[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

[Chronique] Noob : A la guerre comme à la guerre – Fournier, Cardona & Torta

noob 10


Horizon 2.0 est un jeu vidéo en ligne qui fait fureur. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d’Olydri et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Arthéon et ses amis, toujours en quête du sacro-saint niveau 100, redoutent de voir leurs efforts réduits à néant dans les prochains jours, car leur faction est sur le point d’être rayée de la carte. Depuis la chute de Fantöm, les joueurs de l’Empire, dépités, ont déserté massivement le jeu, laissant la voie libre à la Coalition, leur ennemi juré. La situation est si désespérée que même la guilde Noob, fidèle au poste en dépit de ces temps difficiles, pourrait bien avoir un rôle à jouer, aussi infime soit-il…

Mon avis

Un an s’est écoulé depuis la sortie du tome 09 de Noob, c’est long, on est loin des deux voir trois BD par an, un rythme auquel l’équipe nous avait habitué depuis 2010. Mais les films demandent très certainement plus de boulot que la série, ce que l’on peut comprendre aisément. Nous voilà donc obligés, pauvres fans en souffrance, de prendre notre mal en patience (pauvre de nous 😥 ).

On retrouve, à ma grande surprise, Saphir, la recruteuse de la guilde Justice, qui travaille IRL dans un cyber-café parisien. On y fait la rencontre de Mist, qui n’est autre que sa sœur, la première joueuse à avoir été numéro un sur Horizon lors des débuts du jeu, il y a 11 ans ! Mist, qui est aussi le nouveau personnage du prochain film, c’est une belle entrée en matière. Elle va être un atout considérable, puisque Fantöm est toujours bas level et est encore dans la guilde Noob, avec Spectre qui apparaît de temps à autres pour le faire avancer, réfléchir et lui ouvrir les yeux sur certains points. C’est un album de transition entre les deux films donc, histoire de rester dans le bain en attendant le deuxième film.

Côté graphisme, je n’y reviens pas souvent, car quand les tomes sortaient plus rapidement, il n’y avait pas de grosse évolution. Mais avec ce tome 10, c’est différent. Quand je regarde les premiers tomes (tous dans la biblio de mon frère, on me pique mes livres, mais on me les rend jamais, hein), on remarque une sacré évolution et j’ai été particulièrement subjuguée par les premières pages in game avec la vue magnifique sur Centralis. Le découpage des cases à évolué lui aussi, il est devenu beaucoup plus dynamique. J’ai totalement apprécié !

Bref, un tome 10 qu’il est bon de lire en attendant (impatiemment) le prochain film ! 🙂

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *