[Chronique] Amour Sucré, Volume 1 : Le SMS mystère – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

[Chronique] Amour Sucré, Volume 1 : Le SMS mystère – ChinoMiko, Xian Nu & Sen Chu

amour sucré 1


Lynn, l’héroïne du jeu en ligne Amour Sucré souhaite organiser son anniversaire. Sa tante, d’habitude si compréhensive et gentille, le lui interdit. D’abord démoralisée et finalement remontée à bloc par ses prétendants malgré eux, Lynn va finalement décider de l’organiser. Son plan va être parasité par un mystérieux SMS qui va la conduire dans les bras des trois garçons qui l’attirent.

Mon avis

Le shôjo Amour Sucré est tiré du jeu du même nom qui connait un petit succès depuis quelques temps. J’ai donc profité de mon passage à la Japan Expo pour pouvoir me procurer les deux tomes, d’une part pour les codes offerts pour le jeu, et pour voir ce que cela donnerait un visual novel en manga. Nous avons tous connus les  »aventures dont vous êtes le héros » avec des choix à faire très souvent pour pouvoir arriver à une fin unique. Je me suis demandée comment les auteurs auraient pu adapter le jeu, étant donné que quasiment à chaque dialogues nous devons choisir la réponse idéale pour avancer dans le jeu.

Nous retrouvons donc Lynn, dont c’est l’anniversaire. Elle décide donc de le fêter chez elle mais sa tante s’y oppose. Là, c’est le drame. Pleurs, cris, déprime, notre petite héroïne décide donc d’en faire qu’à sa tête en allant répéter à chaque personnage de l’histoire que c’est son anniversaire, et qu’ils doivent absolument l’aider à l’organiser. Comment ça que j’ai eu envie de lui donner des claques ? 🙄 Autant le jeu a une petite part de naïveté, autant là on tape dans le cucu, la mièvrerie et on ne peut continuer l’histoire qu’en se répétant que ce n’est qu’une cruche qui visiblement n’aurait qu’un seul soucis dans sa vie : fêter son anniversaire…

J’ai été déçue qu’ici nos choix se fassent qu’à la fin des chapitres, et qu’on en ai que six. Un chiffre pair alors qu’au final nous devons compter le nombre de  »A »,  »B » et  »C » , si au final tu tombes avec deux  »A » et deux  »B », et bien tu ne sauras pas quelle sera ta fin, et c’est bien dommage. Il aurait fallu donner plus de choix au lecteur, l’emmener vraiment un peu partout dans l’histoire au lieu de lui donner une fin différente à chaque chapitres avec les garçons du jeu.

Niveau graphisme, ont voit bien que ce n’est pas la dessinatrice du jeu, ChinoMiko qui les a fait, mais Xian Nu. La différence se voit très bien et les visages ne sont presque pas ressemblant par rapport à ceux déjà existants dans le jeu. De plus Xian a un énorme problème avec les ombres/ombrages et nous en colle à toutes les sauces, même sur les endroits où la lumière passe. L’exemple le plus flagrant reste les nez qui sont au final tout le temps ombragés. Certes, les dessins sont jolis, mais ils ne reflètent pas l’univers du jeu et comportent pas mal de défauts.

En bref, j’en attendais beaucoup vu que le jeu m’avait plu, mais au final ce fut une déception autant au niveau de l’histoire que des graphismes. Rendez-vous au prochain tome pour voir si le tout a évolué…

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *