[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 2.5 : L’armée de la reine – Marissa Meyer

[Chronique] Chroniques Lunaires, tome 2.5 : L’armée de la reine – Marissa Meyer

l'armée de la reine


Dans cette nouvelle inédite, découvrez les origines de l’armée de Levana, mais aussi l’enfance et l’initiation d’un des personnages les plus charismatiques de la série !

Lorsqu’ils vinrent le chercher aux petites heures du jour, Ze’ev ne fut pas surpris : il avait toujours su que ce moment viendrait.
Depuis tout petit, on l’élevait dans l’attente d’une visite des thaumaturges de la reine au cours de sa douzième année. Il allait servir la Couronne. Cela ferait la fierté de sa famille et de son quartier. Mais Z était loin de s’imaginer les épreuves qu’il devrait traverser pour se faire une place dans l’armée de la reine Levana…

Mon avis

Encore un hors-série pour cette saga qui les collectionne : presque un entre chaque tomes. Autant la préquelle était intéressante et plantait le décor des Chroniques Lunaires, autant L’armée de la Reine n’apporte rien à l’histoire. Mais replantons le contexte : fin du tome deux, nous avions un aperçu de la fameuse armée de Levana. A travers le personnage de Loup, nous traversions une France sur le point d’être ravagée.

Nous retrouvons ce personnage, avant qu’il ne porte son surnom. Ze’ev est un jeune garçon qui vient tout juste d’être recruté dans l’armée de la Reine. Nous suivons donc son opération pour en faire un être génétiquement modifié, plus fort, plus puissant, plus… lupin. On vit donc avec lui ses derniers moments avec sa famille, l’intégration dans son équipe et comment il a du se battre pour gagner la place qu’on lui connait dans le deuxième tome de la saga.

Que dire de plus ? Pas grand chose, j’en ai bien peur. Ce hors-série n’apporte rien, il n’est pas indispensable à la saga et on peut aisément s’en passer, à moins que l’on s’intéresse à l’univers des Chroniques Lunaires. Ça reste une bonne lecture, mais sans plus. Cependant, la nouvelle est gratuite, alors pourquoi s’en priver ?

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *