[Chronique] Chroniques lunaires, tome 3 : Cress – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques lunaires, tome 3 : Cress – Marissa Meyer

cress

  • Éditeur : Pocket (2014)
  • Pages : 658
  • Genre : Science-fiction
  • Prix : 18.90€
  • Acheter Cress

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

Mon avis

Dernier tome des Chroniques Lunaires paru (en dehors des tomes x.5 qui sont des nouvelles), Cress nous tient en haleine jusqu’au bout. Et pour cause, les personnages des deux premiers tomes sont enfin réunis et nous apportent leurs lots de révélations croustillantes ! Et puis surtout, nous rencontrons Cress, le personnage mystérieux qui faisait de courtes apparitions dans les tomes un et deux. Ici, c’est une réécriture du conte de Raiponce qui nous est proposé, à la sauce science-fiction : une jeune fille retirée à sa famille étant enfant et qui vit seule dans un petit satellite, sans le moindre contact extérieur, sauf avec la personne qui l’a enfermée ici.

– Croyez-vous que ce soit le destin qui nous ait réunis ?
Il plissa les paupières et, après avoir réfléchi un moment, secoua la tête.
– Non, je suis presque sûr que c’était Cinder. Pourquoi ?

Ce troisième tome est rempli de retournements de situation, mais aussi de révélations, dont certaines… Je ne m’y attendais pas du tout !  Jusqu’au bout, l’auteure nous balade et nous fait décrocher la mâchoire tellement elle est sadique ! Comment voulez-vous qu’après ça on attende sagement et calmement la sortie de Winter, prévue pour novembre 2015 en VO ? En plus, chez nous ça ne sortira qu’en 2016, c’est rageant !

Comme je le disais plus haut, on découvre le personnage de Cress, qui a vécu toute sa vie dans son petit satellite, abreuvée d’images de la Terre, dont elle en a une vision idyllique. Alors quand elle va découvrir cette planète de ses propres yeux – après s’être extasiée sur la moindre chose qu’elle croisera – , elle va être rattrapée par la réalité et la dureté de la vie : racisme anti-lunaire, vente au marché noir de lunaires… C’est tout de suite différent ! Et à côté, Cinder ne sera pas en reste non plus, entre tenter de contrôler son pouvoir et empêcher que Levana ne se marie avec Kai pour sauver la Terre, elle va être bien occupée. On rencontre également Winter, le personnage qui donnera son nom au quatrième tome, une jeune fille qui vit dans l’ombre de la Reine Lunaire et est devenue un peu dérangée en enfermant son pouvoir lunaire en elle. Je me demande quel conte ce personnage est tiré…

 – Tu es à bord d’un satellite ? répéta Thorne.
– Oui. En orbite polaire de seize heures autour de la Terre.
– Depuis combien de temps vis tu là-dedans ?
Elle entortilla une mèche de cheveux autour de ses doigts.
– Sept ans… à peu près.
– Sept ans ? Toute seule ?
– O-oui. (Elle haussa les épaules.) Ma maîtresse me ravitaille en eau et en nourriture, et j’ai l’accès au net, donc ce n’est pas si mal, mais…
– Mais tu es prisonnière, acheva Thorne.
– Je préfère dire « demoiselle en détresse », murmura-t-elle.

En tout cas, je suis totalement impatiente, j’ai tellement hâte que le tome quatre sorte ! Vivement !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *