[Chronique] LOG Horizon, tome 1 – Mamare Touno & Kazuhiro Hara

[Chronique] LOG Horizon, tome 1 – Mamare Touno & Kazuhiro Hara

log horizon 1


Elder Tale est le MMORPG qui rassemble le plus grand nombre de joueurs sur le net, mais lors de la sortie de sa douzième extension, tous ceux qui s’étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu, dont 30000 rien qu’au Japon. Ignorant comment ils sont arrivés là et s’ils pourront en sortir un jour, beaucoup perdent la volonté d’avancer. Mais Shiroe, un des joueurs les plus connus et les plus respectés du jeu refuse d’abandonner. Aidé de ses fidèles compagnons Akatsuki et Naotsugu, il va tenter de convaincre les  » Aventuriers  » de ne pas se laisser abattre et de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel qui est maintenant le leur…

Merci aux éditions Ofelbe et à Babelio pour cette lecture !

Mon avis

Shiroe joue à Elder Tale, un MMORPG. Tout se passe pour le mieux, il vient même d’installer la douzième extension, Les pionniers de la Noosphère. Mais il se réveille dans la ville de départ, Akiba, sans avoir la possibilité de quitter le jeu… Coincé dans Elder Tale avec des milliers d’autres joueurs, celui qui a eu l’habitude d’évoluer en solo va être obligé de se rapprocher des guildes pour comprendre ce qui se passe…

Alors, vu comme ça, on a l’impression de lire un deuxième Sword Art Online. Rassurez-vous : ce n’est pas le cas, et sur bien des points. Tout d’abord, LOG Horizon offre une aventure beaucoup plus mature, basée sur la gestion de cette crise, avec les bons comme les mauvais côtés et surtout en mettant l’accent sur le comportement des joueurs, enfermés et livrés à eux-mêmes, qui prennent conscience qu’ils ne sont plus régis par la loi telle qu’ils la connaissaient dans le monde réel, alors que le côté action est plus mis de côté.

Après tout, ici nous ne savons pas s’il existe une sortie. La mort n’est pas définitive, les PNJ (personnages non-joueurs) semblent dotés d’une intelligence propre et non plus dirigés par l’intelligence artificielle (IA). Bref, sommes-nous dans un jeu… Ou un monde parallèle ? Est-ce seulement la réalité ? Il faut s’organiser pour survivre, et Shiroe semble décidé à prendre les choses en main.

C’est toujours étrange de lire une scène de fan service dans un roman. Mais on s’y fait, à ce style très shônen qui démarque un light novel d’un roman fantasy de base. Bien sûr, étant donné que Elder Tale est un MMO, on ne coupe pas aux termes spécifiques. Cependant, ils sont bien expliqués, ce qui devrait permettre aux lecteurs non-joueurs de ne pas se sentir perdus, et peut-être même de nous rejoindre du côté obscur de la force, qui sait ?

Il est rare que j’aborde l’objet-livre en lui-même, mais cette édition française est parfaite ! Outre de réunir les deux premiers romans en un seul, on retrouve plusieurs illustrations et des fiches des personnages disséminés de parts et d’autres du light novel. Mais surtout, on retrouve deux dépliants en début et fin du livre, regroupant des illustrations recto-verso magnifiques, dont une carte annotée de Akiba. C’est du très beau travail, et le soin apporté à ces dépliants donne à eux seuls, l’envie de s’y plonger pour voir à quel moment cela correspond.

En bref, malgré quelques coquilles, ce premier tome de LOG Horizon plaira aux fans de fantasy en quête d’originalité, et ceux qui voulaient passer à une étape supérieur après SAO, en privilégiant les aspects techniques d’une telle situation plutôt que la baston, bien qu’il y ai tout de même quelques scènes d’action. On apprécie aussi les illustrations, qui apportent une certaine plus-value au livre en lui-même. 

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *