Archives de
Catégorie : Inclassable

[Chronique] Le guide de survie de l’enfant normal dans un monde magique – Fabrice Colin

[Chronique] Le guide de survie de l’enfant normal dans un monde magique – Fabrice Colin

Le guide de survie de l'enfant normal dans un monde magique


– Ce crapaud est-il vraiment un prince ?
– Quelle musique écouter avec un troll ?
– Mon petit frère est un extraterrestre
– Que faut-il emporter dans une quête ?

Ces questions te hantent ? Tu es confronté(e) à l’une de ces situations ? Alors ouvre vite ce livre et lis-le sans attendre ! C’est une question de survie…

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture ! 

Mon avis

Les enfants sont hantés par certaines questions, et pas forcément celles que vous croyez. Que faut-il emporter dans une quête ? Comment survivre dans l’estomac d’un ogre ? (réponse : de la même façon que si vous êtes dans l’estomac du Hamsterzilla) Mon animal familier vient-il d’un autre monde ?
En tant que parent, vous ne pouvez apporter de réponses à ce genre de questions ? Alors ce guide est fait pour vous également !

Ce guide est illustré, avec des dessins qui donnent le ton ! L’ambiance est complètement décalée et satisfera les plus jeunes lecteurs. Car après tout, ce guide est pour les enfants ! En outre, le guide est composé de questions-réponses, de portraits pour par exemple faire la différence entre une momie et une mamie, des interviews d’enfants et de créatures sur leurs expériences, ainsi que des tops.

L’auteur, Fabrice Colin, reprend les bases de guides que j’ai déjà pu voir sur internet, sur divers sites spécialisés ou non dans tel ou tel domaine, et a réussi à détourner tout ça, avec une très grande habilité, pour en faire un guide fantastique destiné aux plus jeunes. C’est un guide très drôle, absurde et bourré de second degré, une source inépuisable de rires pour qui apprécie les univers de fantasy et fantastique.

En bref, Le guide de survie de l’enfant normal dans un monde magique est un petit condensé de rigolades en tout genre, plutôt bien amené et bien pensé, que les jeunes lecteurs apprécieront !

[Chronique] Petites histoires de la mythologie – Hélène Montardre

[Chronique] Petites histoires de la mythologie – Hélène Montardre



Mon avis

Sur le même concept que Petites histoires de l’Histoire, Petites histoires de la mythologie raconte aux plus jeunes (public visé : 7/8 ans) l’histoire de la mythologie grecque, sans prise de tête, sous la forme d’une petite histoire toute somme banale. Comme à chaque fois que le parle de mythologie chez Nathan, on retrouve à la barre Hélène Montardre, un nom synonyme de qualité sur ce domaine.  Aujourd’hui, on revient sur les deux dernières sorties de chez Nathan, Apollon le dieu dauphin et le combat de Rémus et Romulus.

Accompagnés de quelques illustrations en noir et blanc, on revient sur la naissance de Apollon et tout ce qu’il a du faire pour construire ses deux temples, ainsi que ses illustres combats. On revient aussi, dans le deuxième ouvrage, sur la vie de Rémus et Romulus. Mais ici, on ne reste pas longtemps sur la légende des enfants élevés par une louve pour aussi faire la lumière sur leur mythe sanglant, bien loin de la douceur enfantine…

Avec un petit dossier qui fait office de documentation de quatre pages, les jeunes pourront approfondir ce qu’ils voient déjà en cours avec ces petits livres. Vraiment faciles à lire, l’écriture de l’auteure est fluide et absolument pas infantilisant,  ce qui reste plaisant à l’heure où les jeunes en 5è sont tenus de décorer leurs cahiers au lieu de se préparer au programme scolaire et au brevet blanc dont ils passeront quelques épreuves l’année prochaine (true story).

Bref, les livres de la collection Petites histoires de la mythologie, c’est un large panel d’informations qui permettra aux plus jeune de compléter ce qu’ils apprennent en cour, de manière ludique et totalement plaisante ! En clair, à mettre entre toutes les mains !

Merci aux éditions Nathan pour ces lectures !

[Chronique] Les concentrés – La musique et Les monuments de France

[Chronique] Les concentrés – La musique et Les monuments de France



 

Mon avis

J’avais déjà présenté la collection Les concentrés sur le blog en mars dernier, ces petits livres bien fournis et toujours aussi bien présentés. Aimant plutôt bien ces petits ouvrages (et mon petit frère aussi, ils font parti des livres que je ne reverrais, je pense, jamais dans ma bibliothèque), donc quand j’ai eu l’opportunité de découvrir les petits derniers sur la musique et les monuments français, je n’ai pas hésité.

Pour rappel, ces petits livres sont adaptés pour le programme scolaire des 9-10 ans, c’est donc un très bon complément qui nous est proposé là, bien sûr, dans une version moins rébarbative que ce que l’ont retrouve dans nos écoles !

Chaque ouvrage est séparé en section, par thèmes bien définis, le tout pour pouvoir se repérer plus facilement. Bien sûr, tout n’y est pas en 80 pages, mais l’essentiel est là et c’est ce qui suffit à nos petites têtes blondes. Les pages se présentent toutes de la même manière : une fiche d’identité (de la personne, du bâtiment, du lieu, ou de l’instrument de musique…) avec des anecdotes sous les titres « Hallucinant ! », « Dur » ou encore « Trop gore! », pour le plus grand plaisir des jeunes. Quand c’est utile, une frise chronologique est là pour rappeler les grandes dates. Le tout est agrémenté d’un texte et d’illustrations. C’est clair, précis, et le langage est à la portée de tous.

Ce qui est intéressant sur ces deux ouvrages, c’est que pour La musique, on ne s’arrête pas aux fondateurs de tel ou tel genre, et on en évince pas : ainsi les jeunes pourront lire un article sur le rap, tout en lisant la bio des Daft Punk, ou pour les plus traditionnels, découvriront la naissance de la musique classique et apprendront tout ce qu’il faut savoir sur Mozart. Côté monuments, bien sûr nous avons les immanquables : Tour Eiffel, Château de Versailles ou encore les galeries Lafayettes, mais on découvre aussi des monuments moins connus des jeunes, comme Le palais idéal ou les Hospices de Beaune.

Je n’en avais pas parlé dans mon premier article, mais cette collection s’adapte à la nouvelle ère numérique ! Une application (Androïd et iOS) existe et permet à l’utilisateur de tester ses connaissances après lecture. Les adultes peuvent également s’en servir en augmentant la difficulté . Je ne l’ai pas encore testée sur mon sujet test (spoiler : c’est mon voleur de livres), mais il y a fort à parier qu’il resterait scotché devant rien que pour éclater les scores !

En bref, des petits livres à mettre entre toutes les mains.

Livres lu grâce aux éditions Nathan !

[Chronique] Tu es le héros ! – A l’assaut des flammes & Le dragon des mers

[Chronique] Tu es le héros ! – A l’assaut des flammes & Le dragon des mers



Mon avis

Ah, les livres dont vous êtes le héros. Ça faisait un tabac quand j’étais plus jeune, ce genre de bouquins ! Alors quand j’ai reçu ceux-là, je me suis dit : pourquoi pas ?
Ces petits livres sont tous écris sur le même schéma : présentation  du personnage que l’on incarne, explications sur les choix à faire et le background (le personnage dans l’univers, ect…). S’ensuit le début de l’histoire avec les fameux choix qui nous transportent d’un bout à l’autre du livre. Pendant la lecture, le jeune apprend du vocabulaire propre à l’univers du personnage incarné, grâce à des définitions bien placées. Il est important de les lire pour pouvoir répondre correctement  aux divers quiz proposés à la fin du livre.
Le tout fait engranger des points pour déterminer quel héros est le lecteur et permet de défier ses amis.

Pour moi qui suis rôliste, j’ai trouvé ces ouvrages très bien tournés, bien écrits et très accessibles pour les enfants qui s’amuseront et essayeront de débloquer toutes les fins prévues. Cependant, j’ai trouvé celui sur les vikings cliché : la vie entre eux n’était pas faite uniquement de morts, pillages et meurtres entre eux, pourtant c’est ce que suggère l’auteure,  Madeleine Deny. D’ailleurs, deux des fins se résument à la mort pure et simple du personnage incarné, c’est joyeux quand on pense que le public visé sont des jeunes de 8 ans ! Personnellement ce n’est pas le genre de choix que j’aurais fait.

Un petit problème qui se présente, c’est que dans les deux cas, viking et pompier, il n’est pas possible de choisir le sexe du personnage : on a juste deux garçons qui débutent, l’un dans les pillages et l’autre dans le sauvetage de vies. Pourtant, il  y avait des femmes chez les vikings, certes leurs activités étaient différentes de celles des hommes, mais elles étaient bien là. Pareil chez les pompiers, il existe des femmes chez les pompiers volontaires. Pourquoi avoir fait le parti pris de ne faire incarner que des garçons, excluant donc le lectorat féminin qui à cette âge-là ne va pas penser à incarner un personnage d’un autre sexe (on pense à la facilité de se représenter le personnage, de se l’approprier, de se comparer à lui…).

Dans l’ensemble, de bons petits livres, mais il ne faut pas chercher plus loin. Dommage !

[Chronique] Questions ? Réponses ! – Passion Rugby, La France & La mythologie Grecque

[Chronique] Questions ? Réponses ! – Passion Rugby, La France & La mythologie Grecque



Mon avis

Questions ? Réponses ! sont des albums pour les sept ans et plus, traitant chacun d’un sujet différent. Totalement instructifs et ludiques, les jeunes peuvent les lires en complément de leurs cours. Sous le format de questions-réponses, car c’est connu, les enfants posent BEAUCOUP de questions, les auteurs répondent, avec un court texte illustré aux nombreuses questions que les jeunes se posent. Aujourd’hui, je vais m’arrêter sur les trois derniers sortis : Passion Rugby, L’histoire de France et La mythologie grecque.

L’album sur le rugby explique l’histoire de ce sport, qui l’a crée, où et en quelle année, et remonte son parcours jusqu’à aujourd’hui. Il propose également, de manière succinct, d’en apprendre plus sur les grandes lignes des règles du rugby, le tout accompagné d’illustrations qui tiennent plus de la photo floutée sur photoshop que de véritables illustrations en elles-mêmes. Mais on notera un contenu au niveau des réponses, de qualité. Et pour cause, l’auteur s’est attaché les conseils de Didier Retière himself, le directeur technique national de la Fédération Française de rugby.

L’histoire de France se concentre sur le passé de notre pays, des grottes de Lascaux, qui était le premier Roi de France, que signifie « Liberté, Egalité, Fraternité » ou encore ce qui s’est passé à Verdun, ce qu’est la seconde guerre mondiale et l’occupation Allemande. On remonte donc l’histoire sans trop s’éloigner des manuels scolaires, mais en restant adapté au public visé. Ici les illustrations sont basiques, mais illustrant parfaitement les réponses de l’auteur.

Quant à la mythologie Grecque, on retrouve – avec plaisir – Hélène Montardre aux commandes, que l’on a découvert par ici dans les Petites histoires de l’Histoire. Ici, l’auteure fait découvrir aux jeunes ce qu’est la mythologie et sa place dans les croyances Grecques et Romaines. Les questions sont vraiment visées pour les sept ans et plus : Qui était le plus fort des héros, qui gardait l’entrée des enfers ou encore où a grandit Zeus. Les réponses sont tout autant adaptées, et des trois cet album est mon préféré. Tant au niveau du texte que des illustrations hautes en couleurs, qui sont par moments enfantines, mais j’ai complètement adoré (aurais-je gardé mon âme d’enfant ? ).

En bref, des albums ludiques à mettre entre toutes les mains !

[Chronique] Guide de survie pour accros aux écrans – Serge Tisseron

[Chronique] Guide de survie pour accros aux écrans – Serge Tisseron

guide de survie


Un décryptage de 15 situations-types liées à la sur-utilisation des écrans par les enfants (ordinateur, console, portable…) avec pour chacune un plan d’action à la clé.
Le but ? Que l’enfant aiguise son esprit critique et se prenne en main pour mieux gérer ses écrans.
Pas de diabolisation des écrans : le livre alerte sur les dangers liées à leur sur-utilisation, mais en souligne aussi les nombreux bénéfices.

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !

Mon avis

Quand je n’étais qu’une jeune fille innocente, les nouvelles technologies n’avaient pas encore envahi les foyers. Mes parents n’avaient pas de pavé téléphone portable et leurs métiers respectifs ne nécessitaient pas de se servir d’un ordinateur. Et avant que la super NES arrive dans ma vie, j’avais juste une modeste Game Boy Color. Mais j’étais déjà une addict aux livres et je préférais largement jouer dehors ou lire que passer des heures à jouer. J’ai eu mon premier portable au lycée, question de nécessité, puis mon ordi portable dans la foulée. Et en quelques années, je me suis transformée en accro aux nouvelles technologies, paix à mon âme.

Étant aujourd’hui une adulte en pleine possession de mes moyens, je sais reconnaître les dangers d’internet. Mais pour les jeunes aujourd’hui, ce n’est pas aussi simple. Pour certains, ils ne savent pas encore marcher ni parler, mais ils jouent déjà sur les Ipads de leurs parents. Bref, ils sont jeunes et sont lâchés en pleine contrée sauvage qu’est internet, et c’est là qu’intervient Serge Tisseron, l’auteur de ce petit guide. Père d’un enfant de bientôt 12 ans, il a écrit ce livre pour aider son fils à comprendre les bons, comme les mauvais côtés d’internet, et surtout sans tomber dans la diabolisation des écrans.

Avec quinze situations-types, il explique les jeux violents, les réseaux sociaux, la publicité et les cookies, apprendre à gérer son temps et surtout faire attention à ce que l’on publie sur le net (entre autres). Chaque sujet s’ouvre sur un quizz pour faire le point avec le jeune. Cependant, il peut arriver que le jeune n’ai pas de réponse : trois questions, une réponse à choisir dans une liste de trois, il peut se retrouver avec un carré, un rond et un triangle. Une quatrième question pour départager le lecteur n’aurait pas été de trop.

Ensuite, l’auteur enchaîne sur une explication du sujet, sur les bons comme les mauvais côtés, dans un vocabulaire totalement compréhensible pour le jeune lecteur. Si l’auteur emploie de temps à autre un mot technique, il y a une définition sur la même page. Puis, le lecteur peut passer à la partie « Plan d’action » pour mettre en pratique ce qu’il vient d’apprendre, et pour qu’il commence à se responsabiliser face aux écrans. Le guide est ludique, complet et à la portée de tous. Et une petite lecture de ce guide par les parents ne leur ferait pas de mal, car on oublie souvent en tant qu’adulte à quoi l’on fait face quand nous nous baladons sur internet !

[Chronique] Le voyage de Christophe Colomb – Hélène Montardre

[Chronique] Le voyage de Christophe Colomb – Hélène Montardre

le voyage de christophe colomb


1480. Sur une plage du Portugal, le marin Christophe Colomb est intrigué par des morceaux de bois rejetés par la mer : il n’en a jamais vu de pareils. D’où viennent-ils ? Et si derrière l’horizon, de l’autre côté de la mer Océane, il existait une terre ? Et s’il s’agissait des Indes ? L’idée semble folle. Mais pour prouver qu’il a raison, Colomb monte une incroyable expédition… 

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !

 

Mon avis

De retour sur un autre livre de la collection « Petites histoires de l’Histoire » par Hélène Montardre, dont j’avais déjà lu et apprécié Catastrophe à Pompéi, sorti en même temps que Le voyage de Christophe Colomb, cette fois-ci avec un autre personnage, Christophe Colomb (vous vous en serez douté 😉 ). Donc, Colomb, l’homme qui a découvert ce qu’il appelait les Indes, aujourd’hui les États-Unis d’Amérique.

Comme pour Catastrophe, l’ouvrage est découpé en trois parties bien distinct : l’introduction avec ses questions (qui, où, quand, comment…), puis l’histoire en elle-même et enfin un dossier pour approfondir tout ce qui a été dit précédemment et découvrir l' »après ».

On y retrace donc ici comment Christophe Colomb, en se baladant sur la plage, a eu l’idée de partir découvrir ce qu’il y avait au delà des eaux, comment il a convaincu la reine d’Espagne de l’autoriser à aller là-bas et de lui en fournir les moyens, malgré les nombreux refus qu’il avait déjà essuyé, les problèmes pour recruter son équipage et surtout pour le garder – car ça n’a pas été un voyage tranquille. Rien n’est laissé au hasard et on est vite immergés dans ce pan de l’Histoire.

Le voyage de Christophe Colomb est un parfait petit ouvrage ludique et éducatif pour approfondir ce qui a déjà été vu en cours par nos petites têtes blondes, et se rafraîchir la mémoire pour les adultes !

[Chronique] Catastrophe à Pompéi – Hélène Montardre

[Chronique] Catastrophe à Pompéi – Hélène Montardre

catastrophe à pompéi


79 après Jésus-Christ. Le jeune Caius vit dans la baie de Naples, en face de la ville de Pompéi. Il y va souvent pour rendre visite à son meilleur ami, et à sa jolie voisine. Un jour, un énorme nuage de fumée apparaît au-dessus de la montagne qui surplombe Pompéi. Puis la terre se met à trembler, et du feu jaillit dans le ciel… 

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !

Mon avis

Caius est un jeune Italien qui se rend souvent à Pompéi pour voir ses amis, mais surtout la jolie Correlia, la voisine de l’un d’eux. Une fois rentré chez lui, la jeune fille ne quitte plus ses pensées et Caius espère la revoir au plus vite. Sauf que le Vésuve vient de se réveiller, serait-ce la dernière fois qu’il la verra?

Comment aborder l’Histoire par une histoire et expliquer par la même occasion ce qui s’est passé à Pompéi, vu par un personnage on ne peut plus célèbre qu’est Pline le Jeune ? On vit avec lui sa vie dans la baie de Naples, l’éruption du Vésuve et sa découverte de Pompéi ensevelie sous les cendres. Mais il n’y a pas que cette histoire dans ce livre pour retracer la catastrophe de Pompéi.

En effet, une introduction permet de situer où se déroule l’histoire, grâce à quatre questions : Quand?, Qui?, Où?, Mais encore? . Quant à la fin, elle retrace dans les grandes dates la destruction de Pompéi, où se situait-elle, qui l’a découverte, qui était Pline le Jeune, qu’est devenu cette ville…

Bref, un large panel d’informations qui permettra aux plus jeune de compléter ce qu’ils apprennent en cour, de manière ludique et totalement plaisante ! En clair, à mettre entre toutes les mains !

[Chronique] Les concentrés – Paris & L’univers

[Chronique] Les concentrés – Paris & L’univers



Merci aux éditions Nathan pour cette découverte !

Mon avis

Les concentrés, ce sont de petits livres de 80 pages, tous sur un sujet différent. L’article d’aujourd’hui porte sur les deux derniers des éditions Nathan, L’univers et Paris.

Mais en 80 pages, est-ce assez pour avoir tout ce qu’il faut savoir sur les sujets traités? Oui. L’univers par exemple, parle de la formation de celui-ci, rappelle les grandes dates (la découverte de la lune, ect…), quelles personnes ont aidées à la conquête spatiale, mais aussi les différentes planètes, La Voie lactée, et ainsi de suite. Quant à celui sur Paris, il revient sur les dates importantes de la capitale, les lieux et monuments à voir, les quartiers mythiques, mais aussi les personnalités de Paris (Gustave Eiffel, Coco Chanel pour ne citer qu’eux).

Les concentrés suivent aussi le programme scolaire du public visé (9-10 ans). Le vocabulaire et les explications sont adaptées pour être compréhensibles de tous. En somme, des ouvrages ludiques !

Chaque concentré est illustré, chaque page contient une illustration qui sert de visuel à l’enfant pour qu’il retienne mieux. Que ce soit les planètes, les monuments parisiens ou les diverses personnalités, rien n’est oublié ! Ainsi, même un enfant qui n’aura jamais visité Paris saura dire en voyant une photo qui est qui ou où-est-ce.

En bref, les concentrés est une petite collection ludique et très sympathique à lire. Les plus jeunes y trouveront leur compte, ainsi que les plus âgés qui pourront revoir leur culture générale avec leurs enfants !

[Chronique] Le bêtisier des sites de rencontres – Stéphane Rose

[Chronique] Le bêtisier des sites de rencontres – Stéphane Rose

le betisier des sites de rencontres


De la quête du grand amour au plan cul d’un soir, les pires annonces des sites de rencontres, aussi authentiques que désopilantes !

Mon avis

A l’heure d’internet où presque toute la population est connectée en permanence à différents sites et autres réseaux sociaux, certains sont connectés sur des sites de rencontres, dans l’espoir de trouver le grand amour, une amitié, ou juste un coup d’un soir. Dans ce recueil, vous trouverez les perles des sites de rencontres les plus drôles, mais aussi les plus étranges, et dans certains cas, certaines qui font peur…

En effet, on trouve de tout dans ce recueil, et principalement des annonces bourrées de fautes d’orthographes qui donnent un double sens à certaines phrases, ou les rendent totalement illisibles. Les demandes étranges sont présentes, allant de l’homme qui cherche une personne aux pieds plats ou d’autres qui cherchent une personne pour forcer leurs femmes à coucher avec un autre, ce genre d’annonce qui fait peur étant donné que ce sont de vraies annonces qui sont reprises ici, seuls les pseudos et les photos ont été changés.

Fantasmes inavoués, poètes à la recherche de la première expérience sortant du commun ou à la recherche de la personne qui fera oublier son ex, on trouve de tout dans ce recueil, et on ne peut pas s’empêcher de rire à la lecture de certaines annonces horripilantes.

Ce recueil, vous l’aurez compris, regroupe le pire des sites de rencontres et permet de passer une bonne demi-heure à rire! Merci au forum Au coeur de l’Imaginarium et aux éditions La Musardine pour ce partenariat.