[Chronique] Le livre et l’épée, tome 1 : La voie de la colère – Antoine Rouaud

[Chronique] Le livre et l’épée, tome 1 : La voie de la colère – Antoine Rouaud

la voie de la colere


An 10 de la République, dans la cité portuaire de Masalia.
Dun-Cadal n’est plus que l’ombre de lui-même. Trahi par ses amis et accablé par la mort de son apprenti, celui qui fut le plus grand général de l’Empire déchu passe désormais son temps à boire dans une taverne.
Il s’est détourné de la politique, des aventures, et même de l’Histoire. Mais l’Histoire n’en a pas fini avec lui.
Viola est une jeune historienne à la recherche de l’épée de l’Empereur, symbole de l’ancien régime. Elle sait que Dun-Cadal est la dernière personne à avoir été en possession de la précieuse relique, qu’il aurait cachée pendant les dernières heures de la révolution.
Curieusement, c’est lorsqu’elle met enfin la main sur l’ancien chevalier que débute une série d’assassinats. L’un après l’autre, tous les anciens alliés de Dun-Cadal sont abattus par un homme qu’il a bien connu : l’assassin personnel de l’Empereur. L’ex-général en est convaincu : aucun de ces événements n’est le fruit du hasard. Dans l’ombre se dessine une conspiration qui va bouleverser le destin de chacun. Des secrets vont être révélés au fur et à mesure que Dun-Cadal va raconter son histoire. La véritable histoire.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier la team de Babelio et les éditions Bragelonne pour m’avoir permise de découvrir ce petit chef-d’œuvre en avant-première ! Franchement, aucune déception, une histoire à couper le souffle, des retournements de situation inattendus et des révélations énormes, sans compter une fin dont on ne peut imaginer l’issue sans lire jusqu’au dernier mot l’histoire du Général Dun-Cadal Daermon et son chevalier, Grenouille… Et d’un livre qui, paraît-il, contiendrait toute la destinée des hommes en ses pages…

Mais replaçons l’histoire dans son contexte : nous sommes en l’an 10, à Masalia, Dun-Cadal n’est plus que l’ombre de lui-même et attend sa mort dans le fond d’une chope de vin, avec le souvenir cuisant du jour où la Main de son Empereur a annoncé la mort de Grenouille, son apprenti, un petit bout d’homme qu’il a fait évoluer pour qu’il atteigne le statut de chevalier. Il n’y a plus d’Empire depuis 10 ans – il n’y a plus qu’une République dont il ne sait rien. Dun ne s’intéresse plus aux affaires de ce monde et préfère rester dans l’ignorance, répétant un quotidien qui ne laisserait jamais imaginé qu’il fût ne serait-ce qu’un jour un Général : il se lève, va boire à la taverne et se fait ramener chez son amante, Mildrel, une courtisane du temps de l’Empire. Et ainsi va la vie de Dun, jusqu’au jour où une historienne de la République, Viola, va venir lui demander de raconter ses derniers souvenirs de l’Empire, sa rencontre avec Grenouille pour deviner ou se cache l’Épée Eraëd qu’il a prit sur le corps de l’Empereur Ashim Reyes, le jour de son assassinat. Ce qu’il ne sait pas, c’est que tout tourne autour du fameux livre.

C’est donc ainsi que se déroule la première partie du livre. Nous remontons les dernières années de l’Empire, la rencontre de Grenouille et l’ascension de ce dernier. Grenouille n’est qu’un gamin des Salines, fuyant son peuple qui se révolte contre l’Empire. Il n’a plus de nom, plus de famille, plus rien. Dun cherchera à en savoir plus sur son apprenti, mais jamais il ne révèlera son histoire. Il cache une grande partie de mystère et l’auteur mettra tout en œuvre pour que nous sachons rien. La première partie ne fait qu’exposer les faits du passé, jusqu’au moment où justement un fantôme du passé revient et décide de venger ce que fût l’empire en s’en prenant à d’éminentes personnes de la République, sous les yeux du vieux Général.
La deuxième partie répond à toutes les questions de la première, les révélations sont faites et à l’instar de la première partie racontée par Dun, celle-ci est racontée par rapport à ce qu’a vécu Grenouille en parallèle. Une sorte de reboot de l’histoire, une version 2.0 plus détaillée des faits rapportés dans la première partie. L’histoire continue malgré les sauts dans le passé, et l’auteur laisse la fin du livre pour le présent, dont les actes des protagonistes deviennent plus frappants quand on a passé l’étape des révélations sur toutes les zones d’ombre.

Je ne vais pas vous spoiler plus l’histoire que ça, mais pour moi c’est clair : à quand la suite ? Je ne me suis pas ennuyée du début à la fin, l’histoire est prenante et ne laisse pas un seul moment deviner la suite. Les personnages sont charismatiques et on comprend leur motivations derrière cette flopée de complots en tout genre. Un livre qui fera plaisir à tout amateur de fantasy, et qui séduira plusieurs d’entre vous, j’en suis certaine !

Si l’histoire vous tente, le livre sortira le 31 octobre 2013 😉

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *