[Chronique] Le seigneur des Anneaux : La communauté de l’Anneau – J.R.R. Tolkien

[Chronique] Le seigneur des Anneaux : La communauté de l’Anneau – J.R.R. Tolkien

SDA 1


Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix…
jusqu’au jour fatal où l’un d’entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l’Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal… Frodon, le Porteur de l’Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu?

Mon avis

Quel plaisir de se replonger dans les aventures de Bilbon, Frodon, Merry & Pippin, Aragorn, Legolas et Gandalf! Après avoir vu au moins cinq fois chacun des films, il était temps que je me mette aux livres. Entre le Seigneur des Anneaux et moi, c’est une grande histoire d’amour et ma première plongée dans la fantasy, à la sortie des films. Harry Potter était sortit ou allait sortir à l’époque, et notre école primaire nous emmenais un samedi par mois au cinéma. On avait vu le tout premier Harry Potter, et en sortant de la salle, j’ai vu l’affiche du SdA. Rentrant chez moi le soir, j’ai parlé avec mes parents, histoire de les convaincre d’aller voir « Le seigneur des Agneaux » (oui, agneaux). Bon, une fois au cinéma, il n’était plus question d’un animal mais d’un anneaux. Du coup, on est quand même aller le voir, et depuis je voue un culte à cette saga…

Pas la peine de faire un méga résumé de l’affaire, vous la connaissez tous, au moins. Bilbon lègue son anneau trouvé dans « Bilbo le Hobbit » à Frodon, avant de partir à Fondcombe. Sauf que voilà, ce n’est pas un simple anneau ordinaire: C’est l’Anneau Unique, jadis celui de Sauron, le Seigneur des Ténèbres avant Voldemort. Frodon est donc chargé d’une seule et unique mission: détruire l’Anneau dans la Montagne du Destin, avant que Sauron et ses sbires mettent la main dessus.

Le livre est 10 000 fois mieux au film. Le film est beau, génial, mais passe au dessus de plein d’évènements et de personnages qui ont tellement d’importance. J’ai par exemple découvert Tom Bombadil, Glorfindel, les fils d’Elrond, et une pléthore de personnages plus intéressant les uns que les autres.

Le voyage de Frodon est très détaillé. Il y a des tonnes et des tonnes de descriptions, si bien que l’on sait ce qu’a fait chaque jour le Porteur de l’Anneau durant son voyage. Agrémenté de chants, on en découvre beaucoup sur l’histoire de la Terre du Milieu et de ses habitants. Les lecteurs pourraient trouver ces longues descriptions et chants de six pages rébarbatif, mais ayant commencé Tolkien par « Bilbo le Hobbit« , ça ne m’a pas plus dérangée que ça, aillant déjà eu un aperçu de son travail.

Lire cette saga, c’est le bien pour quiconque voudrait en savoir plus sur la quête de l’Anneau et sa communauté, ainsi que la Terre du Milieu. Une certaine continuité s’étant installée entre Bilbo le Hobbit et SdA (comme avec les trolls changés en pierre), lire ce livre vous amènera irrémédiablement à lire l’autre, vous êtes prévenus.

Du coup, j’ai tellement bien aimé ce premier tome, que je lirais le deuxième le mois prochain! 🙂

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *