[Chronique] Pouvoirs obscurs, tome 1 : L’invocation – Kelly Armstrong

[Chronique] Pouvoirs obscurs, tome 1 : L’invocation – Kelly Armstrong

pouvoirs obscurs 1


Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d’elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l’envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu’elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l’air de cacher eux aussi quelques secrets… Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu’elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l’étrange endroit où elle est enfermée.

Mon avis

Chloé est élève dans une école d’art. Tout se passe pour le mieux, quand un fantôme apparaît devant elle au lycée. Le diagnostique des médecins? Schizophrène, parce qu’elle entend et voit des choses qui ne devraient pas exister. Elle est donc envoyée à Lyle House, un foyer pour jeunes adolescents qui ont des troubles psychiatriques. Mais une fois sur place, Chloé va apprendre qu’elle n’est pas schizophrène, mais nécromancienne et qu’elle n’est pas seule. Et également qu’il se cache des squelettes dans les placards de Lyle House…

Une nécromancienne enfermée dans un foyer, ça promettait des choses assez énormes! Et pourtant, je me suis ennuyée… La cause au côté trop jeunesse du roman, malheureusement. Et c’est ce que je trouve dommage dans la plupart des romans jeunesse : on vise un public jeune, et on le prend pour un demeuré qui ne réfléchi pas une seule seconde sur l’intrigue, l’histoire, les personnages,… alors le tout est mâché, simplifié, puis recraché en une sorte de bouillie dans laquelle on te donne toutes les clés en main pour comprendre dès les premières pages ce qui se passe vraiment. Mon frère de 11 ans est tellement soulé avec ce genre de bouquins jeunesse qu’il s’est mit à lire Le Seigneur des Anneaux et a tenté de me piquer l’intégrale du Trône de Fer. Et pourtant, des bons livres jeunesses existent, Pierre Bottero en a écrit des magnifiques qui se laissent lire à tout âge!

Donc, pour qui ne veut pas se creuser la tête un minimum, ce livre est bien, vraiment. C’est fluide, ça se laisse lire. Mais dans tous les cas, on pourrait regretter un certain manque d’action, qui n’apparaît que vers la fin du livre. Disons que vivre les divagations de Chloé et une petite romance qui se forme à peine, c’est très mince pour aider le lecteur à s’accrocher jusqu’au bout.

En bref, un roman extrêmement jeunesse, à qui il manque un peu plus d’action pour que je puisse l’apprécier complètement. La suite de la saga se fera sans moi! D’ailleurs, le quatrième tome est prévu pour le 19 novembre

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *