[Chronique] Poison – Sarah Pinborough

[Chronique] Poison – Sarah Pinborough

poison

  • Éditeur : Milady (2014)
  • Pages : 240
  • Genre : Fantasy
  • Prix : 12.90€
  • Acheter Poison

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…
… et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée …

Mon avis

Quand j’ai vu les couvertures VO en hardcover de Poison, je me suis dit « HIIIIII, il me le faut ohmondieuohmondieu c’est trop beau *.* « . Et quand j’ai vu la version de Milady…. Bah direction la Fnac! Et donc me revoilà avec une réécriture de conte, celui de Blanche-Neige…

Oubliez ce que vous aviez déjà lu/vu de la version édulcorée de Disney (il faudrait que je me fasse les véritables contes), et retrouvez Blanche-Neige, douce princesse hyper naïve dans un royaume tenu par sa belle-mère, tandis que son père est parti en guerre contre le royaume d’à côté. Entre meurtre, sexe, détails un tantinet gore, ce livre n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde.

On retrouve également Aladdin, dans le rôle du méchant, cruel et un peu meurtrier sur les bords, ainsi que Lilith en temps que belle maman, La sorcière de Hansel et Gretel en arrière-grand-mère de Lilith… Bref beaucoup de mélanges de contes, mais qui colle bien, et c’est là tout le principal.

Cependant, en vérité il n’y a rien de bien transcendant. C’est bien écrit, c’est fluide, agréable à lire, mais voilà, c’est tout. Grosso modo, vous prenez trois contes et une légende démoniaque, vous rajoutez des meurtres, du sexe, des sentiments, du coeurcoeurlove, vous mélangez le tout et vous avez Poison. Ce n’est pas LA lecture du siècle, ce n’est pas du tout innovant! Sarah Pinborough joue la carte de la sécurité en restant dans les sentiers battus et ne s’en écarte pas. Si vous voulez de la nouveauté, un truc qui révolutionne le genre, ce n’est pas ici que vous serez satisfait.

Et pourtant, le tout se laisse lire, du moment qu’on apprécie le premier tome, on se laisserait bien tenter (comme moi, quoi, mon portefeuille va finir par fuguer). Mais si vous avez d’autre priorités livresque, concentrez vous sur celles-ci plutôt que sur Poison.

En bref, si je devais lui mettre une note sur 20, je mettrais 13, voir 14, mais pas au delà!

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *