[Chronique] A la croisée des mondes : Le miroir d’ambre – Phillip Pullman

[Chronique] A la croisée des mondes : Le miroir d’ambre – Phillip Pullman

le miroir d'ambre


Lyra, l’héroïne des Royaumes du Nord et de la Tour des Anges, est retenue prisonnière par sa mère, l’ambitieuse et cruelle Mme Coulter qui, pour mieux s’assurer de sa docilité, l’a plongée dans un sommeil artificiel. Will, le compagnon de Lyra, armé du poignard subtil, s’est lancé à sa recherche, escorté de deux anges, Balthamos et Baruch. Avec leur aide, il parviendra à délivrer son amie. Mais, à son réveil, Lyra lui annonce qu’une mission encore plus périlleuse, presque désespérée, les attend : ils doivent descendre dans le monde des morts…

Mon avis

Il fallait que je termine cette saga. La voir en haut de ma PàL depuis autant de temps me déprimait ! Et puis comme on arrêtait pas de me dire de le lire, je l’ai sorti, et j’en ai donc enfin fini avec A la croisée des mondes ! Et j’en suis contente, parce que franchement, ce n’est pas une saga que je porte dans mon cœur.

Et pourtant, je pensais que ce troisième tome relevait le reste de la saga, vu que le deuxième tome était mieux que le premier. En faite, non. Première page lue, une envie pas possible de refermer ce livre. Revoir des enfants parler d’une manière totalement vieillotte, et des détails à n’en plus finir, ce n’était pas possible.

Mais, pourtant les détails ne me dérangent pas d’habitude, surtout quand ils apportent quelque chose à l’univers, comme Le Seigneur des Anneaux, ou Le Trône de Fer ! Là, c’était surtout du brodage, histoire de dire que le dernier tome est un pavé. Et pourtant, on peut sauter deux pages, et ne pas se retrouver à ne rien comprendre à l’histoire. Pendant un moment, je ne lisais plus que le début et la fin des chapitres, ça suffisait à suivre ! Comme quoi, le contenu ne valait pas tellement grand chose…

Ce qui m’a surtout dérangé, c’est que tous les personnages ont un comportement totalement différent par rapport à leur attitude des autres tomes, et ça part dans des situations illogiques pour tel ou tel personnage, voir même de l’incohérence. Rajoutons à cela des personnages greffés à l’histoire pour faire des pages de plus, et vous m’achevez.

En bref, je n’ai pas plus aimé que ça, et j’en ressort quelque peu déçue, même si je m’y attendais un peu…

Partager cet article, c'est contribuer à l'élevage de livres sauvages libres et heureux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *