[Chronique] Summer Nights, tome 1 : Le prix à payer – Celia Heinrich

[Chronique] Summer Nights, tome 1 : Le prix à payer – Celia Heinrich

summer nights 1

  • Éditeur : Auto-édition (2014)
  • Pages : 186
  • Genre : Bit-Lit
  • Prix : 2.99€
  • Acheter titre livre

Summer Fawkes est une lycéenne sans histoire, ou presque. Elle est sujette à de violents troubles du sommeil : terreurs nocturnes, cauchemars. Et lorsque ses parents quittent la ville pour soigner sa grand-mère malade, son plus mauvais rêve se réalise. Summer se réveille enterrée vivante.
Cauchemar ou réalité ? Summer ne sait plus que penser. D’autant qu’outre une perte de mémoire, elle commence à ressentir d’étranges symptômes…

 

Mon avis

Summer se réveille un soir, dans le noir complet et… dans une boîte. Tout de suite, elle comprend qu’elle est enterrée vivante ! Vivante, vraiment? Alors d’où lui vient son irrésistible envie de sang…

Je ne pensais pas que nous allions revisiter le mythe du vampire, je m’attendais à autre chose à la vue du résumé, quelque chose qui tournerait autour de ses troubles du sommeil, qui ne sont au final pas du tout traités dans ce premier tome.

L’histoire de Summer est très rapide à lire, mais j’aurais voulu que l’auteur la raconte plus en détail, car là nous faisons que survoler l’histoire. Les seuls moments détaillés, ce sont ceux du passé de Bastien et quand ce dernier apprend les lois vampiriques à son apprentie. J’aurais souhaité que ce soit le cas pour toute l’histoire, qui n’est au final que survolée de bout en bout.

Summer est donc accompagnée de Bastien, un nettoyeur à la solde du Concile (=le gouvernement vampirique, donc), en traque du créateur (Lazaro) de la jeune fille et de sa toute dernière apprentie, sans trop vouloir spoiler. Mais là où Bastien est totalement crédible dans son rôle, les autres ne le sont pas. L’histoire d’amour Summer/ancien meilleur ami d’enfance ne me paraît pas si logique que ça, ni même l’attitude de l’apprentie de Lazaro, personnage que nous voyons au final que très peu et dont nous ne comprenons pas la raison de ses actes, car -et je reviens là dessus- l’auteure survole trop son histoire.

Même si ce premier tome est fluide et se laisse lire tout seul, je pense que j’aurais plus apprécié ma lecture avec plus de détails, plus d’explications et plus de profondeur, même au niveau des personnages. En bref, je ne pense pas lire la suite de la saga.

Merci à l’auteur et à Livraddict pour cette lecture !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *