Archives de
Étiquette : jeu

[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

noob 10


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne qui fait fureur. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, toujours en quête du sacro-saint niveau 100, redoutent de voir leurs efforts réduits à néant dans les prochains jours, car leur faction est sur le point d’être rayée de la carte. Depuis la chute de Fantöm, les joueurs de l’Empire, dépités, ont déserté massivement le jeu, laissant la voie libre à la Coalition, leur ennemi juré. La situation est si désespérée que même la guilde Noob, fidèle au poste en dépit de ces temps difficiles, pourrait bien avoir un rôle à jouer, aussi infime soit-il…

Mon avis

Un an s’est écoulé depuis la sortie du tome 09 de Noob, c’est long, on est loin des deux voir trois BD par an, un rythme auquel l’équipe nous avait habitué depuis 2010. Mais les films demandent très certainement plus de boulot que la série, ce que l’on peut comprendre aisément. Nous voilà donc obligés, pauvres fans en souffrance, de prendre notre mal en patience (pauvre de nous 😥 ).

On retrouve, à ma grande surprise, Saphir, la recruteuse de la guilde Justice, qui travaille IRL dans un cyber-café parisien. On y fait la rencontre de Mist, qui n’est autre que sa sœur, la première joueuse à avoir été numéro un sur Horizon lors des débuts du jeu, il y a 11 ans ! Mist, qui est aussi le nouveau personnage du prochain film, c’est une belle entrée en matière. Elle va être un atout considérable, puisque Fantöm est toujours bas level et est encore dans la guilde Noob, avec Spectre qui apparaît de temps à autres pour le faire avancer, réfléchir et lui ouvrir les yeux sur certains points. C’est un album de transition entre les deux films donc, histoire de rester dans le bain en attendant le deuxième film.

Côté graphisme, je n’y reviens pas souvent, car quand les tomes sortaient plus rapidement, il n’y avait pas de grosse évolution. Mais avec ce tome 10, c’est différent. Quand je regarde les premiers tomes (tous dans la biblio de mon frère, on me pique mes livres, mais on me les rend jamais, hein), on remarque une sacré évolution et j’ai été particulièrement subjuguée par les premières pages in game avec la vue magnifique sur Centralis. Le découpage des cases à évolué lui aussi, il est devenu beaucoup plus dynamique. J’ai totalement apprécié !

Bref, un tome 10 qu’il est bon de lire en attendant (impatiemment) le prochain film ! 🙂

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 2 – Setona Mizushiro

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 2 – Setona Mizushiro

le jeu du chat et de la souris 2


Kyoichi est désormais un homme divorcé, mais la relation qu’il a nouée avec Imagasé est toujours aussi ambiguë. Au fil des jours, il se laisse entraîner par son ami et partage son intimité, mais l’apparition de Tamaki, une jeune fille attirée par Kyoichi, jette la confusion dans cette relation encore vacillante…

Mon avis

Kyoïchi et Imagase vivent ensemble, malgré qu’ils ne soient pas en couple. Imagase est toujours amoureux et s’accroche tant bien que mal, tandis que du côté de Kyoïchi, il ne sait pas du tout où il en est. Alors que leur relation n’est pas encore tout à fait stable, Tamaki simmisce entre les deux… Kyoïchi et Imagase auront-ils droit à un Happy End?

Ce dernier tome a fini de m’achever! Autant j’avais tooootalement adoré le premier, ce deuxième tome m’a emportée là où aucun manga yaoï ne m’a encore transporté. Bien au delà des scènes de sexe à foison, comparé au premier tome, c’est une véritable débâcle des sentiments! L’un comme l’autre, ils vident leur sac et mettent enfin des mots sur ce qu’ils ressentent…

On est aspiré dans cette spirale de sentiments, on partage avec eux la joie, la peine, mais aussi leurs disputes et retrouvailles, espérant le meilleur pour eux d’eux. Ce tome montre bien combien l’amour peut être cruel et destructeur, au point d’en être complètement paranoïaque.

En bref, j’ai totalement adoré cette mini-série, qui se trouve dans mon top 3 des meilleurs yaoïs que j’ai pu lire jusqu’ici. Une véritable histoire d’amour qui pourra plaire aux fans du genre, comme aux non-fans!

[Chronique] Noob : Mauvaise réputation – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Mauvaise réputation – Fournier, Cardona & Torta

noob 9


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec la manifestation d’un étrange phénomène. Tous les personnages non joueurs semblent leur en vouloir, au point de les rejeter où qu’ils aillent et quoi qu’ils fassent. La guilde Noob va se rendre compte que ce revirement de comportement, au sein de leur propre faction, est dû à une accumulation de gaffes de leur part. Leurs points de réputation sont désormais au plus bas, et il va falloir y remédier ! Peut-être en s’enrôlant dans l’armée, et en participant à des champs de bataille, qui sait ?

Mon avis

Nos noobs se font refouler à l’entrée d’une boutique sur Horizon 2.0, et comprennent que c’est à cause de leur mauvaise réputation. Si ils ne veulent pas se retrouver avec un curseur gris et sans faction à cause de cette réputation négative, ils doivent absolument s’enrôler dans l’armée de l’empire et participer à des champs de bataille si ils veulent s’en sortir! Et cette fois-ci nous en apprenons un peu plus sur Dark Avenger, le PK qui a perdu sa réputation de meilleur player killer depuis que Sparadrap lui a mit la raclée de sa vie…

Pour une surprise, c’est une surprise! Ça faisait deux tomes que les BD Noob ne me faisaient plus rire et que je trouvais de moins en moins d’intérêt à continuer de lire cette saga. Avec ce neuvième tome, je suis satisfaite! C’est drôle, bourré de références geeks (encore plus qu’avant!), et surtout, j’ai ri.

Toujours entrain d’aider Fantöm à retrouver sa gloire d’antan, nos noobs sont toujours les mêmes : entre Gaea la cupide, Zel le misogyne, Ivy qui s’endort tout le temps et Sparadrap le meilleur soigneur d’ennemi de tous les temps, je suis ravie de les retrouvés tels quel! Une fois de plus, c’est une histoire complète qui nous est proposée, ce qui satisfait la fangirl de la web-série que je suis.

En bref, quoi penser de ce dernier tome? Pour ceux qui, comme moi, étaient un peu déçus des derniers tomes, foncez, vous serez comblés! Du geek, de l’humour, du Noob à l’état pur, que demander de plus? Je crois qu’il ne me reste plus qu’à me mettre aux romans en attendant l’avant-première du film, prévue pour le 10 janvier 2015 au Grand Rex!

Listen to : Mokozt – Je suis un Noob ♪ *Ohoh un noliiiife un vraiiii, je jouuuuue auuuux mmorpgggg*

[Chronique] Amour Sucré, Volume 3 : Le masque des souvenirs – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour Sucré, Volume 3 : Le masque des souvenirs – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 3


Après son séjour en camping avec ses amis, Lynn reprend le chemin du lycée.

Inquiète pour Viktor depuis son malaise, elle est aussi troublée par des événements étranges qui s’y sont déroulés et dont il serait à l’origine. Un sac a été échangé provoquant le trouble dans leur organisation et un masque contenait un message à son attention.

Cherchant du soutien sans succès auprès de ses amis Nathaniel, Castiel et Lysandre, elle va finalement répondre aux sollicitations de Peggy après la découverte d’une clef cachée dans son masque de plus en plus mystérieux. Cette dernière veut l’emmener espionner dans l’entreprise de Viktor. Cette mission « impossible » menée avec plusieurs de ses amis, parmi lesquels Kentin, Armin et Alexy, la conduira sur le chemin de ses souvenirs et d’autres mystères qui entourent la vie de Viktor.

Mon avis

Amour Sucré est un manga tiré du jeu éponyme qu’on ne présente plus. Je n’ai pas aimé le premier tome. J’ai trouvé des améliorations dans le deuxième, qui pouvaient laisser présager qu’une seule chose: le troisième tome ne pouvait qu’être parfait si l’équipe continuait dans cette voie-là. Ont-ils comblés mes attentes de lectrice fana du jeu? Il y a du bien, il y a du moins bien, mais on va décortiquer tout ça ensemble.

Nous retrouvons Lynn à la recherche de Viktor, qui a disparu suite à son malaise à la fin du deuxième tome. Plus de nouvelles, Lynn s’inquiète, Peggy veut ab-so-lu-ment le rencontrer pour l’interviewer, et Ambre fait encore des siennes. Alors Lynn et Peggy vont monter une véritable mission commando pour infiltrer l’entreprise du père de Viktor, dans l’espoir d’avoir de ces nouvelles. Et comme dirait le vice-président de VKT:

-D’ordinaire, ou envoie des SMS, ou des e-mails lorsque l’on veut prendre des nouvelles de quelqu’un…

-O-on fait jamais rien comme tout le monde… ah ah.

Lynn va encore être envoyée vers les garçons du jeu pour obtenir leurs avis avant de se lancer dans cette mission, si bien que l’on passera une bonne partie de ce tome à ça, alors que pas mal de sujets auraient mérités qu’on les développes dans ce tome-ci, alors qu’on ne fait que les effleurer comme la maladie du père de Viktor, la disparition de sa mère ou même l’état du jeune homme. Je suis un peu déçue de ce côté-là, vu qu’en dehors des habituels dialogues avec les lycéens de Sweet Amoris, en définitif il ne se passe pas grand chose, voyons le comme un tome de transition. Mais le problème de vouloir faire un tome de transition, c’est qu’il faut être prêt à publier le tome suivant dans moins de six mois pour éviter de perdre l’intérêt du public. Là, le tome suivant est attendu pour 2015, ce qui n’est pas très rassurant. Je n’aurais pas un aussi grand intérêt pour le travail de Chino et Xian, j’aurais très certainement arrêté cette saga maintenant, voir même au premier tome.

Côté dessins nous sommes enfin dans du vrai et pur shôjo, Xian-Nu s’est encore améliorée et ça se ressent au fil des pages. Certaines expressions sont trop exagérées – trop en comparaison des shôjo les plus connu – , mais ça passe et on ne fait plus trop attention à ce détail une fois habitué. Les visages sont de plus en plus ressemblants à ceux du jeu, ce qui fait doublement plaisir.

En bref, une histoire un peu trop plate à mon goût vu qu’il ne se passe pas grand chose au final dans ce tome, des dessins de plus en plus réussis et de plus en plus ressemblant à ceux du jeu. J’en attend beaucoup du prochain tome, pas mal de points méritent d’être éclaircis par la suite.

[Chronique] Noob : Retour à la case départ – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Retour à la case départ – Fournier, Cardona & Torta

noob 8


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec l’arrivée de Fantöm dans leurs rangs ! Malgré ses efforts, l’ancien champion de la guilde Justice, affublé d’un avatar de retour à la case départ, peine à ne pas faire office de boulet. Fantöm retrouvera-t-il son niveau d’antan et portera-t-il la guilde Noob vers un triomphe inespéré ? Pour cela, il faudra d’abord se débarrasser de ses nombreux ennemis qui n’attendent qu’une chose… se venger !

Mon avis

Avec la série, nous n’avions pas trop vu l’évolution de Fantöm pour redevenir niveau 100, mais avec la BD c’est enfin chose faite, et avec nos Noob préférés. Et avec le retour de Spectre, un ancien grand joueur, qui lui veut revoir Fantöm au meilleur de sa forme pour un projet obscur, mais qui ne l’est pas temps si on regarde la série. Donc pour le coup, celui qui ne suit que la BD se retrouvera perdu sur certains points. Autant avant elle pouvait se lire sans regarder la série, autant là ça devient quasi-obligé de suivre le tout (sachant qu’en plus il y a des références des romans dans la série, bref, tout pour qu’on s’intéresse à tous les supports).

Ici on retrouvera nos noob comme nous ne les avions jamais vus : Arthéon volera, Sparadrap et Couette feront des choses intelligentes, Gaea sera gentille et ne cherchera pas à voler le butin de fin de quête et Omega Zell perdra de son admiration pour Fantöm… Mais qu’est-il arrivé à notre guilde préférée? En tout cas, ce n’est pas pour me déplaire, vu que la BD commençait franchement à s’enliser sévère. Je suis plutôt contente de se revirement de situation, c’est un bon coup de pied de donné, il ne nous reste plus qu’à espérer que la suite suive.

Le tome 09, nommé Mauvaise Réputation, est prévu pour le 04 juin 2014. Pour ma part il est déjà précommandé, j’ai hâte d’avoir cette suite entre les mains!

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 1 – Setona Mizushiro

[Chronique] Le jeu du chat et de la souris, Volume 1 – Setona Mizushiro

le jeu du chat et de la souris 1


A cause de son caractère indécis. Kyoïchi s’est laissé prendre plusieurs fois au piège de l’adultère. Mais un jour apparaît devant lui un homme que son épouse a engagé pour enquêter sur ses infidélités: il s’agit d’Imagasé, un garçon qu’il a connu à la fac. Ce dernier accepte de garder le secret. Mais en échange, il lui réclame son corps… Entre les deux hommes, c’est le début d’une histoire d’amour qui ne manquera pas de vous serrer le cœur.

Mon avis

Kyoïchi va avoir trente ans, il est hétéro et n’a jamais connu l’amour, le vrai. Plusieurs filles l’on pourtant aimé, mais ça n’a jamais été réciproque. Par peur d’être trop insistant, il n’a jamais fait le premier pas, que ce soit un baisé, pour coucher ou un rendez-vous, et par culpabilité, il n’a jamais su dire non quand quelqu’un lui demandait de coucher avec, même pendant son mariage. Sa femme, ayant des doutes, engage un détective privé qui n’est autre que Imagasé, un ancien camarade de Kyoïchi à la fac, et qui était éperdument amoureux de lui. Ce qu’il va lui proposer est simple : en échange de son corps, Imagasé ne dira rien à la femme de Kyoïchi, qui pourra continuer à jouer les maris « fidèle ». Quelques jours après, sa femme le quitte, voyant que leur relation ne mène à rien, laissant le champ libre à Imagasé qui en profite pour s’installer chez Kyoïchi…

Si je devais conseiller un manga pour commencer à lire du yaoï, je citerais celui-ci sans hésiter. Comparé aux autres mangas du même genre, Le jeu du chat et de la souris et plutôt un manga mature beaucoup plus axé sur les sentiments que le sexe en lui-même, bref un yaoï plutôt psychologique. Un autre code du yaoï est bouleversé, concernant l’uke et le seme qui sont normalement respectivement jeune=uke plus âgé/plus mature=seme (on retrouve les définitions ici), et qui se retrouve totalement inversé dans ce tome-ci. En effet, Imagasé est le seme et Kyoïchi est l’uke. Un premier tome plutôt soft, pas trop cru, bref tout ce qui pourrait plaire à quelqu’un débute dans la lecture de yaoï.

Concernant le dessin, c’est un peu fouillis, le trait est propre, le découpage des cases est fluide et on arrive à suivre les flashbacks, mais une impression par moment de dessin bâclé à la va vite reste quand même, mais que l’on pardonne à l’auteur étant donné que Le jeu du chat et de la souris est une de ses premières publications.

En bref, un bon premier tome que je conseille à toute personne voulant se lancer dans le yaoï !

[Chronique] Noob : La chute de l’empire – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : La chute de l’empire – Fournier, Cardona & Torta

noob 7


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, déjà laborieux dans leur progression vers le niveau 100, voient leur tâche s’alourdir encore un peu plus avec l’arrivée de l’Ordre, la troisième faction devenue jouable, mais aussi le retour d’une vieille connaissance, bien décidée à leur en faire baver ! Le danger est partout ! Dans le monde réel et dans le jeu ! L’avenir de la guilde Noob n’a jamais été aussi sombre…

Mon avis

L’Empire vit le moment le plus sombre de son histoire… En effet, Fantöm, joueur de niveau 100 et numéro un au classement est banni à vie de Horizon par Judge Dead pour tricherie, il s’est fait aider illégitimement pour réussir tout ce qu’il entreprenait. Amaras, le numéro deux au classement, jubile : à son tour d’être numéro un et d’avoir tous les avantages dont Fantöm bénéficiait…

En quoi cette info intéresse nos Noob ? Tout d’abord, Omega Zell, qui vouait une admiration sans limite à Fantöm est anéanti, son idole n’est plus. Quand à Gaea, elle était la propriétaire de la vidéo incriminant l’ex-numéro un, vidéo qui s’est retrouvée par le plus grand des hasards sur son blog, sans qu’elle ne sache comment. Ajoutons à ça le retour de Maître Zen, le fondateur de la guilde Noob, qui compte bien se venger après toutes ces années.

A partir d’ici, nous rejoignons le scénario de la web-série, à peu de choses près. Pour qui suit assidûment la série, il connait la fin et n’a pas à s’encombrer de cette BD. En effet je trouve ça décevant d’avoir suivi aussi près le scénario de la série alors que depuis le début nous n’en approchons pas et Fabien Fournier nous fournissait de la nouveauté à n’en plus en finir et donc nous promettait des instants de rire. Ici, à part une impression de déjà-vu et avoir juste esquissé un sourire face à l’objectif de Couette dans le jeu, je n’ai pas plus apprécié que ça. Pourtant, l’univers de la série promet de belles choses, alors pourquoi ?

En bref, une suite qui se laisse lire, mais qui ne m’a pas séduite comme le reste de la saga. Espérons que le tome suivant relèvera le niveau et que Fabien Fournier nous refasse rêver, comme avant ~

[Chronique] Amour sucré, Volume 2 : Speed Camping – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour sucré, Volume 2 : Speed Camping – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 2


Lynn, l’héroïne du jeu Amour Sucré, part en camping à la mer avec ses amis.
Mr Faraize et Boris les conduisent tant bien que mal, avec ses camarades sur les lieux du séjour organisé par le lycée. Mais un imprévu va tout bouleverser: un des sacs à été échangé et, surtout, la moitié des tentes ont disparu!
A quoi est due cette disparition?
Lynn tentera de le découvrir avec l’aide de Castiel, Nathaniel, Lysandre, mais aussi Dake le dragueur surfeur venu d’Australie et Viktor, l’ami d’enfance.
Lynn devra-t-elle partager une tente avec chacun des garçons?!
Comme dans le premier tome, tes choix, tout au long de la lecture, influencent l’histoire. Mais cette fois-ci, le hasard est aussi de la partie!

Mon avis

Nous retrouvons nos élèves du Lycée Sweet Amoris pour des vacances d’été dans un camping, avec comme organisateurs M. Faraize et Boris… Habitué(e)s du jeu, vous savez oh combien laisser l’organisation à ces deux là ne peut que déboucher sur des situations totalement abracadabrantesques voir loufoques et comme toujours, ce sont aux élèves de trouver la solution à leur problème. (Oui, la logique a fui à l’instant même.)

Parce que oui, problème il y a, pour ne pas changer. Mais cette fois-ci, fini le problème de l’anniversaire de Lynn que j’ai trouvé totalement débile, à vrai dire l’héroïne a prit énormément en maturité en quelques mois (si si) et donc ça se ressent sur l’histoire, qui Dieu merci est ‘achement mieux que le tome précédent ! Si l’équipe de Beemoov continue comme ça, le troisième tome ne pourra être que parfait (sortie le 06 mars 2014, au faite).

Bref, revenons à nos moutons. En prenant le train pour aller au camping, M. Faraize perd un des sacs contenant la moitié des tentes et se retrouve avec un sac rempli de matériel de plongée à la place. Résultat les élèves devront dormir à deux dans des tentes une place et devinez qui dormira dans la tente d’un des gars de sa classe et qui au final dormira avec pas moins de trois mecs différents en quelques jours ? Sans compter le retour de Drake et son ami ? Lynn et ses amis mèneront une enquête pour retrouver le sac perdu, tout en profitant des activités que Drake leur proposera. Quand je vous disais que l’histoire s’était améliorée, le côté cucul et mièvre est laissé au premier tome et ça fait du bien, vraiment.

Quand aux graphismes, Xian-Nu a levelup et tous les soucis trouvés dans le premier tome ne sont plus qu’un lointain souvenir. Les personnages sont plus expressifs même si par moment c’est trop exagéré, mais on lui pardonne, c’est ce qui fait le charme des shôjo. En tout cas, moi qui ai été déçue pour le premier tome, je ne m’attendais pas à aimer celui-ci ni même envisager de me prendre la suite.

Alors, bravo à l’équipe de Beemoov et surtout, continuez comme ça !

[Chronique] Noob : Désordre en Olydri – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : Désordre en Olydri – Fournier, Cardona & Torta

noob 6


Bien mal embarquée dans sa quête du niveau 100, la guilde Noob voit sa tâche s’alourdir encore un peu plus avec la sortie d’une nouvelle extension, et toutes les quêtes, ennemis et autres donjons inédits que cela implique. Alors imaginez si en plus de tout cela, Tenshirock, le pirate informatique, venait à refaire surface pour fausser la donne. Ce serait vraiment le pompon…

Mon avis

Pendant que Couette se fait élire Miss Lavandou de Noël, la mise à jour 2.0 du MMORPG Horizon vient de sortir et donc Arthéon fait tout son possible avec l’aide d’Omega Zell pour terminer les nouvelles quêtes avant de partir en internat à cause de ses notes médiocres IRL.

De son côté, Gaea s’auto-rush (s’aide à monter des levels) avec son deuxième avatar, Gaëa, pour récolter deux fois plus de crédits, embobiner plus facilement les autres et doubler les chances de sortir d’un mauvais pas.

Quant à Sparadrap il se fait rusher son nouvel avatar, un guerrier, par son frère, Ystos, dans le but d’être niveau 100 pour remplacer Arthéon, quand il sera à l’internat. En bref, il n’y a pas de problème sans solution.

Et c’est au détour d’une fuite massive créée par l’arrivée du pirate informatique Tenshirock que Arthéon, Omega Zell et Couette tomberont sur une quête secrète qui déclenchera un événement scénaristique important dans tout Horizon… Une guerre s’annonce pour l’Empire, comment s’en tireront-ils ?

La guilde Noob devra redoubler d’effort pour se sortir de là et réussir à terminer les quêtes secrètes, coûte que coûte. Non seulement ces quêtes sont extrêmement difficiles, mais avec l’ombre menaçante de Tenshirock qui plane sur tout Horizon, ils devront être très prudents. Autant dans le dernier tome, la victoire des Noob était la bienvenue, autant ici je m’attendais plutôt à quelques échecs, des nouveaux gags, bref un peu de nouveauté pour éviter de tomber dans une éternelle répétition qui commence à se dessiner malgré elle sur la version BD de la web-série. Croisons les doigts pour que le prochain tome sois à la hauteur de nos espérances !

[Chronique] L’île de sang – Darius Hink

[Chronique] L’île de sang – Darius Hink

l'ile de sang

  • Éditeur : Black Library (2010)
  • Pages : 124
  • Genre : Fantasy
  • Plus édité

Depuis des millénaires, les hauts-elfes protègent l’Île de Sang et la cachent aux yeux du monde à l’aide de brouillards magiques, car ses montagnes souillées par les énergies du Chaos recèlent de terribles secrets, parmi lesquels la Pierre du Phénix, une relique remontant à l’aube des temps. Mais malgré leur vigilance, une grande armée de skavens menée par le seigneur Skreet Verminkin a établi une tête de pont sur l’Île de Sang et menace de s’emparer de la Pierre du Phénix.

Sans attendre, les Asur ont fait appel à des renforts, mais en dépit des héros légendaires qui les ont rejoints, leurs espoirs de repousser la marée d’hommes-rats sont minces. Des hordes de Skavens se jettent sans répits sur leurs défenses, à tel points que les elfes n’ont plus qu’une seule solution: libérer le mal qu’ils avaient juré de juguler en déchaînant la magie noire accumulée au cœur de l’île…

Mon avis

La boîte de départ l’Île de Sang de chez Games Workshop, c’est un peu beaucoup ce qui m’a fait aimer le monde de la figurine, le jeu, la peinture, la collection, le trou dans le portefeuille, pas assez de place pour stocker toutes les figurines… Ahem je m’égare. Mais en 2010, j’ai jeté mon dévolu sur cette magnifique armée elfique, mon homme sur ces affreux hommes-rats et quand la Black Library a sorti le roman narrant la bataille de l‘Île de Sang, il me le fallait absolument !

Nous sommes sur l’Île de Sang, souillée par les énergies du Chaos, gardée par les Hauts-Elfes. Non loin de là, les affreux Skavens, tous clans confondus, cherchent à s’emparer d’un des secrets de cette île : la Pierre du Phénix, une amulette emplie de magie noire et autres âmes de démons pour régner sur le monde. Rien que ça. Enfin chez les Skavens, ce n’est pas compliqué. Tous les clans complotent les uns envers les autres, n’hésitent pas à tuer leurs alliés, ont peur de l’ennemi, ont peur de leurs chefs et entre la mort et la fuite, il n’y a pas grand-chose d’intéressant chez eux. Leur couardise est tout ce qu’il y a à retenir sur ce peuple.

Les Hauts-Elfes, j’en ai déjà longuement parlé dans mes articles sur la saga Tyrion et Téclis de William King. Et en comparaison à cette saga, je trouve que les Elfes sont bien moins représentés. Ce sont des créatures nobles, respectueuses et très réfléchies qui complotent entre elles mais de manière respectueuse, m’voyez? Mais avec Darius Hinks, j’ai plus l’impression de lire une bataille entre humains et hommes-rats qu’autre chose. L’auteur s’éloigne beaucoup de ce que j’appellerais  »la base », le codex des Hauts-Elfes. On retrouve aussi notre très cher Tyrion, mais c’est pour moi une hérésie que de faire appel à lui dans ce roman basé sur la boîte de départ du jeu dont il ne fait absolument pas parti.

Alors, est-ce que c’est bien ou pas ? Intéressant à lire ? Dois-je aller sur le site internet et me le commander maintenant parce qu’il n’est plus du tout trouvable en boutique et que de toute manière ils ne l’ont plus en stock sur le site?

Si vous êtes plus Skavens, allez-y, vous pourriez aimer (enfin, ça ne sert à rien je vous dis, ils ne l’ont plus en stock)!  Vous êtes du côté des Elfes ? Je vous arrête de suite, inutile de l’acheter même à ce prix, vous serez déçus. J’ai moi-même fait une pause d’une semaine dans ma lecture, n’ayant pas du tout aimé. Si vous voulez une bonne histoire elfique -et une bonne histoire tout court-, je ne peux que vous conseiller la saga Tyrion et Téclis de William King, toujours chez Black Library, dont le dernier tome est sorti en début du mois.