[Chronique] U4 : Jules – Carole Trébor

[Chronique] U4 : Jules – Carole Trébor

U4 jules

  • Éditeur : Nathan (2015)
  • Pages : 382
  • Genre : Science-Fiction
  • Prix : 16.90€
  • Acheter U4: Jules

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n’a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l’épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu’il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu’il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l’extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu’il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu’il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !

Mon avis

Jules vit à Paris lors de l’épidémie due au filovirus U4. Ses parents sont en voyage à Hong-Kong et il n’a plus de nouvelles d’eux. Pareil pour ses grand-parents et également son frère, accro aux drogues dures.  Lui aussi expert sur Warrior of Time (WoT), il a reçu le même message de Khronos que Koridwen, Yannis et Stéphane : l’invitation à remonter dans le temps, le 24 décembre, sous la plus vieille horloge de la capitale. Pour Jules, pas de long voyage à faire jusqu’à Paris, mais une résistance à mettre en place contre l’armée et les gangs. Mais ses convictions vont être ébranlées quand il va faire une rencontre inattendue dans son immeuble…

Jules est un personnage dont l’on ne sait pas grand chose dans les autres tomes. Mis à part celui de Koridwen où l’on apprend qu’il vit en communauté et celui de YannisJules raconte un épisode pour le moins douloureux, mais c’était tout. C’est donc avec une certaine impatience que j’ai lu ce dernier tome, avec un personnage qui apporte de la nouveauté à cette saga, apporte un nouvel angle à l’histoire : une vie en communauté, pas de long voyage, des amis qui ne sont pas séparés… C’est tout de suite différent, comparé aux autres personnages. On voit aussi la vie à Paris dès le début de la contagion, comment l’armée fait sa loi et s’est retrouvée à recruter des jeunes pour nettoyer les rues. C’est le tome le plus complémentaire des autres à ce niveau-là, car chronologiquement c’est la période ou les experts sont sur les routes.

Ce U4 est un de mes préférés, après celui sur Koridwen, car ce sont les deux tomes qui apportent le plus de nouveauté, par rapport aux autres. Globalement sur ces quatre tomes, je suis très satisfaite. Ils sont complémentaires, cohérents, relire certaines scènes plusieurs fois n’est pas dérangeant puisqu’on en apprend plus. Dès qu’on en fini un, on a vraiment envie de lire les autres pour en savoir plus ! Cette saga rencontrera un franc succès à sa sortie, qui selon moi est amplement mérité !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

2 réactions au sujet de « [Chronique] U4 : Jules – Carole Trébor »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *