[Chronique] Vampire Knight, Volume 5 – Matsuri Hino

[Chronique] Vampire Knight, Volume 5 – Matsuri Hino

vampire knight 5


Zero a juré de se venger de Shizuka Hiô, la vampiresse au sang pur qui a fait de lui un vampire et a assassiné sa famille… Mais celui qui lui a porté le coup de grâce n’est autre que Kaname. Malgré tout, les soupçons se portent sur Zero !! Et qui est ce fameux “ennemi des Sang Pur” que Shizuka haïssait ?! Sans compter qu’il y a Yûki, qui ne désire que protéger Zero et Kaname, et Ichiru, le frère jumeau de Zero qui le hait… Lorsque la nuit tombe sur le bal de l’académie Cross, les passions se déchaînent !!

Mon avis

Ce cinquième tome s’ouvre sur les évènements précédents, le combat sanglant entre Shizuka et Kaname, et entre les jumeaux, Zero et Ichiru… Qui l’emportera? Yûki arrivera-t-elle à saisir les sentiments qu’elle éprouve pour Kaname et Zero?

Un autre pan du passé de Zero nous est révélé, concernant son frère Ichiru et la fameuse nuit du massacre, qui en disent long sur ce dernier. Côté Kaname, de nouvelles questions se posent, et l’on voit de moins en moins où il veut en venir et surtout pourquoi il fait tout ça. Yûki semble être la réponse, mais je sent que ça va bien au delà d’une amourette au sein de l’Académie Cross. On en apprend un peu plus sur Le Sénat, les personnes qui y siègent, et surtout son rôle pour la communauté vampire, ce qui explique pas mal de choses.

Même dans les moments les plus sérieux, Matsuri Hino réussi à glisser quelques petites scènes comiques et détend l’atmosphère très rapidement. Encore une fois, j’ai adoré lire les petites scénettes en fin de manga, qui sont très drôles.

Le dénouement des combats respectifs concluent pas mal de petites choses et répond à certaines questions, mais ouvrent mille et une possibilités pour la suite de l’histoire, laissant dans le flou total le lecteur, qui en veut plus. On espère en tout cas que l’intrigue sera tout aussi prenante que dans ces derniers tomes!

En bref, une bonne suite, qui je l’espère continuera sur cette lancée!

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *