscule du Lynx – Crisse & Keramidas

luuna 2


Partie à la recherche de son totem, Luuna voyage afin de trouver des réponses à la dualité de sa personnalité révélée par les deux loups qui forment son totem. En chemin, elle rencontre le vieux Lynx Invisible sur le point de mourir qui lui raconte son histoire et la perte malheureuse de son totem.
Émue, Luuna décide de l’aider et la troupe formée par elle, ses deux totems, Lynx Invisible et les trois génies part en forêt afin de retrouver le totem perdu.

Mon avis

Nous retrouvons Luuna, ses deux totems et les pinpitus dans leur voyage pour réparer le mal qu’a fait Unkui, quand soudain, Lynx Invisible apparaît et leur raconte sa triste histoire. Luuna accepte de l’aider pour qu’il puisse trouver le repos éternel, car sans totem, pas de repos pour le vieil homme de 111 ans… Mais bientôt la lune sera ronde, et Luuna ne peut lutter contre la possession d’Unkui!

-Howw… ça, ce n’est pas une histoire!

-Comment ça, pas une histoire?!

-Il n’y a pas de morale! Bonne ou mauvaise, une histoire a une morale! Et la morale sert à apprendre la vie! Même une morale négative!

Cette BD est parsemée de petites histoires contées par Lynx Invisible en même temps que l’histoire de Luuna, qui nous offres des vraies leçons de morale, suivant comment nous les interprétons. Nous découvrons également d’autres totems, comme le lynx et l’ours, mais aussi d’autres pinpitus, noirs cette fois-ci, mais qui n’en restes pas moins aussi drôles que leurs cousins qui accompagnent la jeune paumanok dans sa quête.

Les dessins sont toujours autant magnifiques, je crois bien que c’est grâce à eux que j’ai craqué la première fois que j’ai vu cette BD, j’adore ce coup de crayon qu’a Nicolas Keramidas, c’est un de mes dessinateurs français préférés.

En bref, une bonne suite et j’ai hâte de pouvoir lire le troisième tome! (Déjà dans ma PàL, l’acheteuse compulsive qui est en moi n’a pas su résister 😀 )

illu luuna 2

[Chronique] Noob : Retour à la case départ – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Retour à la case départ – Fournier, Cardona & Torta

noob 8


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec l’arrivée de Fantöm dans leurs rangs ! Malgré ses efforts, l’ancien champion de la guilde Justice, affublé d’un avatar de retour à la case départ, peine à ne pas faire office de boulet. Fantöm retrouvera-t-il son niveau d’antan et portera-t-il la guilde Noob vers un triomphe inespéré ? Pour cela, il faudra d’abord se débarrasser de ses nombreux ennemis qui n’attendent qu’une chose… se venger !

Mon avis

Avec la série, nous n’avions pas trop vu l’évolution de Fantöm pour redevenir niveau 100, mais avec la BD c’est enfin chose faite, et avec nos Noob préférés. Et avec le retour de Spectre, un ancien grand joueur, qui lui veut revoir Fantöm au meilleur de sa forme pour un projet obscur, mais qui ne l’est pas temps si on regarde la série. Donc pour le coup, celui qui ne suit que la BD se retrouvera perdu sur certains points. Autant avant elle pouvait se lire sans regarder la série, autant là ça devient quasi-obligé de suivre le tout (sachant qu’en plus il y a des références des romans dans la série, bref, tout pour qu’on s’intéresse à tous les supports).

Ici on retrouvera nos noob comme nous ne les avions jamais vus : Arthéon volera, Sparadrap et Couette feront des choses intelligentes, Gaea sera gentille et ne cherchera pas à voler le butin de fin de quête et Omega Zell perdra de son admiration pour Fantöm… Mais qu’est-il arrivé à notre guilde préférée? En tout cas, ce n’est pas pour me déplaire, vu que la BD commençait franchement à s’enliser sévère. Je suis plutôt contente de se revirement de situation, c’est un bon coup de pied de donné, il ne nous reste plus qu’à espérer que la suite suive.

Le tome 09, nommé Mauvaise Réputation, est prévu pour le 04 juin 2014. Pour ma part il est déjà précommandé, j’ai hâte d’avoir cette suite entre les mains!

[Chronique] Lunaa, Volume 1 : La nuit des totems – Keramidas & Crisse

[Chronique] Lunaa, Volume 1 : La nuit des totems – Keramidas & Crisse

Luuna 1


Cette nuit, comme le veut la légende indienne, Luuna, la fille du grand chef de la tribu des Paumanoks, va partir à la rencontre de son Totem, et ainsi faire le lien entre le monde des hommes, de la nature et des Dieux.

Mon avis

Luuna est une BD que j’ai découverte il y a bien 5-6 ans, à la merveilleuse médiathèque de Dives sur Mer (qui, rappelons-le, à bien plus de contenu intéressant que la bibliothèque de Caen, sans compter son personnel trois fois plus aimable que celui de nos tenancières caennaises) (la média de Dives, c’est la vie) (elle me manque beaucoup depuis que je suis à Caen) (il faut que j’arrête avec ces parenthèses). Totalement tombée sous le charme des premiers tomes, je suis presque obligée de venir en parler ici (et du coup me faire la collection complète).

Luuna a réussi les épreuves de sa tribu pour rencontrer son totem, pour qu’elle soit enfin initiée. Quand le grand soir arrive enfin, tout ne se déroule pas comme prévu : en effet, cette nuit est celle de son initiation, mais aussi celle d’Unkui, un démon qui prend un malin plaisir à souiller les âmes quand sa nuit vient. L’arbre de vie tente de protéger la jeune Paumanok, mais le démon ne lâche pas l’affaire et propose de partager son âme. Elle aura deux totems et sera mauvaise tous les 28 jours, nuit de la pleine lune, où Luuna sera totalement sous l’emprise d’Unkui. Pour éviter que Luuna détruise son peuple à la prochaine pleine lune, elle part à la recherche d’une personne qui pourra la libérer de ses deux totems et donc de l’influence du démon…

Luuna est suivie par trois esprits, des pinpitus que seuls les paumanoks peuvent voir. Tout l’humour de la BD passe à travers ces trois là, qui n’en ratent pas une pour se faire remarquer. Ils suivent Luuna dans sa quête pour la survie de son peuple, mais ne servent pas à grand-chose pour l’histoire. J’ai beaucoup aimé Luuna qui est déchirée entre le bien et le mal, un peu comme si ses deux totems étaient sa bonne et sa mauvaise conscience.

Côté graphisme, ils sont magnifiques! Le trait est propre, le dessin est soigné et les personnages principaux sont extrêmement bien travaillés, mais on regrette que les seconds rôles n’aient pas reçu le même traitement. En effet, même si le dessin reste très propre et très expressifs, on remarque des petits problèmes de proportion, surtout au niveau des visages. La mise en couleur est juste parfaite et l’auteur met un point d’honneur à rendre l’image très dynamique, parfois poussé à l’excès. Globalement, le tout se laisse bien lire, le découpage des cases est fluide et c’est une très belle BD.

En bref, j’aime. Beaucoup. Et mon petit doigt me dit qu’on en reparlera très bientôt sur le blog!

[Chronique] Noob : La chute de l’empire – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : La chute de l’empire – Fournier, Cardona & Torta

noob 7


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec l’arrivée de l’Ordre, la troisième faction devenue jouable, mais aussi le retour d’une vieille connaissance, bien décidée à leur en faire baver ! Le danger est partout ! Dans le monde réel et dans le jeu ! L’avenir de la guilde Noob n’a jamais été aussi sombre…

Mon avis

L’Empire vit le moment le plus sombre de son histoire… En effet, Fantöm, joueur de niveau 100 et numéro un au classement est banni à vie de Horizon par Judge Dead pour tricherie, il s’est fait aider illégitimement pour réussir tout ce qu’il entreprenait. Amaras, le numéro deux au classement, jubile : à son tour d’être numéro un et d’avoir tous les avantages dont Fantöm bénéficiait…

En quoi cette info intéresse nos Noob ? Tout d’abord, Omega Zell, qui vouait une admiration sans limite à Fantöm est anéanti, son idole n’est plus. Quand à Gaea, elle était la propriétaire de la vidéo incriminant l’ex-numéro un, vidéo qui s’est retrouvée par le plus grand des hasards sur son blog, sans qu’elle ne sache comment. Ajoutons à ça le retour de Maître Zen, le fondateur de la guilde Noob, qui compte bien se venger après toutes ces années.

A partir d’ici, nous rejoignons le scénario de la web-série, à peu de choses près. Pour qui suit assidûment la série, il connait la fin et n’a pas à s’encombrer de cette BD. En effet je trouve ça décevant d’avoir suivi aussi près le scénario de la série alors que depuis le début nous n’en approchons pas et Fabien Fournier nous fournissait de la nouveauté à n’en plus en finir et donc nous promettait des instants de rire. Ici, à part une impression de déjà-vu et avoir juste esquissé un sourire face à l’objectif de Couette dans le jeu, je n’ai pas plus apprécié que ça. Pourtant, l’univers de la série promet de belles choses, alors pourquoi ?

En bref, une suite qui se laisse lire, mais qui ne m’a pas séduite comme le reste de la saga. Espérons que le tome suivant relèvera le niveau et que Fabien Fournier nous refasse rêver, comme avant ~

[Chronique] Noob : Désordre en Olydri – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Désordre en Olydri – Fournier, Cardona & Torta

noob 6


Bien mal embarquée dans sa quête du niveau 100, la guilde Noob voit sa tâche s’alourdir encore un peu plus avec la sortie d’une nouvelle extension, et toutes les quêtes, ennemis et autres donjons inédits que cela implique. Alors imaginez si en plus de tout cela, Tenshirock, le pirate informatique, venait à refaire surface pour fausser la donne. Ce serait vraiment le pompon…

Mon avis

Pendant que Couette se fait élire Miss Lavandou de Noël, la mise à jour 2.0 du MMORPG Horizon vient de sortir et donc Arthéon fait tout son possible avec l’aide d’Omega Zell pour terminer les nouvelles quêtes avant de partir en internat à cause de ses notes médiocres IRL.

De son côté, Gaea s’auto-rush (s’aide à monter des levels) avec son deuxième avatar, Gaëa, pour récolter deux fois plus de crédits, embobiner plus facilement les autres et doubler les chances de sortir d’un mauvais pas.

Quant à Sparadrap il se fait rusher son nouvel avatar, un guerrier, par son frère, Ystos, dans le but d’être niveau 100 pour remplacer Arthéon, quand il sera à l’internat. En bref, il n’y a pas de problème sans solution.

Et c’est au détour d’une fuite massive créée par l’arrivée du pirate informatique Tenshirock que Arthéon, Omega Zell et Couette tomberont sur une quête secrète qui déclenchera un événement scénaristique important dans tout Horizon… Une guerre s’annonce pour l’Empire, comment s’en tireront-ils ?

La guilde Noob devra redoubler d’effort pour se sortir de là et réussir à terminer les quêtes secrètes, coûte que coûte. Non seulement ces quêtes sont extrêmement difficiles, mais avec l’ombre menaçante de Tenshirock qui plane sur tout Horizon, ils devront être très prudents. Autant dans le dernier tome, la victoire des Noob était la bienvenue, autant ici je m’attendais plutôt à quelques échecs, des nouveaux gags, bref un peu de nouveauté pour éviter de tomber dans une éternelle répétition qui commence à se dessiner malgré elle sur la version BD de la web-série. Croisons les doigts pour que le prochain tome sois à la hauteur de nos espérances !