[Chronique] Bleu Saphir – Kerstin Gier

[Chronique] Bleu Saphir – Kerstin Gier

bleu saphir


Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d’abord elle n’en voyait qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu’au jour où Gwendolyn comprit : elle n’était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d’autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu’elle voudrait, elle, c’est que son (beau) Gideon l’embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Mon avis

J’annonce l’erreur du siècle, j’ai vu le film avant de lire le livre. Si tu as lu et vu les deux, alors tu sais de quoi je parle. Pour les autres, je suis méga-spoilée sur le tome 3. Bon, j’aurais très certainement oublié d’ici ma lecture de Vert Émeraude, mais en attendant, je vis avec ça. C’est tellement horrible, le spoil. Bref.

On retrouve Gwendolyn, qui est depuis une semaine une veilleuse du temps, et voyage à travers celui-ci pour récupérer le sang des veilleurs, pour fermer le cercle en dépit de la prophétie à laquelle elle ne comprend rien. Et pour cause, personne ne veut lui dire ce qu’il en est, y comprit Gideon.

On fait un pas considérable dans l’histoire en en apprenant plus sur les Veilleurs, le Comte, Lucy et Paul, ainsi que le grand-père de Gwendolyn. Un nouveau personnage fait également son apparition, sous les traits du petit-frère de Gideon. Mais aussi Xemenius, un petit démon qui va se prendre d’amitié pour notre jeune voyageuse.

Kerstin Gier nous fait avancer dans son intrigue, sans nous laisser deviner ce qu’elle a prévu pour le dernier tome. Mais au delà de l’intrigue des Veilleurs, on va suivre une petite intrigue amoureuse. Nos personnages, encore des adolescents, vont découvrir l’amour et ce qui en découle, avec des réactions propres aux adolescents, ce que j’avais admiré dans Rouge Rubis.

En clair, Bleu Saphir est une excellente suite dans la lignée du premier tome, et nous promet une fin fantastique. Hâte de mettre la main sur le dernier tome…

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Articles pouvant vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.