[Chronique] Akira, Volume 2 – Katsuhiro Otomo

[Chronique] Akira, Volume 2 – Katsuhiro Otomo

akira 2


Capturé par l’armée et envoyé dans un laboratoire secret, Tetsuo prend petit à petit conscience de l’étendue de ses pouvoirs. Le Colonel espère que le jeune garçon, devenu le Numéro 41, sera l’un de ses plus brillants cobayes, mais Tetsuo possède une force indomptable : le goût de la rébellion. Une fureur chaotique stimulée par l’appel d’Akira dont les rêves filtrent à travers les tonnes de béton sous lesquelles il dort. Parmi les initiés, certains ont déjà compris que l’enfant va s’éveiller…

Mon avis

On retrouve Kaneda et Kei pour ce deuxième tome de Akira, une histoire dont l’action s’intensifie à chaque pages. Nous avions laissé Tetsuo repartir avec le colonel pour servir de cobaye pour le mystérieux projet Akira. Au fil des pages, nous en apprendrons un peu plus sur ce projet, les informations étant distillées au compte-goutte.

L’action est omniprésente, l’histoire va prendre son envol et tout va aller très vite. Entre Tetsuo déterminé à découvrir qui est Akira, les scientifiques qui tentent de contenir la menace de l’hypothétique rencontre entre les deux protagonistes, et Kaneda, toujours suivi de Kei, qui veux mettre fin à la vie de son ancien ami Tetsuo, on ne s’ennuie pas du début à la fin.

L’histoire est très fluide, et reste en parfaite cohérence avec le premier tome. La fin de ce manga nous laisse encore une fois sur notre faim et mille questions se posent à nous quant à la suite des aventures de nos héros. J’ai hâte de pouvoir lire la suite, et avoir je l’espère, des réponses à mes questions !

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *