Archives de
Étiquette : polar

[Chronique] Le tueur intime – Claire Favan

[Chronique] Le tueur intime – Claire Favan


À quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur une de ses camarades de classe. Ce qui n’aurait dû rester qu’une banale amourette devient une véritable obsession pour celui qui se révèle déjà comme un prédateur redoutable. Car Will est un tueur en série en devenir qui se construit pas à pas. Lorsqu’il estime le temps venu de livrer ses victimes au monde, il part sur les routes des États-Unis. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l’attention du FBI. Pourtant, l’enquête de l’unité spéciale s’enlise. Un nouveau profiler, RJ, arrive alors en renfort dans l’équipe. Tous les espoirs reposent sur lui pour démêler les mises en scène de ce tueur diabolique.

 

Mon avis

Will est différend, et il le sait depuis toujours. Personne ne peut le comprends. Mais quand une nouvelle, Samantha, débarque à l’école et prend sa défense, Will trouve une alliée, une amie, une personne qui le comprends enfin…

Les années passent et Will voudrait tellement que son amitié avec Samantha évolue, mais rien y fait. Il est un ami parmis d’autres, la vie de sa seule et unique amie ne tourne pas uniquement autour de lui. Elle a des amis, des petits amis, et ce n’est pas du tout au goût du solitaire Will qui voudrait tellement la garder rien que pour lui…

C’est un thriller sombre et macabre que je regrette d’avoir lu si tard ! On me l’a offert  il y a quelques années (coucou Max !), et il fait partie de mes coups de coeur 2018. Il ne peut pas en être autrement quand je dévore 637 pages en un week-end. Un véritable page turner !

Clairement, Claire Favan n’a pas volé son prix VSD du polar de 2010

Ici nous suivons en partie Will Edwards, notre tueur en série psychopathe. Un homme sombre, dérangé, qui ne recule devant rien pour commettre ses crimes les plus… créatifs. Mais le FBI n’allait pas laisser un serial killer dans la nature, et c’est ici qu’arrive RJ. RJ est un profiler qui avait pour consigne de reprendre une équipe qui n’arrivait plus à faire la lumière sur ces affaires, pour les aider à remonter jusqu’au tueur.

Enfin, la tâche est tellement ardue qu’on se demande jusqu’au bout qui va s’en sortir haut la main ! 

Suspens, suspens everywhere

Car oui, Claire Favan maîtrise bien ses éléments, le suspens est présent de bout en bout. Nous avons beau être au courant de tout ce qui se passe des deux côtés, on ne peut que essayer de deviner quelle sera l’issue de cette histoire. Mais avons nous seulement le temps d’y réfléchir ? Car il n’y a aucun temps mort, nous n’avons pas le temps de sortir la tête de l’eau entre Will et RJ.

J’ai beaucoup aimé être tenue en haleine comme ça, jusqu’au bout, sans jamais me douter un seul instant de qui s’en sortira. Pendant ma lecture, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter, j’étais beaucoup trop prise dans l’histoire. 

Et quand on pensait que tout était fini… J’ai eu la surprise de découvrir sur Livraddict qu’il y avait une suite. J’ai hâte de la découvrir !

En bref, c’est un coup de coeur pour ce premier roman de Claire Favan. L’histoire, les personnages, tout m’a tenu en haleine, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. A recommander les yeux fermés pour les lecteurs du genre !  

[Chronique] Vengeance d’outre-tombe – Florence Fréguin-Schneider

[Chronique] Vengeance d’outre-tombe – Florence Fréguin-Schneider

vengeance d'outre tombe


Franck Amelin, commandant d’un groupe d’enquête à la section criminelle du SRPJ de Lyon n’est pas ravi lorsqu’il doit annoncer à son équipe qu’Alexandra Serrano, un jeune officier de police judiciaire, psychologue de surcroît, débarque de Paris pour travailler avec eux en tant que « profileuse ». Mais la série de meurtres qui s’amorce dans la capitale rhodanienne en ce milieu de printemps, ne leur laisse pas le loisir de s’appesantir sur leurs relations orageuses. Quel est donc le lien entre tous ces meurtres sanglants et le corps de la jeune femme retrouvé quelques mois auparavant sur les bords du Rhône ? La traque commence et le capitaine Serrano n’est pas de trop pour aider les enquêteurs à résoudre cette sombre affaire.

Merci à les éditions Chemin-Vert, pour cette lecture !

Mon avis

Franck, commandant à la SRPJ de Lyon est chargé avec sa nouvelle collègue Alexandra, une profileuse de Paris, de boucler une enquête qui ne s’annonce pas si simple que ça. Les meurtres s’enchaînent sans que le moindre indice tangible ne se profile à l’horizon, et les victimes qui se ressemblent physiquement s’accumulent… On ouvre ce roman sur les premiers meurtres et l’arrivée dans l’équipe d’Alexandra. On suit aussi une famille qui a failli perdre un petit garçon, sans trop que l’on sache quel est le lien entre ces deux intrigues. Mais plus on avance, plus on devine le lien avec l’intrigue de base.

Cependant, je regrette que l’on soit resté en surface, sans trop creuser d’avantage, que ce soit au niveau de l’enquête ou même des personnages. Je ne me suis pas sentie proche de l’un d’eux car au final, on ne connait pas ces personnages, on en sait trop peu. L’écriture est tantôt fluide, tantôt saccadée, donnant un sentiment d’urgence au texte quand les situations l’exigent. Le tout se lit très vite et très facilement (seulement deux petites journées pour ma part).

Par contre, concernant l’identité du coupable, j’ai deviné bien trop vite qui cela pouvait être et très facilement. Il m’a fallu d’une seule phrase dite par un personnage, d’une manière trop exacerbée et peu naturelle pour me dire « c’est toi ». Et ensuite, à chaque indices que trouvaient Franck et Alexandra, je devinais ce qu’il en était des motivations du coupable, ce qu’il en était de son passé. C’était trop simple.

Mais malgré ça, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture. Contrairement à d’habitude, deviner les éléments à l’avance ne m’a pas plus dérangé que ça et j’ai adoré voir que ma théorie se confirmait au fil des pages. Florence Fréguin-Schneider est actuellement sur une suite pour Franck et Alexandra, et je me laisserais bien tenter si celle-ci voit le jour…