[Chronique] Être ou ne pas être Geek Girl – Holly Smale

[Chronique] Être ou ne pas être Geek Girl – Holly Smale

etre ou ne pas etre geek girl


Je m’appelle Harriet Manners, et je suis une andouille.

Je sais que je suis une andouille parce que je suis coincée dans un placard, que je répète en boucle « à l’aide, à l’aide, je suis coincée ! » et que personne ne m’entend, et aussi parce que je vais rater mon casting (pour jouer dans Hamlet de Shakespeare) alors que j’ai promis à ma meilleure amie d’y aller. Si je ne sors pas très vite, elle va m’en vouloir à mort. Mais, d’un autre côté… je suis vraiment nulle au théâtre.

Alors, que choisiriez-vous à ma place ?
Perdre votre meilleure amie ou vous ridiculiser à vie ?

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !

 

Mon avis

Être ou ne pas être est un hors-série de la saga Geek Girl, un tome 1.5 si vous préférez. C’est l’histoire d’une geek, Harriet, qui devient mannequin. Tout son entourage est déjanté et c’est justement ce côté déjanté et loufoque qui fait la force de cette saga Young Adult. Être ou ne pas être se situe entre les deux premiers tomes, puisque l’on revient à l’époque du trio Harriet/Nath/Toby dans leur lycée. Ici l’histoire se concentre autour d’une pièce de théâtre, Hamlet version… très éloignée de l’originale, à la sauce Holly Smale.
On va donc suivre la jeune mannequin qui prépare cette pièce avec ses camarades, mais qui a toujours son travail à côté, avec tout ce que cela implique (shooting, ect…).

Et on retrouve avec joie Wilbur, l’agent excentrique de Harriet et ses surnoms improbables qui changent à chaque nouvelle phrase. C’est un personnage qui m’avait beaucoup manqué, je dois bien l’avouer ! Et aussi Toby, qui est comme toujours très étonnant et arrive encore à me surprendre à ce niveau de l’histoire. Parce que, pour rappel, on ne voit presque plus Wilbur et Toby dans le dernier tome de la saga, pour se concentrer sur le dark side du métier de mannequin.

Ce hors-série n’apporte absolument rien à la saga. Rien de neuf sous le soleil, pas de révélations. Il n’est donc pas indispensable si on veut suivre les aventures de la Geek Girl. Mais pour son petit prix, je pense que l’on peut se permettre de l’ajouter à sa bibliothèque, c’est vraiment un HS pour les fans, en somme. J’attends avec impatience le prochain tome de cette saga car Holly Smale m’avait surprise avec la fin du troisième tome, et il y a beaucoup à faire pour renouveler la saga dans cette suite !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *