[Chronique] Divergente, tome 2 : Insurgés – Veronica Roth

[Chronique] Divergente, tome 2 : Insurgés – Veronica Roth

divergente 2


Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être…

Mon avis

Attention, risque de spoil sur le premier tome.

Nous avions quitté Tris et Quatre après l’arrêt de la simulation, en partance pour chez les fraternels, qui sont un peu notre Suisse à nous : neutres (et un peu hippies sur les bords…). Car en ville, la situation s’envenime : d’un côté les érudits et les traîtres audacieux qui veulent faire des expériences sur les divergents et tuer les divergents inutiles, les sincères et les audacieux qui sont ensemble mais déchirés car aucun des deux clans ne veulent aller dans le même sens, et les sans-factions qui veulent profiter de la situation en renversant le gouvernement actuel. Bref, c’est le bordel à Chicago !

Donc, vous imaginez bien quand même que tout le monde veut se taper dessus, et surtout tuer de l’érudit et effacer toutes leurs connaissances, car c’est à cause de ça qu’ils dépendent d’eux. Mais problème ! On ne peut pas tuer tout le monde et effacer toute la technologie des érudits ainsi que leurs données : parce qu’ils ont LE secret. Le secret qui explique pourquoi les factions, pourquoi la clôture, pourquoi les divergents… Alors Tris va tout faire pour empêcher cette guerre d’éclater, pour sauver le secret.

Sauf que pour Tris, rien ne va être simple. Depuis qu’elle a tué Will qui était sous simulation, elle culpabilise à mort, au point de ne plus réfléchir correctement et de se transformer en suicidaire qui se lance dans tous les trucs un tant sois peu nocifs pour la santé (comme mourir, s’très nocif et légèrement définitif). Ce qui n’est pas au goût de Quatre, qui va bouder dans son coin. Point positif, on ne se tapera pas une romance imbuvable à la sortie du film !

Mais ce qu’il faut retenir de cette suite, c’est qu’il y a énormément d’action et de retournement de situations accompagnés de révélations toutes plus surprenantes les unes que les autres. La fin? Une méga révélation à base de cliffangher extrêmement sale ! Dès que les sous arrivent en début de mois, je cours chez mon libraire !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *