[Chronique] Rouge Rubis – Kerstin Gier

[Chronique] Rouge Rubis – Kerstin Gier

rouge rubis


Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d’abord elle n’en voit qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, c’est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu’elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s’avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien…

Mon avis

Gwendolyn est une lycéenne comme les autres, sans histoire. Enfin, elle voit des fantômes, sa famille est hyper bizarre, et certains d’entre eux ont un gêne qui peut le faire remonter le temps. Depuis toujours, tout le monde pense que c’est Charlotte, sa cousine tellement hautaine, qui est porteuse du gêne. Mais voilà, elle ne saute pas, alors que Gwendolyn ne fait que ça depuis quelques jours…

Je n’en attendais pas des masses avec Rouge Rubis : une ado qui découvre qu’elle a un pouvoir, qui va devoir sauver le monde (oui c’est très réducteur, mais autant ne pas se voiler la face), disons qu’on a qu’à se baisser pour tomber sur ce genre de roman. Et pourtant, Rouge Rubis apporte une fraîcheur et une certaine légèreté dans un univers complexe mais pas trop, avec des personnages attachants et atypiques. Et surtout, une héroïne de 16 ans qui agis vraiment comme un être humain de 16 ans !

J’ai adoré tous ces personnages, même si certains sont carrément détestables. Entre la vieille tante médium, la grand-mère qui ne pense qu’à ceux qui ont le gêne, ou la tante complètement paranoïaque et sa fille hautaine, on a de quoi faire ! Mais du côté de la famille de Gideon, les autres sauteurs, on est pas en reste non plus !

L’univers que développe ici l’auteure est passionnant, très prenant ! J’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre. De plus, la plume de Kerstin est fluide alors le tout se lit très très rapidement. Le livre est vraiment à la portée de tous : un enfant de douze ans s’en sortirait à merveille avec ce premier tome.

Pour avoir vu le film juste après ma lecture, je l’ai trouvé très complémentaire à ce premier tome, c’est une adaptation très réussie, autant pour l’univers que pour les personnages ! J’ai tellement hâte de voir le prochain film et de lire le prochain tome !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *