[Chronique] Le journal d’Anne Frank

[Chronique] Le journal d’Anne Frank

le journal d'anne frank


Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans  » l’Annexe  » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

Mon avis

Tout le monde connait le journal d’Anne Frank, c’est un fait. Enfin tout le monde… Mais je reviendrais sur ce sujet plus tard ! Ce journal, c’est le témoignage d’une jeune fille juive, qui du jour au lendemain se retrouve obligée de se cacher avec sa famille, vivre en clandestinité, pour éviter de partir dans un de ces camps.

Vu qu’elle l’a écrit entre 12 et 14 ans, il est tout à fait compréhensible pour des jeunes de cet âge là. J’avais lu moi-même ce journal quand j’étais au collège, et ça m’avait touchée. En le relisant aujourd’hui, j’ai pu me rendre compte que Anne, dans cette épreuve, a beaucoup gagné en maturité. Ce qui est au début, juste un rapport quotidien de ce qui se passe dans l’annexe (disputes, vols, amitié, ect), devient plus philosophique, un travail sur notre jeune auteure, un point de vue plus mature sur ce qui se passe à l’annexe. La postface du livre nous en dit plus sur l’arrestation des habitants, ce qu’ils sont devenus, et comment la guerre s’est déroulée à partir du moment où la famille Frank se cache. Nous y trouvons aussi une mini-biographie sur Anne, qui nous permet d’en savoir un peu plus. Le seul point négatif, est qu’il n’y a pas de dessin ou plan de l’annexe, comme sur l’ancienne édition.

Je suis toujours étonnée de voir que ce livre n’est pas obligatoire au programme scolaire, ou qu’il n’est pas distribué au collège. A notre époque, ont nous offrait des dictionnaires qui ne nous ont pas servi à grand chose. Presque pas un mot sur le Journal en cours, le seul exemplaire du collège se trouvait au CDI et avait l’air presque neuf tellement il était peu lu. On oblige nos jeunes à lire des livres anciens en cours, des livres qui aujourd’hui ne les intéresses pas et leur donne une mauvaise image de la lecture, alors que la littérature française ne se compose pas uniquement de Guy de Maupassant ou de Victor Hugo. On fait 5 cours sur la 2nde guerre mondiale, et le double voir le triple pour apprendre le PIB des pays, qui euh… Franchement, ne sert pas à grand chose. Bref, ce livre là je compte bien le garder, pour le faire lire à mes enfants plus tard, car si l’école ne les envois pas lire de bons livres, n’essayent pas d’accroître plus que ça leur culture générale… Qui le fera ?

En bonus, une VDM publiée aujourd’hui:

Aujourd’hui, professeur de français au collège, je demande à mes élèves d’acheter le Journal d’Anne Frank. L’un d’entre eux m’a demandé le nom de l’auteur. VDM

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *